Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan








10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

En visite au Proche-Orient: Obama contente Juifs et Palestiniens : «Vous avez tous raison! »


Au président palestinien Mahmoud Abbas avec qui il échange ici, et aux dirigeants israéliens, Barack Obalma a tenu le même langage : « vous avez tous raison »
Au président palestinien Mahmoud Abbas avec qui il échange ici, et aux dirigeants israéliens, Barack Obalma a tenu le même langage : « vous avez tous raison »
Il l'a clairement dit à son arrivée le mercredi 20 mars en Israël, qu'il est juste venu écouter les parties en conflit. Barack Obama veut d'abord voir l'état du terrain, avant de s'engager dans une quelconque initiative de paix.

Pour sa première visite officielle en Israël en tant que président, le chef de l'exécutif américain Barack Obama a préféré jouer la carte de la prudence. Certes, il ne veut pas donner de faux espoirs à ceux qui continuent de croire à une cohabitation pacifique entre Israël et la Palestine. Mais en réalité, peu de gens aussi bien en Israël que dans les territoires palestinien croient qu'Obama peut réussir là où tous ses prédécesseurs ont échoué.

C'est par Tel-Aviv, la capitale de l’Etat hébreu qu’il a entamé cette visite. Après un entretien avec le président Shimon Peres et le premier ministre Benjamin Netanyahu, il était hier en Cisjordanie en territoire palestinien pour un tête-à-tête avec Mahmoud Abbas le dirigeant palestinien. Au cours de la même journée d’hier jeudi 21 mars, le président américain s’est adressé dans une université de Jérusalem, la ville sainte, à de jeunes israéliens.

A chacune des étapes de sa visite au Proche-Orient, Barack Obama s’est adonné à un véritable jeu d’équilibriste, essayant de contenter tout le monde. S’adressant aux jeunes Israéliens, notamment ceux qui sont inquiets pour la survie de l’Etat hébreu, il s’est montré très rassurant : « Israël ne disparaîtra pas, car il a le soutien de l’Etat le plus puissant de la planète ». Ces mots font lever une salle hystérique qui lui fait un standing ovation.

Mais en même temps, le président américain a saisi l’occasion pour rappeler à cette jeunesse le droit du peuple palestinien à disposer d’un Etat indépendant : « De même que les Israéliens ont bâti leur pays sur leurs propres terres, les Palestiniens aussi ont besoin de créer leur Etat sur leur propre terre ». Ces propos loin de doucher l’exaltation de la foule, ont paradoxalement suscité des applaudissements nourris, preuve incontestable de l’adhésion de cette jeunesse à l’idée émise par l’orateur.

Obama ne s’est pas arrêté là, il a fait comprendre à son auditoire que Israël ne continuera pas cette politique de l’autruche face à l’évidence de la naissance tôt ou tard d’un Etat palestinien : « Aucun mur n’est suffisamment haut, aucun système de défense n’est suffisamment puissant pour empêcher vos ennemis de vous nuire » a prévenu Barack Obama. Il faisait allusion à toutes les mesures prises par l’Etat hébreu pour protéger son territoire, notamment le mur de séparation et surtout cette batterie du système de défense aérienne dénommé « Dôme de fer » financé en grande partie par les USA, qu’il a inspecté à l’aéroport Ben Gourion de Tel Aviv, le jour de son arrivée. Avant de rencontrer cette jeunesse israélienne, le président Obama était à Ramallah en Cisjordanie, en territoire palestiniens.

A Mahmoud Abbas le président palestinien, il a affirmé la possibilité de l’existence de deux Etats israélien et palestinien. Une hypothèse que rejette catégoriquement le Hamas qui contrôle la bande de Gaza. Pour ce groupe extrémiste, Israël n’a pas droit à l’existence aux côtés d’un Etat palestinien. C’est justement à ces ultras qu’Obama a répété que « la sécurité d’Israël doit être au centre de toute discussion de paix ».

Pour une visite « d’écoute », comme il l’a dit lui-même, Obama a tiré son épingle du jeu, sans toutefois convaincre ses deux principaux interlocuteurs à savoir Israéliens et Palestiniens. Le chef de l’exécutif américain attendra d’abord le feedback de cette visite pour savoir s’il doit entamer ou non, une énième négociation de paix.

Charles d’Almeida in L'Inter

Vendredi 22 Mars 2013
Lu 125 fois
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 1191 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/10/2016 | 1796 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/09/2016 | 2160 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 05/09/2016 | 1400 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 02/09/2016 | 644 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 20



ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - À la CPI, les témoins de l’accusation sont entre fuite et aveux. À... https://t.co/GifHUKjoCa https://t.co/a7gsbMoTqI
Vendredi 9 Décembre - 16:15
ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - RHDP Législatives à Gagnoa/ Guikahué a peur : Mme Bédié et Charles Diby... https://t.co/9B4MSmY1Xa https://t.co/xz40At6bIv
Vendredi 9 Décembre - 11:46
ladepechedabidjan : À quelques jours des législatives/ De nouveaux éléments sur la maladie de Soro, le chef... https://t.co/j4ylBWKlJv https://t.co/8UXegCvmJX
Vendredi 9 Décembre - 11:15
ladepechedabidjan : Procès Simone Gbagbo : l’audience reportée pour permettre au bâtonnier de "finaliser"... https://t.co/6mtoidNETz https://t.co/knqMLIaLBA
Vendredi 9 Décembre - 11:05

Facebook

Partager ce site