Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan





Musique: Kôrô Ouatt dans le coma

22/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Deuil / Jean-Marc Guirandou inhumé hier

15/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan



10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Dossier / Polygamie dans l’Islam : Ado a-t-il insulté les musulmans ?

Revenu d’une tournée au Nord de la Côte d’Ivoire, le leader du RDR s’est donné comme modèle à des jeunes, en présentant son épouse et en expliquant qu’il forme avec elle un couple uni et exemplaire. Faisant allusion au chef de l’Etat, Laurent Gbagbo, le leader du RDR a expliqué qu’il est important que les responsables et les anciens montrent le bon exemple dont devraient s’inspirer les jeunes.


Photo : DR
Photo : DR
Si la sortie de M. Ouattara satisfait des femmes et en particulier les jeunes filles ou les chrétiens pratiquants de la monogamie, elle suscite par contre un courroux silencieux chez certains musulmans, qui y voient une dénonciation de la polygamie pratiquée régulièrement selon les rites musulmans et islamiques. De nombreux cadres et ministres du parti des Républicains ont leur Anne Pingeot, leur maîtresse et ne sont pas aussi bon et exemplaire époux. Encore qu’ici, les femmes sont mieux loties, puisqu’elles sont des épouses légitimes, mariées selon la coutume et selon la religion à la mosquée. Dans le cas de Mitterrand, comme dans d’autres cas généralement, les Anne Pingeot sont des maîtresses, alors que chez les musulmans, elles sont bel et bien des épouses. En voulant faire la leçon à son adversaire politique, le leader du RDR a-t-il vexé les polygames et les musulmans ivoiriens qui ont plusieurs épouses ? En tout état de cause, ça murmure.

Réactions de quelques Imams ...

1- Brédji Ibrahim, imam de la MACA :
‘’Nous ne rentrons pas dans le jeu des hommes politiques’’

«Le Système matrimonial en Côte d’Ivoire, est soit la communauté de biens ou la séparation de biens. Il faut qu’on laisse les gens choisir librement le régime qu’ils veulent selon leur foi. C'est-à-dire un chrétien ne va jamais être polygame parce que sa foi ne lui permet pas de l’être. Et on ne doit pas empêcher un musulman de vivre sa foi. Nous sommes dans un Etat laïque. Cette laïcité nous demande de traiter les citoyens sur un pied d’égalité, d’être juste envers les uns et les autres. Donc, on ne peut pas léser les gens pour nous gérer avec une seule loi, celle des autres. Au déla, on doit laisser la liberté de choix aux uns et aux autres. Par exemple, si je vais à la Mairie, on doit me demander si j’opte pour la polygamie ou la monogamie, qu’on me laisse faire. Comme c’est le cas avec le système de communauté de biens ou de séparation de biens. Vous me demandez si Alassane Ouattara n’insulte pas les musulman en disant que lui et son épouse forme un couple exemplaire vantant ainsi le principe de la monogamie. Je ne réponds pas au président du Rdr. Je donne le principe de l’islam. Comme vous le savez, je suis un guide religieux. Vous savez, tout ce qu’un homme politique fait et dit, a un intérêt politique. Nous ne rentrons pas dans leur jeu. Quand un politicien dit quelque chose, c’est qu’il a un intérêt quelque part. Souvent, ils se lancent des balles, ça c’est leur affaire. Nous n’avons rien à avoir avec cela. Moi je ne fais pas de politique. Mais lorsqu’on me demande de donner ma position sur un sujet, je donne ma position conformément à ce qui est écrit dans le Coran. On peut dire que la polygamie n’est pas obligatoire, mais on ne peut pas dire que c’est interdit. En tant que guide religieux, je dois réconcilier les positions. Si aujourd’hui je réponds au président du Rdr et demain au président du Fpi ou du Pdci, ça va devenir autre chose».

2- Binaté Ibourahima, imam du Plateau-Dokui :
« On peut avoir une femme et ne pas respecter ses droits »


« La polygamie est autorisée en Islam et tout musulman peut avoir jusqu’à quatre femmes, mais ce n’est qu’une recommandation, parce que la recommandation, c’est quelque chose qu’on peut faire et en le faisant, on ne commet pas de péché. Les conditions pour être polygame sont diverses, parce qu’il n’y a pas de loi qui autorise un homme à épouser quatre femmes. Mais, quelqu’un qui a une femme peut être amené à épouser une seconde femme, pour éviter de divorcer d’avec la première. Dieu permet la polygamie pour éviter de tomber dans l’adultère, c’est-à-dire sortir du cadre légal pour avoir des rapports avec une femme. Si d’aventure des enfants naissent de cette « union » extraconjugale, ils seront en quelque sorte laissés pour compte, puisqu’il faut d’abord que la première dame accepte de s’impliquer. Mais en même temps Dieu exige une certaine équité entre les différentes femmes. Concernant les propos du leader du RDR, je ne voudrais pas faire de commentaires, compte tenu de ma qualité d’imam. Mais, je dirais qu’on peut avoir une femme et ne pas respecter ses droits. Ce qui est important, c’est comment vous vous comportez vis-à-vis de cette femme. Est-ce que vous assumez vos responsabilités, même les responsabilités affectives. Vous pouvez acheter des villas, des voitures pour votre épouse, mais si le côté affectif n’est pas de mise, il y a problème, parce qu’au lieu d’être source de joie et de bonheur pour la femme, c’est plutôt le contraire».

3- Imam Oumar Sylla, titulaire d’une maîtrise en charia :
« La polygamie est une pratique autorisée par Dieu »


« La polygamie est une pratique autorisée en Islam et Dieu nous dit que le musulman peut épouser une, deux, trois ou quatre femmes. Mais, tout musulman qui sait qu’il ne sera pas juste avec ces quatre femmes, il ferait mieux d’en garder une. Je ne peux intervenir sur le plan politique, mais comme je l’ai dit tantôt, l’Islam stipule clairement qu’un homme a droit à trois ou quatre femmes. Je pense que M. Ouattara a ses raisons qui l’ont poussé à dire cela».



Réactions de quelques leaders de la société civile ...

1- Traoré Wodjofini, président de la COSOPCI :
«Il faut éviter les combats fondamentalistes»
« J’ai beaucoup de respect pour les religions pratiquées en Côte d’Ivoire. Effectivement, l’Islam reconnaît la polygamie, mais il recommande d’avoir des moyens pour épouser quatre ou cinq femmes. Mais, le souhait de la société civile ivoirienne, c’est que toutes les religions se pratiquent en harmonie avec la Constitution et que les membres des différentes confessions cohabitent de façon harmonieuse. Il faut éviter les combats fondamentalistes. C’est pourquoi, nous demandons aux chrétiens et aux musulmans d’être modérés ».

2- Me Traoré Drissa, président du MIDH :
«Chacun doit faire l’effort de respecter les lois ivoiriennes»

« Il est difficile de parler de questions religieuses, de sorte que je ne peux pas dire qu’il a vexé quelqu’un ou pas. La Côte d’Ivoire est un Etat laïc, démocratique, chacun doit faire l’effort de respecter les lois ivoiriennes. Si ces textes ne correspondent pas aux coutumes des uns ou des autres, je pense qu’il faut modifier la Constitution. Mais, en tant que défenseur des Droits de l’Homme, je ne peux pas parler de Droit positif qui prévoit la monogamie et qui réprime l’adultère tout comme la bigamie, qui est un délit ».

3- Dr N’gouan Patrick, coordinateur de la CSCI :
« C’est un sujet délicat »

« C’est un sujet délicat. La Convention de la société civile de Côte d’Ivoire est composée des groupements de musulmans, donc il est difficile pour moi de répondre. Nous estimons que les Hommes et les Femmes sont égaux en Droit, mais je ne peux pas prendre position sans l’avis des leaders musulmans de la Convention ».

4- Dr Marie Paule Kodjo, Présidente de la Coordination des femmes de Côte d’Ivoire pour les élections et pour la reconstruction post-crise (Cofemci-Repc)
«C’est une question qui relève de sa vie privée »

‘’Je ne voudrais pas faire de commentaire sur cette déclaration. Avoir une ou plusieurs femmes est un sujet qui ne nous intéresse pas car il relève de la vie privée des gens. Nous intervenons dans le domaine public lorsque des femmes sont violées ou maltraitées. Rentrer dans les quatre mètres carrés des personnalités n’est pas vraiment notre affaire. Qu’elles aient une femme ou des maîtresses, cela s’est toujours fait et se fera toujours. Je ne peux pas remettre en cause les préceptes ou les sourates du coran. Je ne peux attaquer ni le Président de la République ni Alassane Ouattara sur ce sujet. Je ne peux attaquer que si cela devient un problème particulier pour toutes les femmes’’.

5- Coulibaly Mata, présidente de la Coalition ivoirienne pour la Défense des Droits Humains (Ciddh)
‘’La polygamie ne concerne pas que les musulmans’’

« Je suis moi-même musulmane. Et cette déclaration n’est pas une insulte à la religion encore moins aux musulmans. Même si ces derniers pratiquent la polygamie, il y a bien de conditions pour être polygame. Il s’agit notamment d’aimer les femmes de la même manière, ce qui n’est pas évident. Donc c’est un point de vue qu’il a émis et cela ne saurait être une offense à la religion. Dire aussi que tel chef d’état a plusieurs femmes, n’est pas un problème, pour peu qu’il les aime toutes de la même manière. C’est un choix de vie. D’ailleurs il y a des musulmans qui n’ont qu’une seule femme. En outre, la polygamie ne concerne pas que les musulmans pour qu’ils se sentent concernés par cette déclaration. Dans plusieurs régions de notre pays cette pratique est monnaie courante.»

Avec notre partenaire L'Intelligent d'Abidjan / Par Dosso Villard, Olivier Dion,Touré Abdoulaye, D.Y, S.D, JMT
Mercredi 14 Avril 2010
Lu 1759 fois
La Dépêche d'Abidjan



Dossiers
Notez

Enquêtes | Dossiers | Grands Reportages


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."




ladepechedabidjan : PROMOTION DU SINGLE BOUGER-BOUGER : UNE JOURNÉE À PARIS AVEC MAGIC SYSTEM ET MOKOBÉ https://t.co/iGIDaFh6r5 https://t.co/AGjQ4Oy0xf
Samedi 3 Décembre - 20:35
ladepechedabidjan : Législatives en Côte d’Ivoire : une partie du FPI ne présentera pas de candidat: En Côte... https://t.co/dCD0pf59ZS https://t.co/cQHVBHDstV
Samedi 3 Décembre - 13:27
ladepechedabidjan : Et si j’avais raison: Avec les élections en Gambie et surtout le système particulier de... https://t.co/dFsYGHVW7c https://t.co/hEKe5Bmf9G
Samedi 3 Décembre - 13:02
ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - Les affrontements entre des "syndicats" à Abidjan vendredi ont fait 2... https://t.co/P5a73D8R6x https://t.co/EdxtEhgZ6K
Samedi 3 Décembre - 12:32

Facebook

Partager ce site