Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

DE LA LÉGITIMITÉ D'EMMANUEL MACRON POUR ACCUSER LES AFRICAINS


Répondant à une question d'un journaliste africain sur le plan Marshall pour l'Afrique qui, il faut le rappeler, est une idée de la chancelière allemande Angela Merkel, le président français Emmanuel Macron s'est fendu de propos qui ont eu le don de fâcher beaucoup d'Africains. «...Le plan Marshall dont vous venez de parler, est aussi un plan qui sera porté par les gouvernements africains et les organisations régionales. C’est par le biais d’une gouvernance rigoureuse, la lutte contre la corruption, d’une lutte pour la bonne gouvernance, de la transition démographique réussie. Dans des pays qui font encore 7 à 8 enfants par femme, vous pouvez dépenser des milliards d’euros, vous ne stabilisez rien. Le plan de cette transformation que nous devons conduire ensemble doit tenir compte des spécificités africaines par et avec les chefs d’États africains. »
Certains africains lui reprochent son arrogance et une mauvaise appréciation de cette démographie qui, selon eux, devrait au contraire être regardée comme une richesse quand d'autres africains estiment plutôt qu'au-delà du fait que l'orgueil africain a été ainsi maladroitement fouetté, il faut reconnaître dans les propos visés une part de vérité car disent-ils, qu'on le veuille ou non, il est indéniable que l'Afrique n'arrive pas aujourd'hui à donner les clefs d'un avenir correct à tous ses enfants dont certains n'y croient même plus au point de vouloir aller " se chercher en Europe ", à leurs risques et périls.
Pour ces derniers donc, ces propos du président français, même s'ils fâchent, recouvrent une part de réalité.
Cependant, il y a manifestement de la part d'Emmanuel Macron, une tentative d'occulter la responsabilité de son pays La France qui, depuis des siècles, maintient certains pays africains dans l'étau d'une exploitation sans fin, et les prive ainsi des moyens de leur dignité, avec la complicité de dirigeants choisis par les dirigeants français eux-mêmes et imposés aux peuples. Cela avait d'ailleurs été reconnu par l'un de ses prédécesseurs, Jacques Chirac, qui avait dit publiquement ceci (il l'a dit dans une interview qui avait vocation à être publiée et qui a donc été publiée ) : «Ce continent, nous lui avons d'abord pris ses richesses... Une grande partie de l’argent qui est dans notre porte-monnaie vient précisément de l’exploitation depuis des siècles de l’Afrique... Il faut avoir un petit peu de bon sens, (…) de justice pour rendre aux Africains ce qu’on leur a pris d’autant que c’est nécessaire si l’on veut éviter les pires convulsions ou difficultés avec les conséquences politiques que cela comporte » ( https://www.youtube.com/watch?v=_zXjbKPl3U0)
Telle est donc la réalité des choses que Macron essaie d'occulter en reportant uniquement sur l'Afrique et les africains la responsabilité des problèmes dont la politique impérialiste de la France elle-même est la source.
Ceux qui ont une responsabilité directe ou indirecte dans l'assassinat de Sylvanus Olympio, tué le 13 janvier 1963 alors que son pays devait quitter la zone monétaire cfa le 15 janvier 1963, n'ont donc pas de leçon à donner aux africains
Ceux qui ont une responsabilité directe ou indirecte dans l'assassinat de Thomas Sankara, tué parce qu'il voulait changer les choses, n'ont pas de leçons à donner aux africains
Ceux qui ont une responsabilité directe dans l'assassinat de Felix Moumié, empoissonné au thallium par un agent secret français, ceux-là n'ont pas la légitimité pour donner des leçons aux africains qui voudraient que les choses changent en Afrique.
Ceux qui ont déporté le président Laurent Gbagbo à la Haye après avoir largué des bombes sur la résidence présidentielle n'ont pas de leçons à donner aux africains. On rappellera juste ici que le président ivoirien réclamait un partenariat gagnant-gagnant mais la France préférait garder sa part de lion des richesses de la Côte d'Ivoire.
Et on passerait beaucoup de temps à égrener la liste des martyrs africains. On pourrait même remonter au temps de Samory et même plus loin encore car la France a toujours voulu mettre en Afrique ses intérêts avant ceux des africains. Elle veut pour les pays africains des dirigeants à sa botte, à son service quasi exclusif et finalement impuissants à régler les problèmes et particulièrement ceux d'une jeunesse désemparée.
Cette logique de l'impuissance politique des dirigeants africains que soutient son pays la France, une logique qui jette dans les bras de prédateurs les jeunes africains désœuvrés, disqualifie Emmanuel Macron qui n'a donc aucune légitimité pour accuser les africains, lui qui a récemment accusé son pays en disant que " la colonisation est un crime contre l'humanité "
FOUTEZ LA PAIX A L'AFRIQUE, ET ELLE NE S'EN PORTERA QUE MIEUX !

Alexis Bayoro Gnagno​

Mardi 11 Juillet 2017
La Dépêche d'Abidjan



Tribune
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 17 Novembre 2017 - 19:42 OUATTARA ET WADE, DEUX PRÉSIDENTS ATYPIQUES

Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."



CÔTE D'IVOIRE - Déclaration du Syndicat National des Professionnels de la Presse de Côte d’Ivoire relative au plan… https://t.co/pndBKYdD0M

Facebook

Partager ce site