Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan








10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Hommage à Paul Antoine Bohoun Bouabré : Belle leçon de dignité - Tout homme doit mourir, mais toutes les morts n’ont pas la même signification


Hommage à Paul Antoine Bohoun Bouabré  : Belle leçon de dignité - Tout homme doit mourir, mais toutes les morts n’ont pas la même signification
Belle leçon de dignité

Cruelle , déchirante, paralysante , terrible la nouvelle de la mort du Ministre d’Etat Paul Antoine BOHOUN Bouabre. En pareille situation les youroukués(distinguées filles des terroirs des bêêtéhêê (bété)) dans leur chanson de désolation disent : toha toha toha toha zidogbabouho aaa logrouto okê loukê ôô louhaa (guerre, guerre ,guerre des ténébreux devons nous continuer de nous séparer de ce que nous avons de plus cher?).
Il m’appelait affectueusement gnébêloho kôsroho (dynamique garçon) c’était un petit frère qui était très lié à moi. Il admirait ma rigueur dans l’organisation de tout ce qui est réflexion (séminaires, colloques, symposiums etc. ). Je l’admirais également parce qu’il était rigoureux dans tout ce qu’il entreprenait. Il détestait l’hypocrisie. C’était un chercheur très compétent en économie appliquée. Le président Laurent GBAGBO, en le nommant Ministre de l’économie et des finances, a eu le nez creux car par ce fait, il venait de révéler à la Côte d’Ivoire un économiste de haut niveau mais surtout un économiste souverainiste qui allait s’appuyer sur son expérience de chercheur en économie appliquée pour inventer et introduire à partir de son ministère des concepts et paradigmes nouveaux dans le jargon des économistes. C’est à juste titre que les ivoiriens apprécient ce grand serviteur de l’Etat sauf bien entendu les ténébreux qui sont venus assombrir l’image de la côte d’Ivoire et tels des sorciers « manger » les ivoiriens et «  boire le sang » de la Côte d’Ivoire avec la complicité des ivoiriens renégats. Son nom, après les nuages actuels sera écrit en lettres d’or au ministère de l’économie et des finances. Car c’est une icône de la lutte pour la refondation économique de la côte d’ivoire.
Le Ministre d’Etat BOHOUN Bouabre nourrissait également des ambitions de développement économique de sa région natale le centre ouest. Il voulait partager sa vision d’une côte d’Ivoire régionale et économiquement autonome dont la source serait les régions organisées et économiquement viables. C’est ainsi qu’il a suscité la création d’un cadre de réflexion pour la mise en place d’une organisation qui permettrait aux élus et cadres d’apporter dans un esprit de solidarité leurs contributions au développement économique régional. Pour la mise en œuvre de ce projet il m’a fait appel sur la base de mes capacités dans l’organisation de ce type de cadre de réflexion. La réunion constitutive a eu lieu à Issia sous le parrainage de la première dame Mme Simone Ehivet GBAGBO et sous sa présidence. A cette occasion les femmes de la région du centre ouest étaient à l’honneur a travers leurs coopératives de vivriers. Il leurs avait offert des livrets d’épargne pour les encourager. C’est dans cette ambiance qu’est née La Conférence des Elus et Cadres du Centres Ouest (cecco) qui regroupe les différents départements du centre ouest. La déstabilisation de notre pays a profondément perturbé cette belle initiative. Le Ministre d’Etat BOHOUN Bouabre s’en est allé en nous laissant en héritage la vision d’une souveraineté économique. Le combattant BOHOUN Bouabre nous quitte la tête haute. Ils voulaient le faire chanter pour mieux l’humilier comme ils savent le faire. Ces mécréants pensaient profiter de son corps malade tel un fauve blessé, mais ils se sont heurtés à son esprit de combattant qui lui n’était pas malade. Belle leçon de dignité à ces criminels et cœurs haineux.
À dieu Monsieur le Ministre d’Etat, à dieu petit frère je garderais dans mon cœur impuissant une éternelle affection pour toi.

KREKRE Firmin


ADIEU, PETIT PAUL!
«TOUT HOMME DOIT MOURIR,
MAIS TOUTES LES MORTS N’ONT PAS LA MÊME SIGNIFICATION»




Après GNAN Raymond, mort en exil extérieur au Togo, mais aussi après tant d’autres, morts en exil intérieur, comme BABI Dadi, TREY Blé, gendarme à la retraite, pour ne citer que quelques-uns de ceux que je connais et qui sont quelque peu connus, tous tués par un manque de soins dû au gel des avoirs ou fuyant l’insécurité, après tant d’inconnus tués par l’embargo sur les médicaments imposé par l’Union Européenne, voici que tu nous quittes, toi le combattant pour la dignité de l’homme africain, parce que père du concept de ‘‘budget sécurisé’’ en Côte d’Ivoire et pour la Côte d’ivoire, toi que les Yokwua (les originaires de canton Yokolo -Saïoua) appellent ‘Petit Paul’.
Comment un homme (ou une femme) peut-il (ou elle) se déclarer riche s’il (ou elle) ne peut pas subvenir à ses propres besoins vitaux? Aussi, la Côte d’ivoire, un pays qui compte et qui est dit riche, doit-il être capable, à partir de ses ressources propres, d’assurer son développement. Oui, de même que le développement d’un homme, le développement d’un pays ne peut être durable que s’il est ‘‘endogène’’.
C’est ce principe que tu as appliqué à travers le concept de ‘‘budget sécurisé’’, lorsque le Président GBAGBO t’a fait l’honneur de te confier le ministère de l’Economie et des Finances. Oui, pour réussir notre développement, dans tous ses secteurs, nous devons d’abord compter sur nous-mêmes, vu que l’aide n’est pas obligée, et que la main qui reçoit est toujours plus basse que celle qui donne, et ouverte vers le ciel, l’attitude symbolique de celui qui quémande.
Mon cher puîné, voilà ce que tu as compris et appliqué. Par ce comportement, tu inscrivais la coopération avec la France (ou tout autre pays) dans un autre esprit : l’aide doit aider à se passer de l’aide; sinon, il faut refuser l’aide qui rend esclave. Et voilà pourquoi la France ne pouvait pas te sentir au ministère clé de l’Economie et des Finances, comme elle n’aurait pas pu te tolérer au ministère de l’Agriculture, car, au nom de la préférence nationale, tu aurais appliqué notre principe qui consiste à produire d’abord ce que notre peuple doit manger avant de penser à produire pour les besoins d’autres peuples. Oui, par l’agriculture, nous devons mettre fin à l’extraversion de notre économie. Ce qui constitue, sans nul doute, un crime de lèse-majesté pour la France. Comment un petit pays comme la Côte d’Ivoire peut-il oser s’auto-suffire?
Tu vois, Petit Paul, mon cher puîné, tu es parti trop tôt; ce d’autant plus que moi, ton aîné, bien que malade, je suis encore là. Et des aînés à moi sont aussi là. Mais sache que, quelle que soit la brièveté de ton séjour sur la terre des hommes, tu n’auras pas vécu inutile, Magister. A côté du Président GBAGBO, tu as inscrit, de ton vivant, ton nom dans la jeune histoire de notre pays, et, peut-être, dans celle de l’Afrique en lutte pour sa souveraineté. Tu es mort digne, et pour la souveraineté de ton peuple et de tous les peuples africains. Tu as mené le bon combat!
J’espère seulement que celui que j’appelais, déjà, le drame de la Côte d’Ivoire, ne procèdera pas à une mainlevée sur tes avoirs, comme il l’a fait pour le Ministre TAGRO Désiré après son assassinat. En effet, à quoi cela sert-il de donner des moyens à une personne que l’on vient de tuer, directement ou indirectement. J’espère également qu’il appliquera le mandat d’arrêt international sur ta dépouille mortelle, et qu’il mettra des chaînes sur ta tombe pour signifier que, même mort, tu demeures son prisonnier.
Et j’espère surtout que l’actuel ministre de l’Economie et des Finances, Monsieur Charles DIBY Koffi, le tout nouveau député ‘‘flêkêflêkê’’ de Bouaflé, celui qui est seul à savoir d’où il a été sorti et par qui, Diby qui a supporté le gel des tes avoirs, toi qu’il appelait ‘Patron’, alors même qu’il te savait malade, ira défier et supporter le regard des Yokwua, le jour de tes obsèques, à Niakia, et supportera aussi les chaînes que son nouveau ‘patron’ osera mettre sur ta tombe. Qu’il reçoive alors ta bénédiction, comme pour le poste de DG du Trésor qu’il occupa dans ton ministère.

Par ton aîné NEA Kipré

Lundi 16 Janvier 2012
Lu 308 fois
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 1179 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/10/2016 | 1773 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/09/2016 | 2153 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 05/09/2016 | 1390 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 02/09/2016 | 636 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/08/2016 | 700 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 20



ladepechedabidjan : PROCÈS GBAGBO - BLÉ GOUDÉ : Le témoin s'est vu proposer un soutien financier pour son... https://t.co/WIYtoRshAC https://t.co/vApbyQ71Z0
Mercredi 7 Décembre - 17:56
ladepechedabidjan : À PROPOS DE LA MALADIE DE MARIE LOUISE ASSEU - LES PRÉCISIONS DE SES PROCHES : "IL N'Y A... https://t.co/wi6kteTCK4 https://t.co/sostGDyoaQ
Mercredi 7 Décembre - 15:57
ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - Le Bâtonnier entend privilégier ’’ la liberté de choix’’ de la défense... https://t.co/CXomA7ZR2U https://t.co/qulpFE2IhX
Mercredi 7 Décembre - 15:22
ladepechedabidjan : Interview-« Le vrai nom de Kabila est Hippolyte Kalambé, Kagamé construit le Rwanda avec... https://t.co/y4lwo4fcBN https://t.co/LNxAhiOsun
Mercredi 7 Décembre - 11:07

Facebook

Partager ce site