Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan








10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

FORCES ARMEES DE LA CEDEAO POUR LE NORD MALI : Chronique d’un enlisement programmé




Au cours de leur dernier sommet extraordinaire tenu à Abidjan la semaine dernière, les chefs d’Etat de la Cedeao ont sonné la mobilisation générale des forces régionales en vue d’un déploiement rapide au Mali pour défendre les organes de la transition puis, au cas où les négociations ouvertes avec les rebelles touaregs n’aboutiraient pas, envoyer un corps expéditionnaire au Nord de ce pays pour chasser les rebelles. Plus facile à dire qu’à faire  même pour 14 à 16 armées réunies sous la bannière de la Cedeao !
Il est clair que nos gouvernants ne connaissent pas le concept Défense. Au niveau des pays sud-sahariens, les Etats ont des hommes en armes, mais ils n’ont pas d’Armée. Une Armée dans le sens absolu du terme. Sauf le Sénégal qui fait partie des très rares pays ayant une Armée digne de ce nom bien que sous-équipée.
Une Armée sert à défendre l’intégrité d’un territoire. Et qui dit Défense dit menaces et risques susceptibles d’affecter la vie de la Nation. Dans la constitution du Sénégal, comme dans celles des pays de la Cedeao, ce concept Défense y est clairement défini. Sans être réellement appliqué parce que, encore une fois, toutes les Armées ont pour mission d'assurer la défense de leur intégrité territoriale. En tous temps et en toutes circonstances contre toutes formes d’agressions. Et comme le monde est pacifié par le bon voisinage, il n’est pas exclu de crier au secours en cas d’agression d’une force supérieure en nombre ou en armements. D’où la raison d’être d’une entité communautaire comme la Cedeao qui, en plus de son rôle d’intégration économique qui est sa principale raison d’être, s’occupe aussi de sécurité régionale. Malheureusement, la Cedeao ressemble à un plan « Orsec » politique et géographique qui, jusqu’à présent, n’a pas réussi à mettre sur place une véritable Armée sous-régionale.
Après 37 ans de vie communautaire, la Cedeao a lamentablement montré ses limites. Ce « Mbotay » sous-régional a prouvé encore une fois à travers cette crise secouant le Mali et la Guinée-Bissau qu’elle est terriblement inefficace face aux attaques armées visant un de ses membres. Certes, les discours sont beaux mais pour les actes, c’est zéro. Or, une politique de défense communautaire, on l’applique ! Pour ce qui est d’une éventuelle intervention dans le Nord Mali, prenons l’exemple des pays de l’Union européenne. Malgré leurs puissances économiques et leurs bonnes stratégies de défense, les pays de l’Europe peinent toujours à créer une vraie Armée communautaire. En cas d’urgence, ils mobilisent des hommes en armes pour en faire une Armée… de circonstance. Une Armée parfois déroutée, toujours secouée. Sauf dans certains cas où les Etats Unis d’Amérique (Usa) volent à son secours. Face à de telles difficultés rencontrées dans la mise en place d’une armée européenne, que peut-il en être pour une Armée de la Cedeao ? L’enlisement !
Une chose est sûre, la Cedeao ne dispose pas de moyens logistiques pour venir à bout des rebelles touaregs. En effet, non seulement les éventuelles forces de la Cedeao ne sont pas préparées à une guerre en plein désert, mais encore elles n’ont aucune capacité de projection militaire. Un général de l’Armée française connaissant bien l’Afrique s’en explique : «  Une capacité de projection militaire est la puissance des logistiques déployées par une Armée en dehors de ses frontières. Un désert qui s’étend à 1.500 km comme le nord du Mali, c’est trop compliqué ! Une telle intervention militaire nécessite beaucoup d’avions et d’hélicoptères de combat pouvant résister aux vents de sable. Du fait que des pistes d’atterrissage pouvant accueillir des avions sont souvent ensevelis par le sable » nous dit cet officier général joint au téléphone tout en donnant l’exemple de la guerre du Golfe où les Etats Unis d’Amérique ont fourni toute la logistique adaptée au désert.   « Seuls les Usa et la Russie ont une capacité de projection militaire dans le désert. Donc, je vois mal la Cedeao gagner cette guerre sans l’appui matériel de ces deux pays » dit notre interlocuteur pour prévenir les Etats membres de la Cedeao.
À en croire certaines sources de renseignements prochent des touaregs, l’environnement dans lequel ces « hommes bleus » évoluent est très hostile. Aucune Armée moderne ne pourra se confronter longtemps à une telle nature en dehors des rebelles touaregs aguerris. Selon le constat d’un observateur militaire, il fait presque zéro degré (0 °) le soir dans le nord du Mali. « Si vous regardez bien les images qui nous viennent du désert malien, vous voyez souvent des fagots de bois attachés à bord des véhicules 4X4 des rebelles. Parce que, tout simplement, les rebelles se chauffent le soir pour éviter de mourir de froid. Pire, il fait 50 ° en milieu de journée dans le désert. C’est une véritable chaudière dans laquelle vont vivre les soldats de la Cedeao » nous explique notre source militaire à Bamako, histoire de dire que l’Armée malienne ne pouvait nullement combattre les rebelles touaregs rompus à la guérilla. « Nous n’avons pas honte de le dire, mais les rebelles touaregs ont l’habitude d’affronter la chaleur, la faim, la soif, le vent, le sable, le froid et la chaleur. Donc, la Cedeao doit avoir une véritable armée équipée et ravitaillée si elle veut les combattre. Et surtout motivée puisque je vois mal des militaires mourir dans le désert malien pour des miettes financières ou les principes politiques de la Cedeao » estime notre interlocuteur. Lequel plaide pour une force africaine sous l’égide de l’Onu pour une grande capacité de progression militaire à la dimension de l’environnement. Sinon, les forces armées communautaires risquent de s’embourber dans le désert malien.

Pape NDIAYE in Le Témoin N° 1081 –Hebdomadaire Sénégalais (MAI 2011)





Dimanche 6 Mai 2012
Lu 226 fois
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 1180 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/10/2016 | 1774 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/09/2016 | 2153 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 05/09/2016 | 1390 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 02/09/2016 | 636 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 20



ladepechedabidjan : PROCÈS GBAGBO - BLÉ GOUDÉ : Le témoin nie l'existence d'un massacre d'Ebriés à Anankoua... https://t.co/i0lWaEuTjr https://t.co/dVnSw9l0Vm
Jeudi 8 Décembre - 10:52
ladepechedabidjan : Législatives ivoiriennes : La Commission électorale publie une "liste définitive" de... https://t.co/eMJXladLPn https://t.co/F4WMvUvoz0
Jeudi 8 Décembre - 10:42
ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - 25e anniversaire de l’UNJCI : 15 journalistes distingués dans l’ordre du... https://t.co/kYve8SiJSl https://t.co/45g4qQlmeD
Jeudi 8 Décembre - 10:26
ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - Décès à Abidjan de la célèbre actrice et comédienne ivoirienne Marie... https://t.co/71uZxinjol https://t.co/nJL0DpbHSM
Jeudi 8 Décembre - 10:05

Facebook

Partager ce site