Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan





Musique: Kôrô Ouatt dans le coma

22/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Deuil / Jean-Marc Guirandou inhumé hier

15/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan



10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Examens à grand tirage : Ces nouvelles formes de tricheries qu’il faut craindre


Examens à grand tirage : Ces nouvelles formes de tricheries qu’il faut craindre
Mardi 26 mai 2015, débuteront sur toute l’étendue du territoire ivoirien, les examens scolaires à grand tirage, par les épreuves écrites du Certificat d’études primaire et élémentaire (Cepe). Le ministère de l’Education nationale et de l’Enseignement technique (Menet) est à pied d’œuvre pour assurer la sécurisation de ces examens. Pendant ce temps, d’un autre côté, des individus de mauvaise moralité s’activent pour trouver la faille devant leur permettre de passer les barrières de sécurité mises en place. Pour ce faire, ils peaufinent leurs anciennes stratégies, réfléchissent à de nouvelles tactiques. Il s’agit entre autres, selon les initiés, de l’utilisation des téléphones portables très minuscules, les papiers mouchoirs (lotus), les stylos espions… pour tromper la vigilance des examinateurs. En effet, à en croire S. A. Bill, la plupart des stratégies de fraude employées par les candidats aux examens scolaires sont connues. C’est pourquoi il importe d’innover, a-t-il poursuivi. « Il y a des téléphones portables qui ne sont pas plus volumineux qu’une boîte d’allumette. Avec ça, les tricheurs photographient ou copient leurs cours. Et peuvent les glisser dans leurs slip ou dans leurs chaussures pour éviter de se faire prendre par les surveillants postés à l’entrée des sites de composition », révèle-t-il. Il a détaillé aussi la technique des papiers mouchoirs qui consiste selon lui, à y recopier certaines définitions ou formules mathématiques pour s’en servir en cas de besoin. « C’est difficile d’attraper ces gens-là, puisqu’on ne peut pas s’imaginer qu’une personne qui est en train d’essuyer la sueur sur son visage, est en réalité en train de tricher », fait observer notre interlocuteur. Avant de relever ce qu’il qualifie de révolution, à savoir l’utilisation des stylos espions. Notre source qui s’y connaît bien en la matière, décrit le stylo espion comme un instrument d’écriture doté de caméra, qui permet de faire des photographies et des enregistrements vidéo. « Quitte à être exploité par leurs détenteurs, de manière à ne pas se faire prendre », révèle-t-il. Il faut ajouter à cela, ceux qui préfèrent enfouir des bouts de papiers (badjô) dans leurs chaussures sous oublier les fins stratèges, « qui eux, enregistrent toutes les formules mathématiques ou statistiques dans leur calculatrice scientifiques », atteste Armand Angama, informaticien. Du reste, nos sources soutiennent que les formes de tricherie classiques n’ont pas pour autant été bannies.

Les vieilles méthodes encore en vigueur

Les systèmes de tricherie les plus classiques servent encore leurs auteurs. Il s’agit notamment des coups d’œil rapides que certains candidats s’autorisent à jeter sur la copie du voisin, les échanges de brouillons, etc. Le mercenariat consiste pour le candidat inscrit officiellement à solliciter les services d’une autre personne, ‘’plus outillée’’ dans certaines matières spécifiques (mathématiques, physique, Svt) pour composer à sa place moyennant rétribution. Il y a également les actes de corruption entre les candidats et les surveillants. Dans ce cas de figure, lorsque le contrat est conclu, les surveillants filent quelques réponses aux candidats ou leur permettent de se communiquer en salle d’examen, sans intervenir. Lors des épreuves orales, physiques et sportives, ce sont les professeurs qui entrent en scène, exigeant à chaque candidat un billet de banque, moyennant une note supérieure à 10. ‘’L’opération hibou’’ qui elle, consiste à faire traiter les sujets par des enseignants et autres mercenaires sur les copies, a lieu dans la nuit après que les candidats ont fini de composer. Bien entendu, les candidats prévoient de l’espace sur leur copie pour que les bonnes réponses y soient inscrites au cours de cette sordide opération nocturne. Les fraudeurs tentent aussi la technique du ‘’pétrole’’ qui consiste à s’introduire dans le circuit de la Direction des examens et concours (Deco), pour se procurer les sujets, les traiter avant d’aller à l’examen, bien vrai qu’à ce jour, il est difficile de réussir cette ‘’épreuve’’.

Le Menet corse les mesures de sécurité

Le ministère de l’Education nationale et de l’Enseignement technique n’est pas étranger au phénomène de la tricherie en Côte d’Ivoire, dans le cadre des examens de fin d’année scolaire la Déco, depuis l’avènement de Kandia Camara à la tête du département, multiplie les actions pour contrer ces infatigables tricheurs. Notamment, à travers l’entrée en vigueur, depuis les trois dernières années, de l’interdiction du téléphone portable dans les salles, la mobilisation des forces de l’ordre et de sécurité dans les centres de composition, etc. Le dispositif anti -fraude qui a été mis en place pour dissuader et débusquer les éventuels fraudeurs a déjà porté ses fruits les années précédentes, avec l’arrestation de plusieurs faux candidats et fraudeurs, la saisie de plusieurs centaines de téléphones portables, etc. Le ministère en charge de l’Education a décidé de corser les mesures cette année pour détecter les potentiels cas de fraude. En passant à la gestion numérisée du processus. En effet, pour la session 2015 des examens à grand tirage, le système de délibération assistée par ordinateur, en expérimentation depuis deux ans, sera appliqué. « Les trois examens, à savoir le Certificat d’études primaire et élémentaire (Cepe), le Brevet d’études du premier cycle (Bepc) et le Baccalauréat vont connaître l’introduction du numérique dans la gestion de leur déroulement », avait annoncé la directrice des examens et concours, Mme Dosso Mariam, le mois dernier. Reste maintenant à s’assurer de la bonne gestion du système informatique. Pour cela, la vigilance des services du Menet doit être de mise. Car, nul doute qu’aucun système informatisé ne garantit une sécurité à cent pour cent. C’est au total, 954 222 candidats qui subiront les épreuves de la session 2015. Dont 419 591 au Cepe, 293 726 au Bepc, 20 348 au test d’or et 220 557 au baccalauréat. Les compositions débuteront le 26 mai par les épreuves écrites du Cepe et prendront fin le 16 juillet par la dernière épreuve du baccalauréat.

Elysée Lath
In Le Sursaut

Jeudi 21 Mai 2015
Lu 192 fois
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez


1.Posté par Akossia Pierre le 21/05/2015 11:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Drôle de contribution !

2.Posté par Akossia Pierre le 21/05/2015 23:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
URGENT ! URGENT ! URGENT !

J'ai lu pour vous !

Cote d'Ivoire -Violation des droits d’un prisonnier politique : Hamed Bakayoko interdit toute visite à Justin Koua

Jeudi 21 Mai 2015-Justin Koua arrêté début mai à Bondoukou à l’est du pays serait désormais interdit de visite au camp pénal de Bouaké (Centre), où il est détenu ,

L’information aurait été donnée ce jeudi par le régisseur de ladite prison aux gardes pénitenciers. Ce dernier aurait indiqué que l’ordre serait venu du ministère de l’intérieur.

Une décision considérée par notre source en question, comme une grave violation des droits d’un prisonnier politique.

Pour rappel, Justin Koua ainsi que Sébastien Dano Djédjé et Hubert Oulaye ont été arrêtés après l’organisation du congrès du FPI à Gagnoa.

Ils sont accusés d’avoir violé une décision de justice, incité à la violence et voies de faits sur les forces de l'ordre, rébellion et atteinte à l'ordre public.

Affaire à suivre…

Nouveau commentaire :

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 1162 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/10/2016 | 1743 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/09/2016 | 2146 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 05/09/2016 | 1379 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 02/09/2016 | 628 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/08/2016 | 693 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 20



ladepechedabidjan : PROMOTION DU SINGLE BOUGER-BOUGER : UNE JOURNÉE À PARIS AVEC MAGIC SYSTEM ET MOKOBÉ https://t.co/iGIDaFh6r5 https://t.co/AGjQ4Oy0xf
Samedi 3 Décembre - 20:35
ladepechedabidjan : Législatives en Côte d’Ivoire : une partie du FPI ne présentera pas de candidat: En Côte... https://t.co/dCD0pf59ZS https://t.co/cQHVBHDstV
Samedi 3 Décembre - 13:27
ladepechedabidjan : Et si j’avais raison: Avec les élections en Gambie et surtout le système particulier de... https://t.co/dFsYGHVW7c https://t.co/hEKe5Bmf9G
Samedi 3 Décembre - 13:02
ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - Les affrontements entre des "syndicats" à Abidjan vendredi ont fait 2... https://t.co/P5a73D8R6x https://t.co/EdxtEhgZ6K
Samedi 3 Décembre - 12:32

Facebook

Partager ce site