Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan








10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

En meeting à Bouaké / Ouattara Gnonzié (président du Rpp) : ‘‘Il faut reporter l’élection présidentielle’’


Dans le cadre des tournées de remobilisation de la base qu’il a entrepris, le président du rassemblement pour la paix, le progrès et le partage (Rpp), Ouattara Gnonzié, accompagné d’une forte délégation des cadres du parti, était à Bouaké dans la région du Gbèkè, ce samedi 25 juillet 2015. Il y a animé un meeting au foyer des jeunes du quartier Koko avec pour thème, « le Rpp, nouvelle vision pour une Côte d’Ivoire réconciliée ».

Ouattara Gnonzié a dit être venu pour présenter sa compassion à la population de Bouaké, cette «ville martyre » du fait de la crise postélectorale mais surtout à cause de la rébellion armée de 2002. Il a exhorté les Ivoiriens au pardon et à la réconciliation nationale, préalable au développement de la Côte d’Ivoire. Abordant la question de l’élection présidentielle d’octobre 2015, le président du RPP, a proposé le report pur et simple de ce scrutin afin que toutes les conditions soient réunies pour garantir une élection transparente, apaisée et inclusive.

« Il faut reporter l’élection pour extirper de la constitution tout ce qui est confligène ». Pour lui, cela est nécessaire si la Côte d’Ivoire veut éviter le scenario de 2010. « Il faut tout faire pour que 2015 ne soit pas une répétition de 2010 », a-t-il recommandé. Car, dira-t-il tout le monde souhaite des élections transparentes, apaisées et inclusives mais cela pourrait ne pas être possible dans la mesure où « notre constitution est confligène et si on la garde en l’état actuel, il y a beaucoup de personnes qui sont inéligibles dont Alassane Ouattara ». C’est pourquoi, Ouattara Gnonzié opte pour la modification de l’article 35 de la constitution comme l’a recommandé les accords de Marcoussis. « Si nous voulons la paix, nous devons modifier la constitution avant d’aller aux élections. Parce que si la candidature de quelqu’un est rejetée, on ne sait pas ce qui va se passer. De même que si quelqu’un qui est inéligible est déclaré éligible, on ne sait pas ce qui va se passer ». Se montrant pessimiste en ce qui concerne la tenue d’élection présidentielle apaisée, il a lancé un appel à l’attention du gouvernement, de la communauté internationale, des Ivoiriens dans leur ensemble à prendre à bras le corps l’impérieuse nécessité de reporter la présidentielle de 2015. Parce que, a-t-il ajouté, les conditions sécuritaires ne sont pas réunies en faisant allusion au désarmement non effectif des ex-combattants qui constituent une menace permanente sur la paix dans le pays. Aussi, le président du RPP a dénoncé le manque d’indépendance de la Commission électorale indépendante (CEI) en charge de l’organisation des élections. « Le processus électoral actuel n’est pas bon », a-t-il fait remarquer. Répondant à la sollicitation des militants, il a déclaré que « le moment venu, le RPP choisira son candidat à l’élection présidentielle ».

Ouattara n’a manqué de fustigé la conception du développement du pouvoir qui construit des routes et des ponts pendant que les populations croulent sous le poids de la pauvreté. Pour finir, Ouattara Gnonzié a rendu un vibrant hommage à Laurent Dona Fologo, fondateur du RPP avant d’indiquer que sa place est toujours au RPP si d’aventure les choses tournaient mal pour lui là où il est parti. Ce meeting a débuté aux alentours de 12 heures 35 dans une salle devenue exiguë pour l’occasion. Après une libation faite par le chef traditionnel Baoulé, Nanan Yao, le président du comité d’organisation a remercié les militants pour avoir effectué nombreux le déplacement depuis les villes de la région du Gbèkè notamment de Tiébissou, de M’Bahiakro, de Bocanda et de tous les quartiers de Bouaké. A sa suite, N’Guessan Harding, président de la jeunesse RPP de Bouaké et porte-parole de la coordination du Gbèkè, a traduit la joie des militants de voir le président du RPP dans leur localité. « Votre présence à Bouaké galvanise davantage les jeunes », a-t-il affirmé. Une délégation du Parti ivoirien des travailleurs (PIT) est venue apporter son soutien au RPP.

Jean Levry
In Le Le Belier Intrépide
Mardi 28 Juillet 2015
Lu 386 fois
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez


1.Posté par Akossia Pierre le 28/07/2015 07:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Alassane Dramane Ouattara, l'homme du Burkina Faso qui fait la loi sur notre peuple, il a confirmé le maintien de Youssouf Bakayoko à la tête de la CEI et que cette fois-ci, tout individu qui cherche à riposter à ses fraudes, va directement à son goulag.

Pourtant, il ne fait plus partie des candidats du peuple et c'est lui qui donne l'ordre, cela est inacceptable que les ivoiriens soient malmenés par un mossi de la sorte, dans leur propre pays. Pourquoi ?

Tant qu'il y a Youssouf Bakayoko à la tête de cette institution, c'est perdre son temps pour une élection crédible et apaisée.

2.Posté par Akossia Pierre le 28/07/2015 23:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
INFO ! INFO !

« Le président américain Barack Obama a invité mardi les dirigeants africains à respecter le nombre maximal de mandats déterminés par la Constitution de leur pays, dans un discours au siège de l’Union africaine (UA), en Ethiopie. »

Nota : Dans l’esprit tordu d’Alassane Dramane Ouattara, il pense qu’il figure dans la configuration concernant faire deux mandats ou le nombre maximal de mandats déterminés par la constitution, d’abord, le burkinabè ne considère pas la constitution, à part sa violence.

Par contre, l’état ivoirien lui avait accordé un mandat par de diverses démarches, en signifiant que, quel que soit l’issue de ces élections, qu’il a transformées en guerre. Donc, son mandat unique est fini, il n’a pas un deuxième mandat à condition qu’il reprenne le même cheminement de négociation pour obtenir ou non une autre autorisation avec les mêmes personnes, ce qui est impossible.

De toute façon, Alassane Dramane ne nous aura plus, violence ou pas violence.
Déjà, on attend son document de déclaration de candidature.

Nouveau commentaire :

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 1182 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/10/2016 | 1776 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/09/2016 | 2155 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 05/09/2016 | 1393 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 02/09/2016 | 639 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 20



ladepechedabidjan : RAMSES DE KIMON - NO REASON (Clip HD MG) https://t.co/nyBU1DdQcU https://t.co/grXxvHLroH
Jeudi 8 Décembre - 20:46
ladepechedabidjan : PROCÈS GBAGBO - BLÉ GOUDÉ : Le témoin nie l'existence d'un massacre d'Ebriés à Anankoua... https://t.co/i0lWaEuTjr https://t.co/dVnSw9l0Vm
Jeudi 8 Décembre - 10:52
ladepechedabidjan : Législatives ivoiriennes : La Commission électorale publie une "liste définitive" de... https://t.co/eMJXladLPn https://t.co/F4WMvUvoz0
Jeudi 8 Décembre - 10:42
ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - 25e anniversaire de l’UNJCI : 15 journalistes distingués dans l’ordre du... https://t.co/kYve8SiJSl https://t.co/45g4qQlmeD
Jeudi 8 Décembre - 10:26

Facebook

Partager ce site