Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan





Musique: Kôrô Ouatt dans le coma

22/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Deuil / Jean-Marc Guirandou inhumé hier

15/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan



10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Insécurité généralisée en Côte d’Ivoire: Le pays pris en otage par les miliciens du pouvoir


Insécurité généralisée en Côte d’Ivoire: Le pays pris en otage par les miliciens du pouvoir
Tueries de populations civiles par-ci ; braquages, agressions, attaques armées, par-là. L’insécurité galopante dans le pays, depuis avril dernier, est majoritairement l’œuvre de personnes illégalement armées se disant proches du pouvoir. De sorte qu’il n’est pas exagéré de dire que la Côte d’Ivoire est prise en otage par les miliciens du régime.
«Quand est-ce que cette merde dans laquelle est plongé notre pays va-t-elle prendre fin ?». C’est la question que s’est posée M. Evariste Kouamé, un habitant du quartier de Yopougon, quand il a appris, hier, les affrontements entre les populations et les éléments Frci à Vavoua ayant occasionné officiellement 5 morts (6 morts, selon des sources non officielles) dans les rangs de la population. Comme M. Kouamé, c’est l’ensemble des Ivoiriens qui se plaignent de l’insécurité grandissante dans le pays, depuis avril dernier. Cette réalité est en contradiction flagrante avec les discours que le nouveau chef de l’Etat, Alassane Dramane Ouattara, tient durant ses sempiternels voyages à l’extérieur du pays où il soutient, avec peu de conviction, que la sécurité est revenue en Côte d’Ivoire. En vérité, la Côte d’Ivoire est totalement prise en otage par les miliciens du pouvoir Ouattara. Qu’il s’agisse des ex-rebelles devenus Frci ou des combattants « volontaires » du pouvoir. Partout dans le pays, ils sévissent aussi bien dans les villes que dans les hameaux où les populations vivent tétanisées par la peur. A Abidjan, l’insécurité frappe indifféremment les nationaux Ivoiriens que les populations étrangères vivant sur notre sol. Les ambassades n’y échappent pas.
Le récent drame de Vavoua consécutif aux affrontements entre les populations et les Frci n’est qu’une goutte d’eau supplémentaire qui a fait déborder le vase. Pour avoir refusé de répondre aux injonctions des Frci qui voulaient lui extorquer de l’argent, le jeune Fofana Adama, apprenti chauffeur de son état, est abattu par les miliciens du pouvoir. Ce qui a provoqué la révolte des populations locales. Les affrontements qui s’en sont suivis ont causé 5 morts dans les rangs des populations. Quelques jours auparavant, les éléments des Frci ont fait parler d’eux au Plateau (Abidjan). Ils ont fait une descente musclée à la Préfecture de Police pour libérer du violon deux des leurs qui ont été arrêtés avec 13 autres jeunes gens dans un fumoir de drogue, en pleine consommation de canabis etc. On voit donc que même la Police n’est pas épargnée par les miliciens du pouvoir. Elle qui a été désarmée par « le nouvel homme fort du pays » au temps fort de la crise postélectorale, de sorte que les policiers ne sont plus que de simples ornements dans les commissariats. Les éléments des Frci qui ont investi le violon de la Préfecture de Police étaient munis de kalachnikovs et de Rpg 7, des armes de guerre. Evidemment, les policiers ne pouvaient rien. D’ailleurs, un Adjudant de Police a été blessé par les assaillants.
Toujous la semaine dernière, d’autres éléments des Frci ont semé la peur-panique dans la commune de Yopougon en tirant des coups de feu en l’air. Ils exigeaient le paiement des primes à eux promises dans le cadre de la sécurisation des législatives dans la plus grande commune de Côte d’Ivoire. Ils avaient même tenté de prendre leurs chefs en otage. Toujours à Yopougon, des éléments des Frci basés à Abobo ont fait irruption au commissariat du 16ème arrondissement pour libérer sous la menace de leurs armes, un de leurs amis qui y avait été conduit après arrestation. Dans cette même commune, c’est tous les jours que des éléments des Frci s’attaquent aux salles de jeux vidéo des quartiers et dépouillent les adolescents de leur recette. Quand ils ne sont pas satisfaits, ils emportent tout le matériel informatique. Autres lieux, autres exactions des milices du pouvoir. A Lopou dans le département de Dabou, des éléments des Frci ont fait une descente musclée dans le village. Bilan des exactions, 1 mort, plusieurs blessés et des domiciles pillés. Les miliciens du pouvoir reprochaient aux populations du village d’avoir manifesté bruyamment leur joie après la première comparution du Président Gbagbo à la Cpi. A Aboisso, un enseignant du secondaire dénommé Jean Claude Bolé, a été sauvagement battu, hier, par les Frci. Son crime, c’est d’avoir dit dans un maquis-restaurant, au cours d’une causerie amicale, que «Ouattara a transféré Gbagbo à la Cpi pour pouvoir gouverner tranquillement». Ces propos ont irrité les éléments des Frci présents dans le maquis-restaurant qui l’ont battu à sang. En guise de protestation contre ces agissements contre la liberté d’expression, les enseignants d’Aboisso ont arrêté les cours depuis hier.
Deux semaines avant, c’est un autre enseignant qui a été bastonné à sang par des éléments des Frci à Ouragahio. Il lui était reproché le non-respect d’un prétendu couvre-feu que les milices du pouvoir auraient instauré dans la localité. Les exemples de ce genre, on peut les multiplier à souhait. Aujourd’hui, la Côte d’ivoire ressemble à tout, sauf à un Etat de droit. Les ex-rebelles rebaptisées Frci par le nouveau chef de l’Etat et les combattants « volontaires » du régime actuel sèment la terreur dans tout le pays sous le regard indifférent du pouvoir qui montre de plus en plus son incapacité à ramener la paix et la sécurité.

Boga Sivori bogasivo@yahoo.fr in Notre Voie
Mardi 20 Décembre 2011
Lu 256 fois
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 1162 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/10/2016 | 1743 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/09/2016 | 2146 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 05/09/2016 | 1379 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 02/09/2016 | 628 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/08/2016 | 693 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 20



ladepechedabidjan : PROMOTION DU SINGLE BOUGER-BOUGER : UNE JOURNÉE À PARIS AVEC MAGIC SYSTEM ET MOKOBÉ https://t.co/iGIDaFh6r5 https://t.co/AGjQ4Oy0xf
Samedi 3 Décembre - 20:35
ladepechedabidjan : Législatives en Côte d’Ivoire : une partie du FPI ne présentera pas de candidat: En Côte... https://t.co/dCD0pf59ZS https://t.co/cQHVBHDstV
Samedi 3 Décembre - 13:27
ladepechedabidjan : Et si j’avais raison: Avec les élections en Gambie et surtout le système particulier de... https://t.co/dFsYGHVW7c https://t.co/hEKe5Bmf9G
Samedi 3 Décembre - 13:02
ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - Les affrontements entre des "syndicats" à Abidjan vendredi ont fait 2... https://t.co/P5a73D8R6x https://t.co/EdxtEhgZ6K
Samedi 3 Décembre - 12:32

Facebook

Partager ce site