Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan








10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Gestion familiale du pays: Ouattara élargit les pouvoirs de son petit-frère


Gestion familiale du pays: Ouattara élargit les pouvoirs de son petit-frère
Son frère aîné, Alassane Dramane Ouattara, chef de l’Etat, l’a nommé, le 13 mars dernier, ministre des Affaires présidentielles. Auparavant Téné Birahima Ouattara dit «Photocopie», à cause de sa ressemblance physique avec son aîné, était l’argentier de la Présidence, depuis avril 2011. M. Birahima Ouattara cumule donc les fonctions de Directeur financier de la Présidence et de ministre des Affaires présidentielles. Ainsi va la Côte d’Ivoire sous les «Rattrapeurs». Et ce n’est pas tout. Une information qui circulait dans les milieux proches du Rhdp où elle a suscité une réelle frustration a été reprise par La Lettre du Continent N°639 du 12 juillet 2012. Selon laquelle Alassane Ouattara a élargi les pouvoirs de son frère cadet. En effet, écrit La Lettre du Continent, «Alassane Ouattara s’appuie sur son frère Ibrahim Téné Ouattara alias Photocopie pour combler le vide laissé par Amadou Gon Coulibaly, en convalescence à Paris après une opération du cœur. Ministre des Affaires présidentielles depuis mars, le frère cadet d’Ado gère le Secrétariat général de la Présidence avec le chef de cabinet Sidi Touré». Précision de taille révélée par La Lettre du Continent : «Photocopie a notamment compétence sur les questions militaires et politiques». Autre information importante que des sources proches du Rhdp nous ont confiée, c’est fort de ses pouvoirs élargis que Birahima Téné Ouattara a accompagné son frère aîné, Alassane Ouattara, en Israël, en juin dernier, lors d’une visite de «travail» de celui-ci. Une visite qui portait, a-t-on appris, sur une demande de soutien en matière militaire et de renseignement de la part du régime Ouattara à l’Etat hébreux. Directeur Financier de la Présidence, ministre des Affaires présidentielles, Secrétaire général par intérim de la Présidence, «super» Conseiller politique et militaire de son frère aîné, Birahima Téné Ouattara est également, en quelque que sorte, co-ministre véritable de l’Economie et des Finances. Une charge qu’il assume avec le Français, Philippe Serey-Eiffel, patron du pool des Conseillers d’Alassane Ouattara. Exit donc Charles Diby Koffi qui inaugure, au dire de nos sources, les chrysanthèmes. Nous l’écrivions dans l’édition N°4162 de Notre Voie daté du vendredi 22 juin 2012. Le ministère de l’Economie et des Finances, institution légitime et transversale de gestion des finances publiques, ne joue plus son rôle régalien, depuis l’installation d’Alassane Dramane Ouattara à la tête de la Côte d’Ivoire. Toutes les dépenses publiques ne doivent être exécutées que sur autorisation express du trio chargé des Affaires économiques à la Présidence. Il s’agit des Conseillers Français Jean Alain Pierre Clément et Philippe Serey- Eiffel ainsi que du ministre-Directeur financier, Birahima Ouattara. C’est ce dernier qui est en relation constante avec le Trésor public. Ce qui fait que le ministère de l’Economie et des Finances est devenu une véritable coquille vide avec toutes conséquences pour la pays». Ces propos révélateurs émanent d’une source proche du ministère de l’Economie et des Finances.

Didier Depry in NOTRE VOIE
didierdepri@yahoo.fr


Un ascenseur spécial pour Téné Birahima

La fête continue au château ! Et ça fait vraiment plaisir de savoir que notre ministre des affaires présidentielles, directeur financier de la Présidence de la République et accessoirement frangin de notre président, Téné Birahima Ouattara dit « photocopie », travaille dans de bonnes conditions. Ça fait énormément plaisir de savoir aussi qu'il n'hésite pas à mettre la main dans la poche des Ivoiriens pour s'offrir quelques commodités afin de mieux travailler à leur bonheur. Le 24 avril, « L'Eléphant » avait raconté avec un luxe insolent de détails qu'il s'était offert, en association avec deux autre huiles du château, Amadou Gon Coulibaly (secrétaire général) et Marcel Amon Tanoh, trois Mercedes blindés de type E350 4-Matic. Coût de la petite folie des grandeurs ? 225 millions de FCFA hors douane. De l'argent de poche, il est vrai, pour nos trois huiles du château ! Surtout que ces trois Mercedes dont ils devraient être les seuls à disposer dans le gouvernement doivent leur permettre d'aller travailler à notre bonheur en toute sécurité. Qu'est-ce qu'ils ont de la chance ces Ivoiriens. Ils devraient être encore plus heureux de savoir que notre ministre des affaires présidentielles a entrepris depuis quelques temps de grands travaux dans le petit bâtiment de deux étages où se trouve son bureau, au château présidentiel. Des travaux qui lui ont permis d'installer, mine de rien, un ascenseur dans ce bâtiment. C'est que, être obligé, avec la charge qui est la sienne, de monter un escalier de seize marches tout au plus pour se rendre à son bureau situé au deuxième étage de ce bâtiment, était une horrible corvée pour notre ministre. A un homme en excellente santé physique, il faut juste quinze secondes pour passer du rez-de-chaussée au deuxième étage où se trouve le bureau de notre ministre. Mais pour lui, un tel effort est presqu'une injustice. C'est que Félix Houphouët-Boigny (33 ans) à Gbagbo (10 ans) en passant par Bédié (7 ans), personne n'a pensé, sans doute parce que cela était largement inutile, à installer un ascenseur dans ce bâtiment. Eh bien ce tort fait aux générations futures a été à présent réparé. Désormais, il y a un ascenseur privé fabriqué sur mesure dans ce bâtiment. Le bâtiment ayant été construit sans prévision de l'installation d'un ascenseur, il a fallu un spécialiste pour réfléchir à l'exploit à réaliser pour en installer un à partir de la petite cage d'escalier, sans détruire celui-ci. Evidemment, cela a entraîné d'importants travaux d'aménagement vu que l'ascenseur a été installé à l'intérieur du bâtiment. Coût estimatif du projet selon nos sources ? 71 mille euros, environ 47 millions de FCFA y compris le coût de de l'équipement, de la main d'ouvre d'installation (dont le coût augmente d'un étage à un autre), du contrat de maintenance et d'entretien, de la garantie, du contrat d'assurance, etc. et bien sûr, un surcoût pour la facture électrique du château. Mais les Ivoiriens seront tous d'accord pour reconnaître que pour que notre ministre des affaires présidentielles puisse accéder à son bureau sans s'essouffler, il lui fallait bien cet ascenseur. Qui ne fera qu'augmenter son efficacité et lui apporter un gain inestimable de temps qui se compte en secondes. Quatre ou cinq secondes de gain par rapport à celui qui prend l'escalier. « Time is money » n'est-ce pas ? On se demande bien comment depuis plusieurs décennies, les autres ont bien pu se passer d'une telle commodité. Y a rien à dire, l'argent du contribuable est bien utilisé au château et la fête y continue ! Autre chose sans rapport avec l'ascenseur de Téné Birahima, mais qui se passe aussi au château, c'est le nouvel accoutrement du personnel de nettoyage du château. Ils sont désormais tous de blanc vêtus. C'est qu'après avoir viré quelques 150 employés travaillant au service nettoyage de la Présidence (très peu parmi elles ont été gardées), le marché de l'entretien des bureaux et autres bâtiments a été confié à une entreprise. Laquelle a fait venir ses propres travailleurs qui se distinguent par la couleur blanche de leur accoutrement. Gants, pantalons, chaussures, etc. La grande classe quoi ! Devinette : A qui appartient cette entreprise de nettoyage ? Eh bien, cette entreprise appartient, selon notre source, à l'épouse du ministre Amon Tanoh, directeur de cabinet du président de la République. Et n'allez surtout pas imaginer quoi que ce soit ! Il n'y a aucun mal à donner un coup de pouce aux siens !

ASSALE TIEMOKO in L'Éléphant Déchaîné
Mardi 17 Juillet 2012
Lu 2008 fois
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 1195 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/10/2016 | 1800 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/09/2016 | 2164 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 05/09/2016 | 1404 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 02/09/2016 | 648 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 20



ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - À la CPI, les témoins de l’accusation sont entre fuite et aveux. À... https://t.co/GifHUKjoCa https://t.co/a7gsbMoTqI
Vendredi 9 Décembre - 16:15
ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - RHDP Législatives à Gagnoa/ Guikahué a peur : Mme Bédié et Charles Diby... https://t.co/9B4MSmY1Xa https://t.co/xz40At6bIv
Vendredi 9 Décembre - 11:46
ladepechedabidjan : À quelques jours des législatives/ De nouveaux éléments sur la maladie de Soro, le chef... https://t.co/j4ylBWKlJv https://t.co/8UXegCvmJX
Vendredi 9 Décembre - 11:15
ladepechedabidjan : Procès Simone Gbagbo : l’audience reportée pour permettre au bâtonnier de "finaliser"... https://t.co/6mtoidNETz https://t.co/knqMLIaLBA
Vendredi 9 Décembre - 11:05

Facebook

Partager ce site