Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Destruction des maquis et bars de la Rue princesse - Affouchi Magloire (président de l`Union des patrons de maquis et bars de Côte d`Ivoire) : ``C`est 2500 emplois par jour, qu`on vient de détruire`` - Son message au chef de l`Etat

Après la destruction, le vendredi 5 août 2011, de la Rue Princesse, nous avons rencontré Affouchi Magloire, le président des Patrons de maquis, restaurants, bars et night-clubs de Côte d`Ivoire (Unp) qui n`a pas caché ses sentiments de ``frustration`` face à cette action du gouvernement. Dans cet entretien, le ``lion de la nuit`` indique vouloir mener des actions auprès du président Ouattara afin qu`il y ait réparation.


Destruction des maquis et bars de la Rue princesse - Affouchi Magloire (président de l`Union des patrons de maquis et bars de Côte d`Ivoire) : ``C`est 2500 emplois par jour, qu`on vient de détruire`` - Son message au chef de l`Etat
Comment expliquez-vous qu`après que votre Union ait reçu le ministre de la Culture à la Rue Princesse dans le cadre d`une cérémonie solennelle, cette rue soit l`objet de destruction, une semaine après, par la ministre de la Salubrité urbaine ?

Je suis à la fois frustré et meurtri dans mon âme. Je suis même très écœuré parce qu`au cours de mon discours lors de cette cérémonie avec le ministre, nous lui avons proposé que la Rue Princesse soit désormais érigée en patrimoine de l`Etat. Et il a d`ailleurs donné son accord de principe. C`était dans le cadre de la pose des stickers du Burida. La Rue princesse aujourd`hui, c`est 2.500 emplois par jour, qu`on vient de détruire. A travers cet acte, on ``tue`` les commerçants, on ``tue`` les propriétaires de bars. Je suis meurtri, je ne suis pas content. (…) De ma vie de président et d`homme d`affaires, ainsi que tous mes autres camarades, nous avons toujours travaillé pour ne pas tendre la main aux hommes politiques. Et c`est ce que nous essayons d`inculquer aux nombreux jeunes qui travaillent dans nos établissements. C`est dommage ce qui s`est passé parce que nous n`avons pas été consulté auparavant. Non ! On ne nous prend pas au sérieux. Aujourd`hui, ce sont 2500 personnes qu`on ``tue``, qu`on jette à la rue. Que voulez-vous qu`on fasse ? Nous sommes impuissants face à cette injustice. Et je vous garantis que le combat sera mené jusqu`au bout pour que l`Etat dédommage tout ceux à qui on a causé du tort, à la Rue Princesse.

Selon le gouvernement, cette action a été menée pour lutter contre l`insalubrité ?

A notre niveau déjà, nous avons mis une brigade en place pour lutter contre ce fléau, c`est pour cela qu`il était souhaitable qu`on s`entende avant de mener une telle action, ce qui n`a hélas pas été le cas. Vu tout ce qu`on a fait pour avoir la paix, je ne suis vraiment pas content. A la Rue Princesse, il ne faut pas seulement voir le côté prostitution parce que ce phénomène existe partout, y compris à Cocody, Riviera, etc. où résident les personnalités de ce pays. On devrait plutôt voir l`aspect touristique et la curiosité que ce site suscitait à l`étranger. Même quand on prend pour prétexte les ``nuisances sonores``, il suffisait simplement d`opérer un aménagement et c`était tout. Si on vient pour construire la Côte d`Ivoire, il faut le faire avec tout le monde.

Quel message pouvez-vous lancer à vos camardes qui ont tout perdu ?

Je leur demande d`être forts dans la tête. S`ils ont pu résister à 10 ans de guerre qu`a connue la Côte d`Ivoire, ils peuvent ég alement résister à cette épreuve. Nous allons nous unir pour voir le président de la République afin que justice soit faite et qu`on nous respecte enfin. Permettez également que je m`adresse au président pour lui dire :`` Cher président, je suis l`un de vos admirateurs. Nous louons le noble combat que vous êtes venu faire pour la Côte d`Ivoire. Nous louons également, la tribune de vérité et de réconciliation nationale que vous avez également instaurée. Nous souhaitons que vous nous receviez pour qu`on parle entre frères de cette question. Par ailleurs, nous vous informons que dans toute la Côte d`Ivoire, nous sommes les plus gros employeurs parce que dans tout le pays, nous employons un million de personnes qui travaillent dans les maquis, bars et restaurants. C`est une manière pour nous de contribuer à combattre le chômage et la grande délinquance. Nous devons être plutôt encouragés``

Claude Dassé in Soir Info
Mercredi 10 Août 2011
La Dépêche d'Abidjan



Interviews
Notez


1.Posté par GNABOU le 12/08/2011 17:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand l'ASEC a marqué un but, ce n'est pas le bété de la rue que giflait le baoulé. C'est Gbagbo il voit. C'est MAGIC SYSTEM qui dans sa chanson, parlait ainsi. Lorsqu'Alassane a détruit la rue princesse, ce n'est pas les petits débrouillards qu'il a expolié de leur gagne pain quotidien, c'est un pied de nez qu'il vient de faire à Gbagbo qui s'était illustré dans cette rue avec Jack Lang. Seulement, après le coup politique, il se rend compte bien trop tard que des Ivoiriens à qui il avait promis du travail se retrouvent à la rue sans qu'aucune discussion n'ait été engagée qui pouvait limiter les dégâts? Dommage ! Rattrapons ce qui l'être. Asmara

Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."



Marché d’esclaves en Libye : et si Laurent Gbagbo avait raison ?: L’ignoble scandale des migrants vendus aux enchèr… https://t.co/9e32lPwsLQ

Facebook

Partager ce site