Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan





Musique: Kôrô Ouatt dans le coma

22/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Deuil / Jean-Marc Guirandou inhumé hier

15/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan



10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Dernier jour de l'audience de confirmation de charges à la Cpi, Me Altit aux juges : « Ne confirmez pas les charges contre Gbagbo »

Ultime intervention de la défense de Laurent Gbagbo au dernier jour de l'audience de confirmation de charges à la Cour pénale internationale (Cpi)! Me Emmanuel Altit a terminé sa plaidoirie, jeudi 28 février 2013, par cet appel : « La réalité est là sous nos yeux. Ce n'est pas celle qui a été décrite de façon biaisée par le procureur. Prenez-en actes ! Tirez-en toutes les conséquences ! Et ne confirmez pas les charges contre le président Laurent Gbagbo. Ce sera justice et ce sera le meilleur moyen d’œuvrer à une réconciliation nationale en Côte d'Ivoire».


Me Emmanuel Altit, pour le dernier jour de l'audience a jeté son va-tout pour tenter de démolir les accusations contre Laurent Gbagbo
Me Emmanuel Altit, pour le dernier jour de l'audience a jeté son va-tout pour tenter de démolir les accusations contre Laurent Gbagbo
Avant d'arriver à cette de conclusion, l'avocat français de l'ex-président de la République de Côte d'Ivoire a tenté de démonter, comme pendant les précédents jours, les accusations du bureau du Procureur. « C’est à vous madame la présidente, madame, messieurs les juges qu’il appartient de rappeler qu’il ne peut y avoir de justice sans vérité. Le fait de ne pas avoir ou peu enquêté est d’autant plus grave que c’est sur les épaules du procureur que repose la charge de la preuve, pas sur celles de la défense. La défense n’est pas tenue d’apporter des preuves contraires à ce stade de la procédure. Elle doit montrer que les éléments présentés par le procureur ne sont pas suffisants pour justifier une confirmation des charges », a-t-il insisté. Me Altit a déclaré que, pour se maintenir au pouvoir, Laurent Gbagbo pouvait refuser d'aller aux élections.

Puisque, selon lui, les conditions n'étaient pas réunies. Il a demandé aux juges de noter que l'accusation sort les faits « systématiquement de leurs contextes ». L'avocat principal du fondateur du Front populaire ivoirien (Fpi) a souligné que M. Gbagbo a « traité les rebelles comme des interlocuteurs privilégiés », rappelant la nomination de Soro Guillaume comme Premier ministre et d'autres « rebelles » comme ministres.

Me Emmanuel Altit, en présence de ses confrères, a prié la présidente de la chambre de « noter la cohérence du comportement de Gbagbo durant ses dix ans de pouvoir ». Pour la défense de Laurent Gbagbo, l'intention est l'une des clés de voûte d'un procès pénal. Si les piliers du raisonnement de l'accusation tombent, a poursuivi Me Altit, cette « intention » tombe. « A-t-elle enquêté à décharge ? Non. Elle (l'accusation, Ndlr) n’a utilisé aucun des nombreux éléments qui innocentent le président Gbagbo. Elle ne les a transférés à la défense qu’au dernier moment. Et ce, par une masse immense de documents. Elle s’est contentée de reprendre sans les vérifier des éléments disparates, d’origines diverses. Articles de journaux, rapports d’Ong… », a-t-il craché au visage du procureur représenté notamment par Eric Macdonald. « Le drame qu’a connu la Côte d’Ivoire ces 10 dernières années a été occulté. Les tentatives de coup d’Etat ne sont pas mentionnées. Les assauts constants des rebelles contre le pouvoir central sont niés. La partition du pays, les extorsions, les pillages et les meurtres à grande échelle sont passés sous silence. Les tentatives de réconciliation du président Gbagbo sont oubliées. Les fraudes massives au nord du pays lors du second tour de l’élection présidentielle sont, elles aussi, oubliées. Le coup de force d’Alassane Ouattara contre le Conseil constitutionnel est transformé en procédure légale et tout ça pourquoi ? Pour pouvoir accuser le président Gbagbo d’être à l’origine de la crise post-électorale de 2010. Et manifestement, pour l’accuser, il fallait construire une autre réalité », s'est convaincu Me Altit.

Qui a reconnu, qu'avant les présidentielles de 2010, des généraux ont été effectivement promus à un rang supérieur. Mais, à l'entendre, leurs fonctions n'ont pas changé. La hiérarchie militaire n'a pas été modifiée, le moins du monde, a affirmé le Conseil principal de Laurent Gbagbo. Les généraux promus étaient de toutes origines, a-t-il précisé, ajoutant que cela était le fruit d'un « accord au moins tacite » avec Soro Guillaume, chef du gouvernement à cette période. « Ces officiers dont parle le procureur ont été promus par Ouattara dès son arrivée au pouvoir », a fait savoir Me Altit. « N’est-ce pas un démenti apporté au procureur ? Alassane Ouattara aurait promu des pro-Gbagbo. La réalité, c’est qu’il y avait d’un côté, les forces de maintien de l’ordre d’un Etat démocratique, de l’autre, des rebelles venus par colonnes du nord, beaucoup de burkinabé, maliens, nigériens, membres de milices qui avaient terrorisées les populations du nord du pays », a martelé l'avocat français.

Me Baroan s'insurge...

Me Altit a précisé que le slogan "Y a rien face, c'est maïs..." a été chanté par les artistes ivoiriens « Les galliets » originaires majoritairement du nord ivoirien. Quant au « On gagne ou on gagne », il a souligné que cette expression est née à l'occasion d'une émission de télé-réalité. Il a informé que cela a été repris dans une chanson interprétée par une artiste ivoirienne (Antoinette Alany, Ndlr) qui a mené la campagne avec Alassane Ouattara en 2010. « L’accusation voit la preuve de l’existence d’une telle clique dans le fait que Simone Gbagbo, la femme du président (Gbagbo) aurait tenu un rôle politique. Mais, ce n’est pas une révélation. C’est une femme politique, militante qui a été députée avant l’élection de son mari », a-t-il défendu Simone Gbagbo en détention à Odienné (nord-ouest ivoirien) alors qu'elle est aussi réclamée par la Cpi.

A la suite de l'avocat français, Me Baroan Agathe du barreau de Côte d'Ivoire est intervenue. Elle s'est insurgée contre le fait que la représentante légale des victimes n'ait pas tenue compte dans sa liste, des victimes ébrié d'Anokoua Kouté (Abobo) tuées les 6 et 7 mars 2011. Donnant la situation géographique de sa résidence, elle a dit avoir vécu les violations de droits de l'Homme en Côte d'Ivoire. « Après 30 heures d'audience, ces Ivoiriens, ces Africains sont entre tristesse et espoir. Tristesse devant une accusation qui déforme l'histoire récente de la Côte d'Ivoire...Actuellement en Côte d'Ivoire se chante l'hymne à la réconciliation. On parle de justice. Ce qu'on attend en Côte d'Ivoire, c'est l'écoute de tous...la réconciliation ne peut se faire si la vérité n'est pas dite », a déclaré l'avocate ivoirienne de Laurent Gbagbo. Il faut attendre deux mois pour voir si ces plaidoiries ont porté.



SYLLA Arouna in Soir info

Vendredi 1 Mars 2013
Lu 417 fois
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 1154 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/10/2016 | 1737 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/09/2016 | 2142 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 05/09/2016 | 1371 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 02/09/2016 | 624 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/08/2016 | 689 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 20



ladepechedabidjan : Législatives en Côte d’Ivoire : une partie du FPI ne présentera pas de candidat: En Côte... https://t.co/dCD0pf59ZS https://t.co/cQHVBHDstV
Samedi 3 Décembre - 13:27
ladepechedabidjan : Et si j’avais raison: Avec les élections en Gambie et surtout le système particulier de... https://t.co/dFsYGHVW7c https://t.co/hEKe5Bmf9G
Samedi 3 Décembre - 13:02
ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - Les affrontements entre des "syndicats" à Abidjan vendredi ont fait 2... https://t.co/P5a73D8R6x https://t.co/EdxtEhgZ6K
Samedi 3 Décembre - 12:32
ladepechedabidjan : ENTRETIEN AVEC FRANÇOIS MBUKU KASA (OPPOSANT CONGOLAIS EN EXIL) https://t.co/etQ47E03kZ https://t.co/8swaDSKzUL
Vendredi 2 Décembre - 17:30

Facebook

Partager ce site