Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

En tournée à Dabou/ Nestor Dahi (JFpi) à Soro : «Les parents de Gbagbo ne sont pas à Gagnoa »


En tournée à Dabou/ Nestor Dahi (JFpi) à Soro : «Les parents de Gbagbo ne sont pas à Gagnoa »
«Les parents de Gbagbo ne sont pas à Gagnoa ». Nestor Dahi, Secrétaire national par intérim de la jeunesse du Fpi, estime que la ville de Gagnoa n’est pas la destination indiquée pour rencontrer les parents du président Laurent Gbagbo, détenu injustement à La Haye au Pays-Bas, depuis deux ans. D’autant que, poursuit Dahi, les parents du Président Gbagbo ont été contraints, par le régime Ouattara, à l’exil dans les pays limitrophes et hors des frontières africaines. Leurs maisons et leurs biens ayant été littéralement pillés, à l’image de la sépulture de feu Zêpê Koudou, le défunt père de Laurent Gbagbo, qui a été profanée puis détruite. Le secrétaire national par intérim de la JFpi a dit, samedi dernier, lors d’un meeting à Débrimou (Dabou), que Guillaume Soro Kigbafori, chef de l’ex-rébellion armée et actuel président du Parlement ivoirien, manquera à coup sûr sa cible s’il se rend à Gagnoa en vue de rencontrer et parler aux parents de Laurent Gbagbo, comme il l’a fait savoir, il y a quelques jours à l’hémicycle. « Tu vas parler à qui ? Les parents de Gbagbo sont en exil », s’est interrogé Nestor Dahi.
Avant de souligner la nécessité pour le président de l’Assemblée national de s’engager dans une action de réconciliation sérieuse en ayant à l’esprit les souffrances et les meurtrissures des populations, plutôt que de se livrer en spectacle. «Les parents ont été humiliés. Certains ont été chassés de leurs villages. Beaucoup ont été expropriés de leurs plantations. Aujourd’hui, beaucoup de personnes portent en elles, les séquelles de leurs traumatismes», a-t-il martelé. Dahi a rappelé que les hommes du chef de l’ex-rébellion armée ont massacré des vieillards, brûlés vifs des enfants et violé des femmes à Petit Duekoué et Guitrozon, notamment. Il a réaffirmé la volonté ferme du Fpi d’aller à la réconciliation nationale. « Mais pas à n’importe quel prix ! Alassane Ouattara a demandé que le Fpi demande pardon. Mais sur quelle base ? Une commission chargée de la réconciliation a été mise en place. Quelles sont ses conclusions pour qu’on demande au Fpi de demander pardon », a-t-il précisé.
Le secrétaire national par intérim de la JFpi a expliqué que le régime Ouattara tente de se concocter un bétail électoral pour les élections à venir en faisant un nouveau projet de loi sur la nationalité. «Aujourd’hui, Alassane Ouattara sait que les Ivoiriens ne lui font plus confiance. Il veut donc s’appuyer sur les étrangers pour se faire réélir en 2015 », dira Nestor Dahi. Aussi le numéro un de la JFpi a-t-il lancé un appel à l’union de tous les Ivoiriens pour faire échouer ce projet. «Ce qui est en jeu, ce n’est pas l’avenir de Laurent Gbagbo ou du Front populaire ivoirien. C’est plutôt le devenir de la Côte d’Ivoire qui est péril », a-t-il indiqué.
Gnaoré Achille, président des «Parlements» et Agoras, a abondé dans le même sens en demandant aux populations de s’affranchir de la peur. Il a demandé aux populations de se mobiliser pour se défendre face à l’oppression du pouvoir Ouattara, car dira-t-il, «demain, il fera jour en Côte d’Ivoire »
Le responsable de la fédération Fpi et celui de la JFpi ont félicité les populations de Débremou pour leur courage et leur mobilisation. Avant Débremou, Nestor Dahi et sa délégation sont passés à Lopou où ils ont présenté leurs condoléances à la famille du patriarche Ernest Esmel Gnagne, un fervent militant du Fpi décédé il y a quelques jours.
Comme partout où il est passé, le secrétaire national intérimaire de la JFpi a reçu un accueil chaleureux des populations. A Debrimou, c’est tout le village qui s’est levé comme un seul homme, samedi dernier, à l’arrivée de Nestor Dahi dans la localité. C’est dans une liesse populaire que la délégation a été conduite au domicile d’Antoine Melagne Agnimel, chef de Débremou. Plusieurs femmes du troisième âge ont rehaussé de leur présence la manifestation qui s’est déroulée au domicile de Lambert Bedi Djobo. Par ailleurs, les autorités locales ont empêché la tenue d’un meeting à Orbaff. Mais pour Dahi et ses amis, ce n’est que partie remise.



César Ebrokié In Notre Voie
Envoyé spécial à Dabou

Mardi 30 Juillet 2013
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2146 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 1934 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 895 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Esclavage en Libye : « Tout le monde savait », dénoncent les ONG: Les organisations telles qu’Amnesty international… https://t.co/0p7KEbLdfY

Facebook

Partager ce site