Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan








10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

DEVOIR DE MÉMOIRE - Liste de rattrapage et Ange Kessy rattrappé par ce qu’il disait hier : Un condamné à vie nommé lieutenant de gendarmerie


DEVOIR DE MÉMOIRE -  Liste de rattrapage et Ange Kessy rattrappé par ce qu’il disait hier : Un condamné à vie nommé lieutenant de gendarmerie
Sur la liste, l’un des célèbres prisonniers, Koné Pinon dans l’affaire Gohitafla, est devenu lieutement de gendarmerie alors qu’il avait été condamné à vie par Ange Kessy. Curieusement Ange kessy qui disait hier attendre de pieds fermes les rebelles SORO et wattao à Abidjan, a retourné sa veste et se présente désormais comme le bourreau des ex- Fds. ( voir coupure de presse de Le Front) quotidien ivoirien qui a cessé de paraître.
——————————————————–
Ange Kessy requiert la prison à vie pour les prévenus
Le Front – 7/1/2005 12:02:57
Le commissaire du gouvernement, le commandant Ange Kessy, a requis hier, la peine de prison à vie pour le Mdl Koné Pinon et les 21 autres prévenus dans le procès de l’attaque de la ville de Gohitafla. Dans un réquisitoire qui a duré 1 heure 45 minutes (11h 45 à 13 heures GMT), le commissaire du gouvernement a qualifié de ‘’délit ‘’grave commis par le Mdl Koné Pinon et sa bande armée, au regard des actes commis à Gohitafla qui ont abouti à sept (7) chefs d’accusation à leur rencontre.
Très remonté et également en verve, Ange Kessy a déclaré au cours de l’audience ‘’qu’il en avait gros sur le cœur non seulement contre le Mpci (Mouvement patriotique de Côte d’Ivoire. Branche politique de l’ex-rébellion armée) et surtout contre le Mdl Koné Pinon et ses combattants. « Excusez-moi, monsieur le président du tribunal, j’en ai gros sur le cœur contre le Mpci. Voici des gens qui détiennent des armes de façon illégale en Côte d’Ivoire. Ils arrivent dans une ville, et s’attaquent aux gendarmes. En outre, ils libèrent les prisonniers pour les enrôler après(…) », a-t-il déclaré d’entrée de jeu. Poursuivant son réquisitoire, Ange Kessy n’est pas allé du dos de la cuillère pour rejeter la responsabilité de tous les actes commis par la bande à Koné Pinon sur le Mpci. « Le Mpci a eu plusieurs démembrements. Il a créé le Mjp à Man et le Mpigo à Danané, à l’Ouest du pays. La méthode des combattants, c’est d’attaquer les poudrières quand ils veulent prendre une ville. Ils parlent de démocratie. Est-ce que pour devenir président, on a besoin de prendre les armes ? », s’est-il interrogé. S’appuyant sur les chefs d’accusation, le commissaire du gouvernement les a egnenés point par point comme suit :
- Attentat contre l’autorité de l’Etat et l’intégrité du territoire national
L’équipe qui a accompagné Koné Pinon est coupable parce que contrairement à ce que les prévenus ont avancé comme arguments pour se défendre, il y avait une volonté manifeste de soustraire la ville de Gohitafla à l’autorité de l’Etat. En partant à Gohitafla, ils sont passés par la brousse pendant deux jours, armés de flèches et de machettes. Même en allant avec des armes blanches dans une ville avec ses intentions, c’est un délit. Conclusion : prison à vie pour Koné Pinon et 21 autres.
- Atteinte à l’ordre public
Tout le monde à fui la ville le lendemain de l’attaque, c’est-à-dire, lundi 7 juin 2004. La population a cessé de travailler ce jour-là. Même à Abidjan, les jeunes ‘’patriotes’’ se sont attaqués aux véhicules de l’Onuci pour protester. A San-Pedro et dans plusieurs villes du pays sous contrôle gouvernemental, c’était pareil. Pour ce délit, la peine est de 5 ans.
- Association de malfaiteurs
Les 21 personnes qui ont accompagné Koné Pinon, y compris lui-même ont tenu une réunion à Kounahiri pour aller attaquer Gohitafla. Ils ont muri l’idée d’aller tuer, d’aller commettre des crimes. Cette association de malfaiteurs autant que le Mpci mérite une peine de prison de 10 ans.
- Constitution de bande armée
L’appartenance de tout le groupe à une bande armée n’est pas discutable. On ne peut pas chercher à savoir qui est Koné Pinon ou Koné Tchorôlô. En prenant la tête d’une bande armée, c’est déjà un délit très grave. C’est pourquoi, monsieur le président du tribunal, il me plait de les maintenir dans les liens de détention à 20 ans de prison.
Sur les 7 infractions, il y a une seule qui les condamne à la prison à vie. Nous n’avons pas besoin de spéculer là-dessus. C’est une bande armée qui est venue pour détruire le pays. Pour avoir commis l’infraction d’atteinte à l’autorité de l’Etat, il y a lieu de les condamner à la prison à vie.
Au total, le commissaire du gouvernement, Ange Kessy, est revenu largement sur le procès du Mpci comme au début : « c’est le Mpci qui a fait qu’aujourd’hui les Ivoiriens s’attaquent aux Blancs ; les Français, l’Onuci et que sais-je encore ? Est-ce qu’avant le 19 septembre 2002, un Ivoirien attaquait le Blanc dans ce pays ? Dans quatre mois, nous irons aux élections. Les Ivoiriens devraient être fiers parce que la nouvelle constitution dit que chaque 10 ans nous avons un nouveau président. Pourquoi faire des déclarations intempestives depuis l’extérieur au lieu de venir au pays ? », a-t-il clamé. Et de préciser enfin qu’après la loi d’amnistie, tous les déserteurs de l’armée ont été appelés à rejoindre leurs bases. « Ceux qui sont militaires comme le Mdl Koné qui sont à Bouaflé demeurent toujours comme militaire dans l’armée ivoirienne. Ils sont couverts par la loi d’amnistie ».

Déless Goué
——————————————————–
Procès de l’attaque de Gohitafla: Ange Kessy promet, ‘’l’enfer’’ à Soro Guillaume, Wattao,… et le MPCI
(Le Front 24/06/2005)

Après trois jours de procès et le défilé des témoins et présumés coupables ‘’boiteux’’ aux récits contradictoires, le tribunal militaire d’Abidjan rencontre actuellement de sérieux problèmes pour déceler les véritables auteurs de l’attaque de la ville de Gohitafla, dans la nuit du 6 au 7 juin 2004. Si pour l’heure, l’on peut présager la décision du président du tribunal militaire, Lanzeni Coulibaly Hamed, au terme de la comparution d’une dizaine de prévenus, il faut noter qu’un véritable ‘’jeu de coq-à -l’âne s’est installé au cours de l’audience.
Alors qu’ils ont reconnu les faits devant le juge d’instruction et les gendarmes dans l’enquête préliminaire à Bouaflé, tous les détenus, interrogés depuis mercredi dernier, jusqu’à hier, ont rejeté la responsabilité des évènements de Gohitafla au Mdl Koné Pinon considéré comme l’alpha et l’oméga à Kounahiri, chef-lieu de sa zone de contrôle. Jusqu’à hier, dans la soirée, aucun prévenu n’a été capable de reconnaître les faits qui lui sont reprochés comme ce fut le cas chez le juge d’instruction.
Par contre, les numéros d’identification octroyés à chaque prévenu, mercredi dernier, ont permis à un témoin capital, à savoir, Mlle Kiplé Ella, fille du gendarme tué à Gohitafla, de reconnaître les acteurs du meurtre de son géniteur. Il s’agit de Fofana Youssouf et Bamba Vassindou, reconnus comme coupables de la mort du Mdl Kiplé Kittéa. Malheureusement, Mlle Kiplé était absente hier à l’audience pour une confrontation en raison des examens scolaires de fin d’année, dit-on. Qu’à cela ne tienne ! Toujours est-il que le juge a décidé de faire comparaître les prévenus identifiés et le témoin lundi prochain. Une étape importante du procès qui permettra de noter une avancée notable en attendant le verdict. Faut-il le souligner, le procès se déroule dans une bonne ambiance en dépit du jeu de roublardise des prévenus qui a parfois mis en colère, le commissaire du gouvernement (procureur militaire) Ange Kessy. Surtout que la plupart des détenus se réclament tous du Mpci (Mouvement patriotique de Côte d’Ivoire), une branche de l’ex-rébellion armée. A cet effet, le commissaire du gouvernement, très remonté, hier contre les prévenus, a promis s’en prendre à Soro Guillaume, Wattao et tout le mouvement MPCI lors de son prochain réquisitoire, très attendu, qui pourrait durer au moins 2 heures, avec l’autorisation du président du tribunal militaire, Coulibaly Hamed. Le procès reprend le lundi 27 juin prochain avec la suite des comparutions des prévenus dont le Mdl Koné Pinon.
———————————————————————————————
Promotions à caractère tribale et partisan dans l’armée ivoirienne : 140 ex-rebelles promus officiers sans concours

Armée tribale de Ouattara: voici la liste des dozos promus officiers
Jeudi, 02 Février 2012 20:03

A-Armée de terre Au grade de Commandant
Pour compter du 1er janvier 2009
Yéo Adam

Pour compter du 1er octobre 2009
Koffi Ferdinand Kouadio
Ouattara Famoussa
Au grade de Capitaine

Pour compter du 1er janvier 2009
Ouattara Issiaka

Pour compter du 1er octobre 2009
Diomandé Yacouba
Inza Fofana
Touré Klotani
Yaya Koné

Au grade Lieutenant
Pour compter du 1er janvier 2009
Dao Mamadou

Pour compter du 1er avril 2009
Ouattara Adama

Pour compter du 1er juillet 2009
Camara Lassina

Pour compter du 1er octobre 2009
Abdoulaye Sangaré
Abdourahamane Issa
Amadou Koné
Aman Batou Martin
Angama Messou
Angbeni Joel
Augustin Yegnan Touré
Bagaté Aboubakar
Bailou Amadou Charles
Bakayoko Nodjon
Bamba Bakary
Bema Siekou Ouattara
Ben Ibrahim Badellau
Bessi Mobio Paul Kessou
Bourahima Diomandé
Brahima Bakayoko
Coulibaly Abdoulaye
Coulibaly Salifou
Coulibaly Yaya
Diabaté Adamé
Diabaté Bakary
Diarrassouba Matié
Dié Serges
Digbeu Justin Galé
Diomandé Daouda
Djakaridia Dembélé
Djibril Coulibaly
Djidji N’Guessan Innocent
Dodo Daniel
Doukouré Vayanga
Doumbia Siaka
Droh Enoch
Eddi Meddy
Fanny Vazoumana
Fofana Abdoulaye
Fofana Makan Chérif
Fofana Abdoulaye
Fofana Makan Chérif
Fofana Siritenhouin
Fofana Vassirimagan
Gbahi Zahiri Samuel
Gnanago Kotchi Yves Angelo
Guy Serge Okou Alain
Hié Charles
Houga Amidou Landry
Ibrahima Karaboué
Issiaka Sangaré
Karamoko Kamagaté
Karim Cissé
Konaté Nagbelé
Koné Bakary
Koné Bakary
Koné Daouda dit Konda
Koné Dotia
Koné Hotié
Koné Noufo
Koné Ouolli Moussa
Koné Satigui
Koné Tima
Kouadiio Foffi Frédéric
Kouakou Ange Louis
Kouakou Konan Claudia Stéphane
Kouamé Yao
Koulibaly Mamadou
Lihité Tagban
Lohi Diomandé Antoine
Lohourougnon Bissouma Théodore
Mamadou Coulibaly
Mamadou Diarra
Mamadou Sylla
Moh Olivier Armand Nadjui
Nouffé Batogoma
Ossey Yapi Jean
Ouattara Abdoulaye
Ouattara Naéro Jean Norbert
Ouattara Zana Ibrahim M.S
Sery Gnahoré Yves Stéphane
Silué Nanlo
Silué Pégnontahé Baba
Soro Malick
Soro Ouagnimé Abou
Soro Siaka
Soro Yacouba
Soro Yehoussoulou Daouda
Sylla Inza
Tiessahi Haïdara
Touré Siaka
Troh Edouard
Tua Souleymane
Vassezé Diomandé
Vassindou Diomandé
Yao Kouamé Jean Baptiste
Yao N’Dri Faustin
Yéo Dramane
Yié Pékoro
Yro Gueu Gilbert
Zouoty Monkouakeu Eloi

B-Armée de l’Air
Au grade de Lieutenant

Pour compter du 1er janvier 2009
Mégnan Bamba
Dembélé Seydou
Silué Mamadou
Bamogbé Kamagaté
Touré Adama

C. Marine nationale
Au grade de Lieutenant

Pour compter du 1er janvier 2009
Oro Sétiengolo

D.Service de Santé des Armées
Au grade de Médecin Colonel
Pour compter du 1er janvier 2009
Fadiga Youssouph

E. Gendarmerie nationale
Au grade de Lieutenant

Pour compter du 1er janvier 2009
Abdoulaye Grafouté
Koné Zakaria

Pour compter du 1er juillet 2009
Coulibaly Ousmane
Doumouya Adama
Koné Ardjouma
Koné Kollo Adama
Koné Moussa
Koné Pinon
Mamadou Sall
Moussa Koné
Ouattara Sié
Soro Ardjouma
Soro Tébeh
Adama Koné
Daouda Bamba
Diomandé Issouf
Glaba Déagbeu

Pour compter du 1er octobre 2009
Kouayaté Gaoussou
Silué Noukouna
Touré Migaéglan
Mardi 2 Octobre 2012
Lu 2556 fois
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 1195 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/10/2016 | 1800 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/09/2016 | 2164 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 05/09/2016 | 1405 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 02/09/2016 | 648 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 20



ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - À la CPI, les témoins de l’accusation sont entre fuite et aveux. À... https://t.co/GifHUKjoCa https://t.co/a7gsbMoTqI
Vendredi 9 Décembre - 16:15
ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - RHDP Législatives à Gagnoa/ Guikahué a peur : Mme Bédié et Charles Diby... https://t.co/9B4MSmY1Xa https://t.co/xz40At6bIv
Vendredi 9 Décembre - 11:46
ladepechedabidjan : À quelques jours des législatives/ De nouveaux éléments sur la maladie de Soro, le chef... https://t.co/j4ylBWKlJv https://t.co/8UXegCvmJX
Vendredi 9 Décembre - 11:15
ladepechedabidjan : Procès Simone Gbagbo : l’audience reportée pour permettre au bâtonnier de "finaliser"... https://t.co/6mtoidNETz https://t.co/knqMLIaLBA
Vendredi 9 Décembre - 11:05

Facebook

Partager ce site