Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan






 




LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan








10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

En Côte d’Ivoire, Amara Essy veut être le «candidat de la réconciliation»

En Côte d'Ivoire, la Coalition pour le changement arrivera-t-elle à peser dans la course à la présidentielle d'octobre 2015 ? Cette coalition hétéroclite réunit des frondeurs du FPI et du PDCI, et d'autres partis d'opposition, réunis autour d'un objectif commun : faire front contre le président sortant Alassane Ouattara. Mais comment concilier les idées libérales de certains membres de cette coalition avec d’autres, celles plus socialistes, quand la charte qu'ils ont adoptée en fin de semaine dernière ne fait déjà pas l'unanimité ? Pour en parler, Florence Morice reçoit Essy Amara, ancien ministre ivoirien des Affaires étrangères, cadre du PDCI et candidat frondeur à la présidentielle.


En Côte d’Ivoire, Amara Essy veut être le «candidat de la réconciliation»
RFI : Votre absence lors du premier meeting de la Coalition pour le changement a été remarquée à Abidjan. Pourquoi est-ce que vous n’étiez pas présent ?

Essy Amara : Parce que je n’étais pas à Abidjan et donc j’avais des engagements pris depuis longtemps.

C’était un rendez-vous considéré comme important. Certains s’interrogent du coup, sur votre adhésion au contenu de la charte qui a été signée. Est-ce que vous avez des réserves sur le texte qui a été adopté ?

C’est vrai que j’ai fait quelques remarques, des nuances de termes, mais en fait le plus important c’est qu’on partage le même objectif. On veut un changement et ça, c’est le plus important.

Quelles sont vos réserves ?

Moi, je suis le candidat de la réconciliation et vraiment je ne veux pas fermer toutes les portes. Je veux quand même en tant que diplomate qu’on laisse la possibilité de discuter de tout sans agressivité.

Vous trouvez que la charte va trop loin peut-être, en posant notamment comme préalable à l’organisation des élections la dissolution de l’actuelle Commission électorale ?

Non, pas du tout. Pour ça, je suis d’accord absolument avec l’Alliance. En 2010, la Commission était l’épicentre de toutes les critiques. Même le président Bédié a dit qu’on lui avait volé 600 000 voix. C’est grave ! Vraiment, il aurait fallu qu’on fasse table rase de cette institution pour les prochaines élections.

Quitte au stade où on en est, éventuellement à se préparer à un report de scrutin ?

Tout est possible. Moi je n’exclus rien du tout.

Vous exigez également dans cette charte la libération des prisonniers politiques, notamment de l’ancien président Laurent Gbagbo. Comment convaincre la Cour pénale internationale (CPI) de le libérer, alors que son procès doit s’ouvrir en novembre ?

De toute façon, je crois que c’est un mécanisme judiciaire qui a sa propre logique. On ne peut pas entraver la bonne marche de la CPI. Maintenant, le principe, c’est qu’on veut sa libération parce qu’on veut la paix en Côte d’Ivoire. Il n’y aura pas de paix si vraiment on ne ramène pas tout le monde à la maison.

Mais là, il s’agit d’en faire un préalable encore une fois, à l’organisation de ces élections. Donc si la décision dépend de la CPI comment en faire un préalable ?

On dit : « Heureux celui qui ne connaît pas ». Moi je connais le système international mieux que certaines personnes. Je ne peux pas empêcher certaines personnes d’avoir ce préalable, mais je sais ce qui est possible et ce qui n’est pas possible.

Cette coalition est un rassemblement idéologique assez hétéroclite. Quel est le point commun entre vous tous, au-delà de la volonté de barrer la route à Alassane Ouattara ?

Ce n’est pas une question de personne, c’est une question de changement total dans la façon de gérer la Côte d’Ivoire. Mon ambition c’est l’éthique en politique en Côte d’Ivoire. Et la Côte d’Ivoire est un pays très complexe. J’ai été ambassadeur de Côte d’Ivoire à Genève. Le président Houphouet-Boigny a passé deux mois de vacances à Genève, j’ai passé cinq heures par jour avec lui. Et c’est là que j’ai compris combien la Côte d’Ivoire est difficile à gouverner. Et c’est ce que je veux vraiment, parce je ne veux pas que la Côte d’Ivoire retombe encore dans les erreurs du passé.

Mais on le voit, cette coalition encore une fois, regroupe des personnalités hétéroclites. Vous n’êtes pas d’accord sur tout. Pensez-vous que vos électeurs vont s’y retrouver ?

La division est artificielle. Tout ce monde était au PDCI avec le président Houphouet-Boigny. Il y a quand même les embryons d’une Nation. Et ça, ça me rassure pour l’avenir.

Ça signifie que vous allez choisir un candidat unique à la présidentielle ?

On va en arriver là certainement. Que tout ce monde se présente aujourd’hui, c’est la démocratie. On verra au fur et à mesure qui est qui et quel sera le choix des électeurs possible. Mais l’idéal c’est qu’on ait un candidat face au président actuel.

Comment doit-il être désigné selon vous ?

Dans la charte, il y a tout un processus qu’on a déjà évoqué.

Lire la suite
Samedi 23 Mai 2015
Lu 348 fois
La Dépêche d'Abidjan



Interviews
Notez


1.Posté par Akossia Pierre le 23/05/2015 11:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
RFI a soulevé cette question sans l’avoir posée. C’est, celle-ci, écrivait-elle : En Côte d’Ivoire, la Coalition pour le Changement arrivera-t-elle à peser dans la course à la présidentielle d’octobre 2015 ? Cette Coalition.

Si on veut voir, cette course dans la logique démocratique, c’est entre les membres de la Coalition et rien d’autre. Tous ces candidats n’ont pas l’étoffe de dire à Alassane Dramane Ouattara que « ton mandat unique signé devant la communauté internationale est achevé ». Donc, tu n’as plus le droit de te présenter. Rien à voir, circulez !

Or, n’ayant pas le droit, et qu’il se présente, c’est encore plus facile de dire, qu’il a gagné, avec le même moyen qui s’est présenté illégalement, aussi simple que ça que fera le monsieur burkinabè « la force. »

Le président Laurent Gbagbo a imploré ciel et terre pour recompter tout juste si vraiment, il n’a pas gagné, Alassane l’illégal s’est résigné, il y eut la guerre...

Or, lui, Alassane Dramane Ouattara, il n’a plus droit à se présenter selon notre loi. Tout le monde le positionne ce burkinabè comme candidat, et vous pensez qui va laisser quelqu’un le remplacer s'il est candidat ?

C’est de la rigolade ! Il n’y a que la jeunesse qui peut décimer le dictateur avec l’apport de ses cadres candidats.

Si Mamadou commence à s’opposer aux mouvements des jeunes, c’est l’échec total. Il n’y a que FPI qui peut fournir ce bataillon. C’est pour cela qu’Alassane Dramane Ouattara a recruté Affi Pascal (sans N’Guessan).

Que notre Mamadou arrête de réfléchir à l’envers, le seul objectif, déguerpir le burkinabè. Que le gagnant soit Brou, KKB, Banny, Essy, Mamadou, Ahipeaud, Béchio ou FPI original, on s’en fout cher Mamadou Koulibaly. L'essentiel qu'il nous colle la paix.

Notre ennemi, c’est le dictateur du Burkina Faso, à qui le président Laurent Gbagbo a fait une faveur et on est pris dans l’engrenage par ce monstre. Qu’Alassane aille au diable.

Vous les candidats, c’est en lui disant les quatre vérités que cet homme, ses pieds seront sur terre ivoirienne.

Chaque groupe a son candidat, et c’est ça qui va faire éliminer le monstre s’il est candidat par la violence. Et au deuxième tour, c’est en bon enfant !

A bas Alassane Dramane Ouattara !

2.Posté par SIAKA COULIBALY le 24/05/2015 02:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon cher Frère Akossia Pierre,cogites sur ce passage de ESSY AMARA "On dit : « Heureux celui qui ne connaît pas ». Moi je connais le système international mieux que certaines personnes. Je ne peux pas empêcher certaines personnes d’avoir ce préalable, mais je sais ce qui est possible et ce qui n’est pas possible" et tu finiras par comprendre comment le monde fonctionne.

Je voudrais me permettre de partager la reflexion qui suit avec toi.
Aujourd'hui,les pays se gèrent pour donner satisfaction aux usagers que sont:
1- les citoyens qui élisent les dirigeants politiques sur la base d'un processus de développement (projet de société);
2- les contribuables qui financent le développement (Infrastructures,services publiques).

La difficulté de nos pays en voie de développement contrairement aux pays riches le citoyen est différent du contribuant donc son vote est juste symbolique car il ne participe quasi pas au développement.Le contribuable demeure les partenaires au développement qui ne sont pas en majorité des citoyens et qui financent à travers l'exploitation de nos ressources et les investissement dans le pays.
Je fais tout juste cette démonstration pour te dire mon frère que nous devons nous mettre au travail comme les asiatiques afin de devenir des citoyens et en même temps des contribuables dans nos pays et en ce moment alors nous nous imposerons au monde sans les marches,les discours creux,les récriminations et autres.
Fraternellement!

Nouveau commentaire :

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."




ladepechedabidjan : Mutineries en Côte d’Ivoire : le gouvernement annonce un plan d'urgence: En Côte... https://t.co/clAJpUZSJv https://t.co/9g229IQ7va
Mercredi 18 Janvier - 16:33
ladepechedabidjan : Côte d’Ivoire : des gendarmes tirent en l’air et bloquent le port d’Abidjan: Un nouveau... https://t.co/3KfoK7pfG5 https://t.co/f9QzOq1TRP
Mercredi 18 Janvier - 13:29
ladepechedabidjan : À quand la Côte d’Ivoire réconciliée et prospère ?: La Côte d’Ivoire a plus que jamais... https://t.co/MdzmuLP2BA https://t.co/sBCmvZtzoe
Mercredi 18 Janvier - 11:32
ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - La situation se complique gravement pour Alassane Ouattara: Mutineries... https://t.co/fs7lloqb6a https://t.co/h9okcZ9gyP
Mercredi 18 Janvier - 11:23

Facebook

Partager ce site