Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Déchets toxiques/La justice aux trousses des personnes impliquées ; Koné Cheick Oumar « cuisiné » hier ; Mandat d’arrêt contre Koffi Charles


Déchets toxiques/La justice aux trousses des personnes impliquées ; Koné Cheick Oumar « cuisiné » hier ; Mandat d’arrêt contre Koffi Charles
On l’avait annoncé, l’ex-ministre de l’intégration africaine, Adama Bictogo, débarqué du gouvernement suite à l’affaire des déchets toxiques, ne sera pas le seul à porter le coup dans ce scandale aux multiples ramifications. L’affaire ayant été portée sur la place publique, la justice s’en est saisie et veut désormais faire la lumière. Sur sa lancée, et après l’audition, pendant plus de 2 heures, de l’ex-ministre Adama Bictogo le vendredi 25 mai dernier, c’est Koné Cheick Oumar, conseiller juridique de la CNVDT-CI (Coordination nationale des victimes de déchets toxiques de Côte d’Ivoire) qui a été entendu hier mardi 29 mai 2012 par la justice ivoirienne. Selon nos sources, M. Koné a également été ‘’ cuisiné ‘’ pendant plus de 2 heures par les juges en charge du dossier. Après son audition, le président de l’Africa Sport d’Abidjan, qui s’était présenté au tribunal avec ses gardes du corps, est reparti à ses bureaux, en attendant la suite que la justice donnera à cette affaire qui secoue la République. Outre ces interrogatoires qui vont certainement se poursuivre avec d’autres personnes impliquées dans ce scandale, la justice a par ailleurs décidé de sortir des placards et dépoussiérer les dossiers qui y avaient été rangés depuis des années et qui sont susceptibles de donner des éclairages sur l’affaire des déchets toxiques. Ainsi, selon des sources bien informées, l’un de ces dossiers concerne justement celui par qui le pot aux roses a été découvert le 21 mai dernier, via l’hebdomadaire Jeune Afrique. Le dénommé Koffi Hanon Charles (c’est lui qui a déposé une plainte à la police criminelle et qui a fait éclaté l’affaire ndlr), président du Réseau national pour la défense des droits des victimes des déchets toxiques (Renavid-ci), fait en effet l’objet de poursuite judiciaire. Une plainte a été déposée contre lui dans le courant du mois d’octobre 2009, auprès du tribunal de première instance d’Abidjan Plateau, par le président du collectif des victimes des déchets toxiques d’Abidjan, Gohourou Ziallo Claude François. Koffi Charles était alors accusé de « menace de mort suivie de tentative d’enlèvement » sur la personne de Claude Gohourou. Cette plainte a été reçue et un mandat d’arrêt, émis par la Cour d’appel d’Abidjan, a été lancé contre le président de la Renavidci depuis juillet 2010. Ce mandat d’arrêt était appuyé par un soit-transmis adressé à la police criminelle en vue de le faire exécuter. Deux ans plus tard, et au moment où l’affaire éclate de nouveau avec l’implication de hautes personnalités de la République, la justice a décidé d’aller jusqu’au bout. Mais une question se pose, celle de savoir comment Koffi Hanon Charles a pu échapper à la justice durant deux ans, alors qu’il est sous mandat d’arrêt, et apparaître aujourd’hui comme le déclencheur des procédures judiciaires ? Qu’est devenu ce mandat d’arrêt qui n’a jusqu’ici pas encore été exécuté ? Des questions qui permettraient certainement d’apporter davantage d’éclairage dans ce dossier des déchets toxiques qui, il faut le noter, n’a pas encore fini de livrer tous ses secrets.

Hamadou ZIAO in l'Inter
Mercredi 30 Mai 2012
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 21 Novembre 2017 - 18:32 Zimbabwe : Mugabe a démissionné

Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2140 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 1926 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 889 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Décès du burkinabè Rachid Sana en Allemagne. La thèse de l’empoisonnement évoquée: La toile est en émoi après la no… https://t.co/2fLcNdtYZe

Facebook

Partager ce site