Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Hier au siège du Pdci, Bedié à Ouattara : « Des réglages doivent être effectués au Rhdp » ; KKB ignoré

Henri Konan Bédié ne veut pas de rapports du cavalier et du cheval au Rhdp


Hier au siège du Pdci, Bedié à Ouattara : « Des réglages doivent être effectués au Rhdp » ; KKB ignoré
Entre partenaires politiques du Rassemblement des houphouetites pour la démocratie et la paix en Côte d'Ivoire ( Rhdp), il peut arriver, de temps à autre, que l'on mette en congé, la langue de bois et le politiquement correct pour s'envoyer des petits pics. Cela a pour avantage d’améliorer les rapports et d’huiler la machine... Henri Konan Bédié, président du parti démocratique de Côte d'Ivoire ( Pdci) ne s'est pas dérobé à cela, le mercredi 8 février 2012, au siège de son parti à Cocody. Devant un « décor » humain des plus impressionnants, composé, notamment, des « Mammouths », Emile Constant Bombet, Daniel Kablan Duncan, Gaston Ouassenan Koné, Noël Nemin, Nianmien N'Goran, Robert Mambé Beugré, Émile Amoikon Edjampan, Hortence Aka Anghui, l'ancien chef de l'Etat a estimé que « l’élection de notre jeune frère Alassane Ouattara et les actions entreprises depuis son accession à la magistrature suprême montrent que notre position était juste, quand bien même de petits réglages doivent encore être effectués pour un meilleur fonctionnement de notre alliance ». Henri Konan Bédié affirme qu'il « sait que de nombreuses questions continuent d’être posées à ce sujet, dans les salons tout comme sur les places publiques au sujet de notre alliance et surtout de son fonctionnement ». Cette cérémonie de présentation des vœux bien orchestrée, qui a pris les allures d'une revue de troupes pour le président du Pdci, dont le parti connaît, depuis quelques jours, une montée de « mercure » de mécontentement était bon pour le moral. Bédié qu'accompagnait son épouse Henriette Bomo a axé son discours autour de la nécessité du rassemblement et de la cohésion et n'a pour autant voulu faire « l’Autruche » face aux éclats de voix qui s'élèvent en ce moment au sein du Pdci, notamment du président de la jeunesse du Pdci, le député KKB, que Bédié a du reste royalement ignoré dans son intervention. « J’adresse à tous et à chacun d’entre vous, nos vœux les meilleurs pour une bonne santé et beaucoup de bonheur au cours de l’année qui commence ». Henri Konan Bédié a dénoncé, ce qu'il a appelé « la folie de ceux qui, bien que battus à la loyale, au cours de l’élection présidentielle ont décidé de nous imposer les troubles post-électoraux qu’ils ont créés », occasionnant des « pertes inutiles ». Prenant à son compte les critiques au sein de son parti qui « ont été considérés comme mitigés, en tout cas, en deçà de ce qu’ils auraient souhaité », Bédié pense qu'il ne faut perdre de vue l'objectif du Rhdp.
Un bureau politique bientôt convoqué

« Dans la quête d’un retour à la normale dans notre pays et pour écarter les Refondateurs du pouvoir d’État, nous avons été amenés à nous retrouver, nous qui nous reconnaissons en Félix Houphouët-Boigny pour mettre en place cette plate-forme politique devant nous servir pour la conduite des affaires qui nous concernent, aujourd’hui et dans l’avenir. Cette approche a fait naturellement peur et certains des nôtres ont été instrumentalisés à l’effet de refuser une telle association qui, somme toute est ce qu’il y a de plus naturel sur l’échiquier politique ivoirien. Les Ivoiriens doivent se convaincre que la solution résidait dans cet acte de dépassement de soi, de pardon de l’offense, de l’oubli du passé, si nous voulions sortir la Côte d’Ivoire sinistrée du gouffre dans lequel des mains inexpertes l’avaient plongée, afin de la ramener à son niveau d’antan et lui reconquérir l’estime et le prestige qui faisaient hier sa fierté et qui avaient totalement disparu . Je sais que de nombreuses questions continuent d’être posées à ce sujet, dans les salons tout comme sur les places publiques au sujet de notre alliance et surtout de son fonctionnement. Je sais par ailleurs que des frustrations ont été enregistrées à l’occasion des élections législatives. Je sais enfin que des problèmes sérieux touchant à la vie nationale se posent , problèmes auxquels nous devons faire face, avec intelligence et doigté avant de nous engager dans les élections municipales et régionales qui s’annoncent ». En ce qui concerne la crise qui prévaut en ce moment au Pdci, Bédié envisage, dans les prochains jours, une réunion du bureau politique qui débattra de toutes les questions. « Afin d’examiner avec la lucidité nécessaire l’ensemble de ces problèmes, je convoquerai sous peu, une réunion du Bureau Politique qui devra se pencher d’une part, sur le bilan de la participation de notre parti aux élections présidentielle et législatives et d’autre part, sur les problèmes de notre vivre en commun, les problèmes d’identité, sur la base des enseignements du père fondateur. D’ores et déjà, j’instruis le Secrétaire général et son équipe à préparer cette rencontre dont les travaux seront consacrés au bilan de ces deux consultations. Cela permettra de dégager les grandes lignes de la conduite à tenir en vue des consultations locales, les municipales et les régionales » a-t-il indiqué. Pour le reste, Bédié a invité les militants du Pdci à garder vive la flamme militante et à jouer, chacun à son niveau « sa partition ». « Unis, nous deviendrons une force de frappe redoutable, une machine qui fait peur, une machine qui gagne. Soyons donc conscients de cette réalité, de cette force latente dont nous disposons et regardons dans la même direction quels que soient les problèmes du moment. C’est de cette manière que nous viendrons à bout de toutes nos difficultés et que nous pourrons, dans une symbiose parfaite, obtenir ce qui nous est le plus cher, l’union et la cohésion de notre parti, le Pdci-Rda », a-t-il clos son discours. Signalons que le Pdci a reçu le soutien, notamment, d'Anaky Kobena ( Mfa), Gnamien Konan ( Upci), Me Afoussy Bamba ( Forces nouvelles) et Traoré( vice-président de l'Udpci). De nombreux « revenants », dont Palé Dimaté (ancien président du conseil général de Bouna) se sont signalés à cette rencontre.

Armand B. DEPEYLA in Soir Info

Jeudi 9 Février 2012
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2128 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 1921 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 880 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


OUATTARA ET WADE, DEUX PRÉSIDENTS ATYPIQUES: Alassane Ouattara et Abdoulaye Wade (photo) sont deux chefs d’État aty… https://t.co/TvSUQ5jASe

Facebook

Partager ce site