Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Insécurité persistante dans le nord de la Côte d'Ivoire

Les forces de sécurité ivoiriennes sont incapables de sécuriser cette zone où les attaques sont quotidiennes. C'est ce qu'affirme Human Rights Watch.


Des membres des Forces nouvelles en position de combat près de l'Hôtel du golfe, siège du gouvernement Ouattara. Abidjan, 31 octobre 2010
Des membres des Forces nouvelles en position de combat près de l'Hôtel du golfe, siège du gouvernement Ouattara. Abidjan, 31 octobre 2010
"Les habitants et les voyageurs traversant le Nord sont "terrorisés par des hommes armés qui semblent agir sans grande crainte d'être arrêtés, encore moins traduits en justice", a déploré Corinne Dufka, directrice de la division Afrique de l'ouest de l'ONG.

"Beaucoup de gens sont traumatisés", a expliqué à l'AFP Felicity Thompson, l'auteur du rapport de HRW paru lundi, se souvenant avoir rencontré une femme "terrifiée" après une telle attaque.

Les anciens combattants de la crise politico-militaire de 2002-2011, "largement soupçonnés d'être impliqués dans ces attaques" commises "à un rythme effréné", doivent impérativement être désarmés et jugés pour ces assauts, a insisté HRW.

Après une "légère amélioration" en 2013, la situation a "progressivement et considérablement empiré" en 2014, selon des habitants interrogés par HRW, qui font état d'attaques "quasi-quotidiennes" menées par des groupes armés de "kalachnikov, de pistolets et, dans certains cas, de lance-grenades".

L'ONG a dénombré au moins 4 morts et 20 blessés dans ces violences cette année. Un bilan vraisemblablement inférieur à la réalité, des récits d'attaques, parfois mortelles, étant très fréquemment rapportés dans la presse ivoirienne.

René Legré confirme ce sentiment d'insécurité à VOA Afrique. Le secrétaire exécutif de de la commission des droits de l’homme de Côte d'Ivoire précise que "les mesures prises par le gouvernement depuis les premières attaques, n’ont pas porté leurs fruits. Les forces armées ont ratissé la zone mais dès la fin de ces opérations, les attaques ont repris de plus belle."
Lire la suite
Lundi 15 Décembre 2014
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez


1.Posté par Pierre Akossia le 16/12/2014 16:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je me demande comment nos frères du nord pressentent cet envahissement ? Les razzias ont sacrifié la fraternité, la notion de famille pour avoir des avantages matériels dont le rattrapage.

Aujourd'hui, l'insécurité a pris place, la vie de chaque citoyen est presque tous les jours sacrifiée, on vit dans le désespoir, le fait d'avoir reçu un ...dans leur région, ses compatriotes du ... se prennent pour roi.

Et le plus grand drame de demain, c'est la colère du peuple contre leur frère du nord d'avoir accepté un étranger chez nous, pour nous emprisonner, pour maltraiter, pour martyriser, et tout simplement pour nous tuer...

Tous les jours je cherche un moyen pour éviter la vengeance, les Bakayoko ne pensent pas à cela, à part, brader notre pays à un ... parce qu'il est soutenu par la France.

Il suffit de repenser à l'histoire de France, le nombre de massacres par ce peuple violent sans cœur, comment les paysans ont souffert, les français ont toujours le même flux sanguin.

N’oublions pas !

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2146 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 1934 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 895 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Esclavage en Libye : « Tout le monde savait », dénoncent les ONG: Les organisations telles qu’Amnesty international… https://t.co/0p7KEbLdfY

Facebook

Partager ce site