Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

FEMUA: la 8è édition prévue du 21 au 26 avril, la CEDEAO et 14 artistes attendus


FEMUA: la 8è édition prévue du 21 au 26 avril, la CEDEAO et 14 artistes attendus
La 8è édition du Festival des musiques urbaines d'Anoumabo (FEMUA) se tiendra du 21 au 26 avril prochain à Abidjan avec la participation de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) qui célèbre cette année ses 40 ans.

Selon une notre d'information transmise, dimanche soir, à APA par le service de communication du FEMUA, cette 8è édition a été lancée, jeudi, à Paris au siège de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO).

Participant à cette cérémonie de lancement, Kadré Désiré Ouedraogo, Président de la Commission de la CEDEAO, a salué cette initiative du mythique groupe musical ivoirien, Magic System.

« Nous avons observé depuis des années ce festival et il est salutaire pour nous CEDEAO qui célébrons nos 40 ans sur toute l’année 2015. Nous avons décidé de devenir une institution au service des peuples depuis 2006 et le FEMUA nous offre une occasion unique de rencontrer les peuples. C’est pour cela que nous considérons que le festival va faire partie des manifestations de cette célébration », a déclaré le Président de la commission de la CEDEAO.

Le Commissaire général du Festival, Salif Traoré, dit A’Salfo, le lead vocal de Magic System, par ailleurs Ambassadeur de l'UNESCO et Ambassadeur des Droits de l'Homme en Côte d'Ivoire, qui avait à ses côtés les artistes Congolais Fally Ipupa et Burkinabè Smarty, a annoncé les grands axes du FEMUA 2015. Il s'agit notamment du volet social, culturel et sportif.

"Le FEMUA 8 sera, une fois de plus, l’occasion d’offrir la chance aux plus défavorisés avec la construction d’une école dans l’ouest de la Côte d’Ivoire, région la plus touchée par la crise post-électorale. Cela se fera avec l’aide de notre partenaire le Conseil du Café Cacao. Sur la programmation musicale, il y a aura plusieurs artistes qui viendront de l'espace CEDEAO, de l'Afrique centrale, d’Afrique du Sud, d’Ouganda, mais aussi de la France et des Etats-Unis", a indiqué le Salif Traoré.

Pour cette nouvelle édition, un quatrième volet scientifique sera à l’honneur à travers des rencontres et une table ronde pour débattre des questions de l’avenir des industries culturelles.

Sur le plan sportif, en plus du traditionnel Cross populaire qui a lieu chaque année, il y aura un tournoi de football Maracana dénommé « Tournoi de la CEDEAO ».

A’Salfo a aussi souligné qu’une partie du festival sera délocalisée dans une commune d’Abidjan. Ainsi, après celle d’Abobo et de Yopougon, c’est au tour de la commune de Koumassi d’accueillir l’événement le temps d’une soirée.

Ce sont au total 14 artistes dont 9 de la Sous-Région et 5 autres venus de divers horizons, qui vont défiler sur les scènes de Marcory Anoumabo, de Koumassi et de l’Institut Français, pour cette édition 2015.

Il s’agit de Fally Ipupa (RD Congo), Bracket (Nigeria), Smarty (Burkina Faso), Philip Monteiro (Cap Vert), Meta and the Cornerstones (Etats Unis), Zaho (France), Habib Koité (Mali), Joel Sebunjo (Ouganda), Freshlyground (Afrique du sud), Antoinette Konan, Bailly Spinto, Ras Goody Brown, Kedjevarra DJ et Zouglou Makers (Côte d’Ivoire).

Heureux de soutenir depuis plusieurs années ce festival, l’UNESCO par la voix de M. Eric Falt, Sous-Directeur de l’Information et de la Communication, n’a pas omis de mentionner le rôle de ce festival dans la réconciliation en Côte d’Ivoire ces dernières années.

Projet immense et évolutif, le FEMUA a vu le jour en 2008 à l'initiative de Salif Traoré, lead vocal du groupe Magic System et Commissaire Général dudit festival.

Cet événement à caractères social et culturel a été créé pour permettre aux populations les plus démunies et qui n'ont souvent pas les moyens de s'offrir un ticket de concert, de réaliser leurs rêves en recevant sur une même scène dans leur environnement les plus grosses stars de la planète.

Le FEMUA qui se définit comme un des plus grands festivals de l'Afrique subsaharienne, se tient tous les ans dans une ville cosmopolite. Sa programmation artistique symbolise l'intégration.

C'est également le témoignage d'une reconnaissance au quartier qui a vu naître les membres du groupe Magic System et de permettre à travers ce festival de poser des actions sociales au profit des populations ivoiriennes et africaines.

En outre, le FEMUA est un facteur de développement par ses actions sociales. Ainsi donc depuis sa création à ce jour, il compte à son actif la réhabilitation et l'équipement d'hôpitaux, d'orphelinats, de pouponnières, des dons aux réfugiés ainsi que la construction d'une école primaire comprenant une maternelle offerte à l'Etat de Côte d'Ivoire.

La 7è édition du FEMUA s'est tenue l'année dernière à Abidjan du 1er au 6 avril, autour du thème « paix et cohésion sociale ». La Commune de Yopougon à l'Ouest d'Abidjan avait accueilli le concert de clôture.

APA
Lundi 23 Février 2015
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2131 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 1923 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 884 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Zimbabwe : Mugabe écarté de son parti et prié de quitter le pouvoir: Depuis cinq jours, l’autoritaire président du… https://t.co/uxLR6j11yW

Facebook

Partager ce site