Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan





Musique: Kôrô Ouatt dans le coma

22/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Deuil / Jean-Marc Guirandou inhumé hier

15/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan



10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Exonération de la vignette 2011 / Payer ou ne pas payer : Une dizaine de milliards en jeu, ce qui attend les usagers...

Le gouvernement Soro vient de décider de renoncer au titre de l’année 2011 à une importante partie de ses taxes. Tous les propriétaires de véhicules, de motos et de bateau de plaisance sont exonérés du payement de la vignette. Alors que, cette taxe rapporte près de 9 milliards de Fcfa à l’Etat.


Les transporteurs attristés par deux communiqués contradictoires. (Photo : DR)
Les transporteurs attristés par deux communiqués contradictoires. (Photo : DR)
PAS DE VIGNETTE à payer pour cette année 2011. Ainsi en a décidé le 18 janvier 2011 le gouvernement dirigé par le Premier Ministre Guillaume Soro. Tous les propriétaires de véhicules, de motos et de bateau de plaisance sont de par cette décision, exonérés. En décidant de renoncer au recouvrement de cette taxe qui rapporte au budget de l’Etat, environ la somme de 9 milliards de Fcfa, le gouvernement Soro entend voler au secours d’un partenaire sûr de son économie. Une mesure qui, si elle rentre en vigueur, apportera une bouffée d’oxygène aux transporteurs, qui ont toujours demandé une réduction ou exonération des multiples taxes instaurées dans le secteur.

UN CADEAU EMPOISONNÉ ?

De l’autre côté ce sera un grand manque à gagner pour l’Etat ivoirien qui est toujours en quête de res- sources financières pour honorer ses engagements. « Nous comptons pallier ce déficit par l’appui que les bailleurs de fonds ont bien voulu accorder au président de la République S.E.M Alassane Ouattara qui nous a instruit de prendre ces me- sures afin de voler au secours d’un secteur beaucoup sinistré ces der- nières années du fait de la crise. », a relevé Abinan Kouakou Pascal, le nouveau Directeur Général des impôts de ce gouvernement, lequel annonce également d’autres mesures toutes aussi importantes et urgentes les semaines à venir pour les acteurs du transport. Mais dans l’applicabilité, cette mesure pourrait dresser les transporteurs contre les forces de défense et de sécurité qui seront commises au contrôle des pièces des véhicules si, jusqu’au mois de mars la situation actuelle demeure. Puisque de son côté, le gouvernement Aké N’gbo a déjà, dans l’élaboration son budget, pris en compte cette manne importante pour faire face à ses obligations financières.

DES DIFFICULTÉS ÉVIDENTES

A l’annonce de la mesure de suspension du paiement de la vignette au titre de l’année 2011, nombreux étaient des usagers qui se sont réjouis de cette décision du gouvernement Guillaume Soro. Pour les nombreux automobilistes qui peinent à joindre les deux bouts, en cette période de crise postélectorale, c’est un acte salvateur du gouvernement. En ce sens que, l’exonération de la vignette permettra de réduire les charges des opérateurs économiques. En réaction à cette mesure du gouvernement, Diaby Ibrahim, secrétaire national du Syndicat National des Transporteurs de Marchandises et voyageurs de Côte d'Ivoire (SNTMVCI) a déclaré ceci sur Radio Onuci-Fm: «L’annulation de la vignette de transport per- mettra aux transporteurs routiers de Côte d’Ivoire de maîtriser certaines dépenses et d’entrevoir l’avenir avec beaucoup d’espoir. Actuellement les transporteurs sont heureux». En ef- fet, pour Diaby Ibrahim, ‘’toute me- sure pour un opérateur économique, qui vise à alléger ses charges pendant les périodes de crise est une mesure de bienvenue’’. Un membre influent de l’Union patronale des exploitants des taxis compteurs d’Abidjan (Upet- ca) ne dit pas le contraire. En effet, « C’est pour nous une bonne décision parce que nous demandons depuis longtemps aux différents gouvernements qui se sont succédés de nous épargner certaines taxes ou même de la réduire simplement afin de ne per- mettre de mieux exercer notre activité. Car vous n’êtes pas sans savoir que le secteur de transport a été le plus sinistré depuis la survenue de la crise. Nous, nous ne faisons pas de la politique mais toute mesure d’où quelle vienne visant à aider le monde du transport aura une oreille at- tentive de notre part », souligne-t-il. Mais cette joie exprimée par les transporteurs ne sera que de courte durée. Car, dès l’annonce de l’offre du gouvernement Guillaume Soro aux automobilistes, le gouvernement ri- val d’Alassane Ouattara, Laurent Gbagbo a décidé le contraire. Dans un communiqué rendu public dans la presse du vendredi 21 janvier 2011, le gouvernement Aké N’go par le biais de la Direction générale des impôts, fait injonction aux propriétaires de véhicules à usage personnel ou de transport public à s’acquitter de leurs taxes au titre de la vignette 2011.

CE QUE LES ACTEURS PENSENT

Devant ce qui est convenu d’appeler un imbroglio, ou casse-tête chinois, entre transporteurs, se succèdent un rythme effréné après le communiqué du 20 janvier du gouvernement Aké N’gbo. Les ténors de la chaîne de transports routiers se concertent à Treichville précisément au siège du Syndicat National des Transporteurs de Marchandises et Voyageurs de Côte d'Ivoire. Des échanges qui se sont poursuivis hier, vendredi. Mais aucune déclaration ne doit être fai- te à la presse a rétorqué Diaby Ibra- him qui n’a pas manqué de souligner que des instructions fermes ont été données pour que rien ne filtre des échanges entre transporteurs au suet de la vignette de 2011. Mais, à en croire certains acteurs de la chaîne de transport qui ont bravé omerta, le problème est très sérieux parce que politique. Raison pour laquelle les ren- contres se succèdent dans le but unique de trouver un consensus qui satisfait leurs adhérents tout en leur permettant de conserver leur neutralité. Mais bien avant la mesure du gouvernement de Guillaume Soro d’exonérer les taxes dues au titre de la vignette 2011 et la contrattaque du gouvernement Aké N’gbo, le Groupement d’intérêt économique des propriétaires de véhicules de transport de Côte d’Ivoire (GIE) avait tiré sur la sonnette d’alarme. Dans une récente déclaration, les membres de cette organisation patronale ont dénoncé les conséquences de la cri- se postélectorale sur leurs activités. Dans la même déclaration, ils indiquaient ne pouvoir honorer le paie- ment des patentes et autres taxes (vignettes, carte de stationnement etc.), que et le respect des différentes échéances seraient hypothéqués tant que cette crise au sommet de l’Etat persistera. Cette position est soutenue par Abdoulaye Sylla, président de la Fédération nationale des syndicats de chauffeurs de Côte d’Ivoire. Pour lui, la décision d’exonération de la vignette, doit aller au-delà de celle-ci. «Il faut penser à exonérer également les taxes de stationnement et d’autres taxes qui réduisent la rentabilité de l’investissement des transporteurs. Nous ne rentrons pas dans les débats de gouvernement légitime ou non. Pour nous, l’exonération de la vignette s’imposait et si le gouvernement Soro y a songé nous ne pouvons qu’applaudir». Contrairement à celui- ci, Coulibaly Ladji, président du Conseil national des operateurs du transport en Côte d’Ivoire, dit ne reconnaître que la décision du gouvernement Guillaume Soro, parce que légal, selon lui.

LES DURES RÉALITÉS QUI ATTENDENT LES TRANSPORTEURS

La question est maintenant de savoir ce qu’il adviendra des transporteurs et autres automobilistes pris entre le marteau et l’enclume. Que doivent- ils faire ? Payer ou ne pas payer ? L’idéal aurait été que, ce soit les deux gouvernements (Aké N’gbo et Guillaume Soro) qui annoncent l’exonération de la vignette au titre de l’année 2011. Mais ce n’est malheureusement pas le cas ! De toute manière, le gouvernement Guillaume Soro qui, ne dispose d’aucune force sur les routes, il est clair que, les automobilistes se verront obliger de payer la vi- gnette de l’année 2011. Toutefois, la seule façon pour les automobilistes d’échapper au paiement de cette fameuse vignette, c’est de continuer d’observer la grève dite ‘’pays mort’’. Mais, combien sont-ils les propriétaires de véhicules qui sont prêts à mettre leurs véhicules au garage, en attendant une éventuelle arrivée du
camp Ouattara aux affaires ?

Avec l'intelligent d'Abidjan / Dossier par H. Kouassi, N. Eugène, M.Traoré, K. Hyacinthe
Samedi 22 Janvier 2011
Lu 865 fois
La Dépêche d'Abidjan



Reportages
Notez

Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."




ladepechedabidjan : PROMOTION DU SINGLE BOUGER-BOUGER : UNE JOURNÉE À PARIS AVEC MAGIC SYSTEM ET MOKOBÉ https://t.co/iGIDaFh6r5 https://t.co/AGjQ4Oy0xf
Samedi 3 Décembre - 20:35
ladepechedabidjan : Législatives en Côte d’Ivoire : une partie du FPI ne présentera pas de candidat: En Côte... https://t.co/dCD0pf59ZS https://t.co/cQHVBHDstV
Samedi 3 Décembre - 13:27
ladepechedabidjan : Et si j’avais raison: Avec les élections en Gambie et surtout le système particulier de... https://t.co/dFsYGHVW7c https://t.co/hEKe5Bmf9G
Samedi 3 Décembre - 13:02
ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - Les affrontements entre des "syndicats" à Abidjan vendredi ont fait 2... https://t.co/P5a73D8R6x https://t.co/EdxtEhgZ6K
Samedi 3 Décembre - 12:32

Facebook

Partager ce site