Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Interview - "Affaire Eric patron et la go blanche". L'artiste avoue la vérité : "J'attends ma moitié"

La deuxième édition du Festival des Musiques du Monde d’Abidjan, qui a eu lieu début novembre a consacré Les Patrons, "Meilleur artiste ivoirien masculin 2013". La bande à Eric Patron continue sa belle ascension. Avec plein de projets et de grosses surprises à l’horizon. Le lead vocal du groupe en parle.


Interview - "Affaire Eric patron et la go blanche". L'artiste avoue la vérité : "J'attends ma moitié"
• Ton groupe est toujours "près du cœur" du public qui l’a plébiscité au dernier Festival des Musiques du Monde d’Abidjan…

- Sincèrement, il n’y a pas meilleure récompense que celle-là. Le public qui consomme les œuvres, est le meilleur arbitre pour juger le travail des artistes. Et son vote nous a permis de remporter le "Prix du meilleur artiste ivoirien masculin 2013". Nous sommes vraiment près du cœur du public, comme on le chante dans l’un de nos titres. Et nous le remercions du fond du coeur pour son soutien.

• Evidemment, cela signifie qu’il faut aller encore plus haut, faire du travail de "Haut Niveau" ?

- (Il rit) Absolument ! C’est le même public qui te met en haut, qui peut te ramener en bas, si ton travail n’est plus bon. Donc ces prix sont des invitations à travailler davantage. Pour aller de l’avant et relever d’autres défis.

• Votre dernier "Haut Niveau", par son ouverture, a contribué à donner une autre dimension au groupe…

- C’est incontestable. Nous avons fait un album zouglou ouvert sur d’autres sonorités, comme le zouk, le reggae, etc. Avec des collaborations du Nigérian J Martins, Ismaël Isaac, Amoudé…. Le public a vraiment adhéré à notre démarche artistique. D’ailleurs, selon les chiffres du Burida, nous sommes en tête des meilleures ventes d’albums entre 2012 et 2013.

• Cet album vous a permis aussi de jouer en live pour la première fois, au "Cabaret Sauvage" de Paris.

- Ça a été une belle expérience. C’est l’orchestre de Magic System qui nous a accompagnés. Avec la bénédiction d’A’Salfo et ses amis. Auparavant, on s’était produit à Paris, mais en semi-live. Là, c’était du live dans une salle renommée. Un challenge que nous avons su relever avec beaucoup de bonheur.

• Et la chanson pour l’UNESCO a suivi…

- Oui, un vrai bonus pour Les Patrons. Grâce à A’Salfo, qui nous a cooptés parmi de grosses stars de la chanson africaine. Pour interpréter un titre sur l’éducation, pour le compte de l’UNESCO. Elle est jouée dans tous les pays. C’est une belle carte de visite. Nous devenons un peu aussi les ambassadeurs de la musique ivoirienne et africaine.

• Les Patrons viennent d’ailleurs d’être nominés en France, pour le Prix Léopold Sedar Senghor. Dans la catégorie "meilleur artiste ou album étranger".

- C’est une bonne surprise pour nous. C’est un Prix organisé par une structure basée en France. Parmi les artistes ivoiriens nominés, il y a également Espoir 2000. J’espère que ça se passera bien pour nous.

• Les fins d’années sont souvent surbookées pour les artistes. Qu’en est-il pour Les Patrons ?

- Oh, là ! On a déjà fait nos valises. On part pour une tournée européenne, jusqu’à la mi-décembre. Elle nous conduira en Italie, en Allemagne, en Suède, au Danemark, en Belgique et en Suisse. D’autres dates sont prévues pendant les fêtes.

• Des projets, pour l’année 2014 qui pointe ?

- Oui, et le premier projet, c’est l’enregistrement d’un single avec une belle et talentueuse chanteuse scandinave, dont je préfère taire le nom pour le moment. C’est encore top secret. Le travail se fera dans un studio à Stockholm, en Suède, avec un arrangeur américain. Ce sera un zouglou international à la sauce Rnb, dance … C’est un projet qui nous tient à cœur.

• Les choses marchent bien pour Eric côté show-biz, mais côté cœur, ce n’est pas le cas, semble-t-il ?

- Ah bon ! Comment ça ?

• Des médias ont rapporté récemment que tu avais un projet de mariage qui a avorté, parce que les parents de ta dulcinée s’y seraient opposés ?

- Moi ? Noon ! Je n’ai jamais été dans un projet de mariage avec quelqu’un.

• Et pourtant, ils ont même avancé un prénom, une certaine Kady, qui serait infirmière à Londres ?

- (Il rit) Je vous assure que je ne connais aucune Kady à Londres. Mon entourage peut en témoigner.

• Tu veux dire que cette infirmière n’a jamais existé ?

- (Irrité) Non, je vous le dis !

• Donc tu n’as jamais été fiancé, non plus ?

-Non, jamais ! Encore moins marié ou dans un projet de mariage.

• Tu ne dis pas ça parce que ton projet a avorté ?

- Non, pourquoi ?

• Donc Eric est un cœur à prendre ?

- Oui, je suis un cœur à prendre. J’attends ma moitié.
 
Par Eric Cossa
In 

Top Visages

Mardi 17 Décembre 2013
La Dépêche d'Abidjan



People
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 19/11/2017 | 815 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 1350 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 30/09/2016 | 2854 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 23/09/2016 | 4463 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 28/07/2016 | 1626 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/07/2016 | 1166 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/07/2016 | 1273 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Esclavage en Libye : « Tout le monde savait », dénoncent les ONG: Les organisations telles qu’Amnesty international… https://t.co/0p7KEbLdfY

Facebook

Partager ce site