Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Gratuité ciblée des soins, lutte contre les médicaments de la rue: Goudou Raymonde avoue l’impuissance du gouvernement

Après le Premier ministre Daniel Kablan Duncan, le ministre de la Santé et de la lutte contre le Sida était l’invité de « Les rendez-vous du gouvernement » qui se tient chaque quinzaine à la salle polyvalente du ministère de l’Economie et des finances sise à l’immeuble Sciam au Plateau. C’était le jeudi 19 septembre.


Gratuité ciblée des soins, lutte contre les médicaments de la rue: Goudou Raymonde avoue l’impuissance du gouvernement

L’objectif de cette rencontre, selon Goudou Coffie Raymonde, est de présenter les actions, les décisions et les grands axes du gouvernement dans le domaine de la santé. Face à la presse, la responsable en charge de la santé et de la lutte contre le Sida en Côte d’Ivoire, après présentation des actions à court et moyen termes, a reconnu l’impuissance du gouvernement à respecter sa décision de gratuité ciblée des soins et à lutter contre la vente de médicaments dans la rue. Concernant la gratuité ciblée des soins, Goudou Coffie Raymonde a fait savoir que cette opération n’a pas donné entière satisfaction. Elle a trouvé pour argument la trop grande charge financière engendrée par l’élargissement du périmètre de la gratuité ciblée qui est allé bien au-delà de la gratuité de la césarienne, de l’accouchement par voie basse et de la prise en charge gratuite des enfants de 0 à 5 ans pour un certain nombre de pathologies les plus coutant. Elle a aussi fait cas de la démotivation et de la déshumanisation du personnel de santé sans toutefois apporter de solution de son département pour réussir ce programme très cher au président de la République Alassane Ouattara. Pour la lutte contre la vente des médicaments de la rue, Goudou Coffie Raymonde a révélé que ce sont huit mille (8000) femmes qui occupent le marché noir de l’ancien cinéma Roxy à Adjamé et qui vendent toutes sortes de médicaments (Contrefaits, illicites et d’autres provenant d’officines.) Certains pharmaciens sont impliqués, a-t-elle dit. « Il est quasiment imposible de détruire ce marché. Malgré les bulldozers, nous nous heurtons à la résistance de ces femmes», a-t-elle indiqué avant de poursuivre que pour réussir, il faut, en collaboration avec le ministère de la Solidarité, voir comment réorienter ces femmes dans d’autres secteurs d’activités. Une solution quasiment impossible quand Goudou Raymonde, pharmacienne de son état, sait bien le revenu qu’une personne peu avoir dans la vente de médicaments. Alors, l’on assistera impuissant à des morts dues à l’utilisation de médicaments de la rue.

Etienne Atta
In Le Démocrate


Vendredi 20 Septembre 2013
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez


1.Posté par ZEAN MON ZEAN le 20/09/2013 16:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mme la ministre veut réorienter le 8000 femmes du marché noir du médicament.
Je ne lui prête pas l'intention de jouer de démagogie mais son approche n 'en est pas loin.
En effet, d'une part, elle ne trouvera aucune autre activité LÉGALE, génératrice de revenus à ces femmes qui puisse se substituer économiquement à la vente des médicaments de rue. Ces femmes n'accepteront jamais de travailler dans la légalité parce qu'elles n'en ont pas les moyens. Elle, Dr GOUDOU, a dû cravacher durement en apprenant pour devenir pharmacienne là où ces femmes estiment et soutiennent que cet effort n'est pas utile parce que tous les raccourcis existent. On peut corrompre facilement avec de l'argent et que sais-je encore toute l'administration et imposer le revers de la loi comme la règle. Elles en ont fait la preuve. Ne serait-ce que ces services que je vais citer: Brigade de gendarmerie d'Adjamé, 3ème Arrondiissement, District de police Adjamé-Plateau, Police criminelle, Police économique, 1er Arrondissement du Plateau, brigade de recherche de la gendarmerie, police sanitaire..etc. qu'ont-ils pu faire sinon peut-être pactisé.
D'autre part, ces femme sont dans l'illégalité et foulent au pied toute la législation pharmaceutique. Ce sont des fraudeuses. Quel arrangement doit-on faire avec des fraudeuses sinon que les poursuivre. il n'y a pas de négociations. En plus, elles mènent une concurrence déloyale aux pharmaciens. Ca tue l'économie, la santé des citoyens et le secteur du médicament..
Mme la Ministre. Fermez les yeux et rouvrez les. Voyez que ces femmes sont installées devant le centre commercial qui abrite votre pharmacie à Angré. Vous êtes une dame reconnue très fougueuse. User de cette fougue pour régler le problème que de le déplacer.
Un bon politicien, c'est celui qui affirme et met en oeuvre ses convictions. Arrêtez d'arrondir les angles parce que vous ne réglerez rien et votre passage aura été vide.
Un dernier point. Qu'il e heurte pointe votre sensibilité. recenser ces femmes. Vous verrez qu'elles sont à + de 90% étrangères d'origine de la sous-région. C'est maintenant que les ivoiriennes ont commencer à s’intéresser à ce milieu étant donné la situation jurisprudentielle installée sur ce marché. Venir en CI et faire n'importe quoi, C'est cela l'hospitalité de la CI? Le pays que vous dirigez ?
Je sais que vous irai jusqu'au bout. Ce ne sera pas facile au regard des intérêts en présence. Une vrai MAFIA. Mais Dieu vous en donnera les armes si vous les sollicitez vraiment.. Dieu vous garde.

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2137 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 1925 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 887 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


CÔTE D'IVOIRE - Politique, justice et diplomatie occupent la Une des journaux ivoiriens: L’hommage du peuple Akyé a… https://t.co/JoOXDuYnjF

Facebook

Partager ce site