Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Hadj 2009/ Le Cheikh Aboubacar Fofana monte au créneau : ‘’Non à l’infantilisation de la communauté musulmane’’

Le conseil supérieur des Imams (Cosim), instance suprême de la communauté musulmane de Côte d’Ivoire, vient de doter cette communauté d’un bureau pour l’organisation du Hadj. Baptisé BIHO (Bureau Ivoirien du Hadj et de la Oumra), l’assemblée générale constitutive de cette structure s’est tenue le samedi 24 avril 2010 à la mosquée de la Riviera Golf dans la commune de Cocody en présence du Cheikh Aboubacar Fofana, qui en a profité pour dénoncer « l’infantilisation » de sa communauté, avec la gestion unilatérale de la subvention allouée au Hadj.


Dans un contexte de laïcité de l’Etat, le Cosim estime inacceptable que l’Etat seul s’approprie entièrement l’organisation du Hadj. Face à cette situation, les différents séminaires ont recommandé la mise en place d’une structure propre à la communauté musulmane nationale pour la gestion et l’organisation du Hadj. Au terme d’une assemblée générale constitutive qui a enregistré la participation de nombreux imams du pays, le samedi dernier, le BIHO a finalement vu le jour. Se réjouissant de la forte mobilisation de ses pairs, gage selon lui « de la cohésion de la communauté », le Cheikh Aboubacar Fofana, président du Cosim, a noté que l’organisation du Hadj, 5ème pilier de l’Islam nécessite la mise en synergie de nombreux moyens. Dans ce sens, le Cosim qui entend auto-financer le Hadj 2010 et mettre un terme à « l’infantilisation de la communauté musulmane ivoirienne avec la gestion unilatérale de la subvention de l’Etat », a décidé de se donner les moyens de sa politique. « Le BIHO qui vous est présenté aujourd’hui est loin d’être une aventure. Sa mission principale est de trouver les moyens et les ressources nécessaires pour offrir au pèlerin un Hadj dans les meilleures conditions. Nous devons garder ce but ultime comme le fil conducteur de tous nos efforts et cela dans un environnement empreint de sincérité, d’abnégation, d’engagement et de désintéressement personnel », a-t-il sollicité. Avant de préciser la nouvelle vision qu’entend promouvoir le BIHO. A savoir un partenariat sincère et franc avec l’Etat dans le cadre d’une répartition équitable du travail. « Il est de notre devoir de nous mobiliser pour une meilleure organisation du Hadj. A cet effet, nous allons auto-financer le Hadj 2010. En agissant ainsi, nous allons mettre un terme à l’infantilisation de notre communauté avec la gestion de la subvention de l’Etat. A chaque édition du Hadj, on nous dit que l’Etat nous donne des milliards de FCFA pour le Hadj mais nous ne voyons rien de la gestion de ces fonds. Pour l’édition 2009, il nous a été dit que ce sont 13 milliards de francs Cfa qui ont été affectés au titre du Hadj, là où il est notifié que l’Etat traîne des dettes de plus d’un milliard de FCFA au titre de l’hébergement et de la restauration. Pour une question de transparence, nous réclamons un audit de ces fonds. Nous réclamons un audit de la gestion de la subvention pour savoir exactement ce qui a été fait. Nous ne pouvons pas le savoir car nous n’avons pas été associés à la gestion de la subvention» s’est-il indigné. Non sans remercier le Président Laurent Gbagbo et le Premier ministre Guillaume Soro pour leurs efforts en faveur de la communauté musulmane. Le Biho comprend un conseil des Imams et Ouléma piloté par le cheickh Fofana lui-même et un conseil d’administration de 25 membres avec à sa tête le ministre Koné Mamadou, par ailleurs président de l’Ucamci. Outre le chantier d’une meilleure organisation du Hadj par la communauté elle-même en partenariat avec l’Etat dans ses prérogatives régaliennes, le Cosim entend s’impliquer dans la lutte contre la paupérisation des populations, la délinquance juvénile et la dépravation des mœurs.

avec le partenariat de l'Intelligent d'Abidjan / par M Tié Traoré

Lundi 26 Avril 2010
La Dépêche d'Abidjan



Grands Reportages
Notez

Enquêtes | Dossiers | Grands Reportages


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."



"ESCLAVAGE DES NOIRS EN LIBYE - MANIFESTATION À PARIS" : https://t.co/1NjKndLQ7J via @YouTube

Facebook

Partager ce site