Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan





Musique: Kôrô Ouatt dans le coma

22/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Deuil / Jean-Marc Guirandou inhumé hier

15/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan



10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Culture et Éducation - Dix artistes africains s'engagent pour la scolarisation des enfants - Le représentant de l'Unesco en Côte d'Ivoire : ''A'Salfo a su se distinguer ''


Culture et Éducation - Dix artistes africains s'engagent pour la scolarisation des enfants - Le représentant de l'Unesco en Côte d'Ivoire : ''A'Salfo a su se distinguer ''
A l'invitation de son excellence Traoré Salif dit A'salfo, ambassadeur de bonne volonté de l'Unesco, dix artistes africains de renommée internationale séjournent à Abidjan depuis peu pour l'enregistrement d'un d'album single destiné à la promotion de l'éducation en Afrique.

Ces artistes, avec leur tête A'Salfo et le directeur-pays de l'Unesco en Côte d'Ivoire, Ydo Yao, ont été reçus en audience hier jeudi par le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Kouakou Bandaman, à son cabinet sis au 22è étage de la Tour E au Plateau.

Justifiant ce projet, le premier des magiciens de la musique ivoirienne a indiqué qu'il entend ainsi mettre la culture au service de l'éducation : « A travers ce projet, nous voulons mettre la culture au service de l'éducation. C'est un single à travers lequel nous allons lancer un appel à certains partenaires pour recueillir des fonds qui serviront à financer des projets en faveur de l’Éducation. Ce ne sera pas forcément par la vente de cet album, mais plutôt de ficeler un partenariat autour du projet avec des structures de la place et en Afrique parce qui voudront bien associer leur image à ce projet. Toujours avec comme objectif principal de récolter des fonds pour aider l'Unesco à financer quelques projets sur l'éducation ».

Le directeur-pays de l'Unesco en Côte d'Ivoire, Ydo Yao n'a pas manqué de marquer sa fierté et son admiration pour la qualité du travail abattu au quotidien par A'Salfo. «Parmi les ambassadeurs de l'Unesco, A'Salfo s'est distingué par son travail. Il utilise le passeport bleu que nous lui avons donné à bon escient. Cet acte de générosité dont vous faites preuve, vous grandit », lui a-t-il lancé. Pour sa part, le ministre de la Culture et de la Francophonie, assurant par ailleurs l'intérim de son homologue de l’Éducation nationale et de l'Enseignement professionnel s'est félicité du parcours de l'artiste A'Salfo, avant de l'encourager pour la réussite de ce projet qu'il porte : « Ce projet qui est en faveur de l’Éducation réconforte le peuple de Côte d'Ivoire, en ce sens que c'est un de nos frères, A'salfo, qui a pris cette initiative de soutenir l'Unesco et l'éducation à travers une œuvre dont les fruits seront consacrés à la promotion de l'éducation des enfants en Afrique. Montrant ainsi qu'il n'y a pas d'éducation sans culture et vice versa. Les deux travaillent ensemble pour le bien-être de l'Afrique. On ne peut que féliciter et encourager ces artistes pour cette œuvre de bonne volonté ». Notons qu'à terme, ce projet va aboutir à des concerts à travers les dix pays d'Afrique dont les taux d'alphabétisation sont les plus faibles. L'argent recueilli à ces concerts servira à financer des projets.

Selon l'artiste, c'est une manière pour lui de montrer que la Culture peut, au-delà de ce qu'elle fait tous les jours, peut contribuer autrement au développement de l'Afrique. Ces artistes sont originaires de la Côte d'Ivoire, du Cameroun, du Ghana, du Nigeria, de la République Démocratique du Congo (RDC), du Congo, du Burkina Faso, du Botswana, du Mali et du Sénégal.

Après l'enregistrement qui a eu lieu dans la nuit du mercredi 21 au jeudi 22 août, le clip vidéo a été réalisé hier jeudi. Et le produit fini sera présenté officiellement lors de la journée mondiale de l'alphabétisation à l'Unesco, le 09 septembre prochain à Paris. En marge de cette cérémonie, A'salfo a aussi marqué sa reconnaissance au ministre Bandaman pour son appui qui, selon le lead vocal des Magic System, ne lui a jamais fait défaut. Appui dont le couronnement a été le prix d'excellence à lui décerné par l’État de Côte d'Ivoire le mardi 06 août.

Ce qu'ils ont dit...


Sem A'Salfo, ambassadeur de bonne de volonté de l'Unesco, Côte d'Ivoire : ''Les artistes veulent associer leur image à l'Afrique émergente''

Nous sommes des artistes, il y a beaucoup de structures et de sociétés qui voudraient associer leur image à ce type de projet. Je pense que c'est une belle opportunité que nous leur offrons pour associer leur image à une Afrique émergente. Nous voulons, à travers ce projet, que les hommes de la culture décident désormais d'impliquer leur image dans le développement du continent africain. Les politiques jouent leur rôle, nous les artistes, avons décidé le nôtre. Nous voir ce jour au ministère de la Culture avec M le ministre Bandaman qui nous fait l'honneur de nous recevoir, c'est montrer que toutes ces personnalités nous soutiennent dans cette initiative. Car dans tous les pays où nous passerons, les différents ministres de tutelle vont nous recevoir.

Alif Naada, Burkina Faso : ''Qui parle de développement parle d'éducation''

C'est une initiative louable qui est à saluer. Pour moi, c'est une fierté de prendre part à cette initiative. Encore une fois de plus, cela montre que la musique est un pan entier du développement. Qui dit développement parle de l'éducation. Et l'éducation est primordiale pour le développement. L'engagement de ces artistes associés au projet dont l'objectif est de dire aux enfants africains d'aller à l’école, mais mieux, de leur donner cette chance d'avoir un avenir meilleur, est à saluer. Je suis très heureux d'être là et de retrouver des artistes qui sont très représentatifs de la nouvelle génération d'artistes africains dont chacun porte haut le flambeau de son pays.


Didier Awadi, Sénégal : ''Participer à ce projet, est un devoir''

Venir participer à ce projet, est un devoir. Beaucoup de gens n'ont pas encore pu participer à l'éducation. Pour nous, qui avons eu la chance d'avoir reçu l'éducation et qui sommes parmi les privilégiés de notre société aujourd'hui, le minimum qu'on puisse faire, c'est de donner un peu de ce que la nature, le public et l'Afrique nous ont donné, à tous ces gens qui nous écoutent. Et la plupart de tous ces gens qui nous écoutent n'ont pas accès à l'éducation, qui est malheureusement encore un privilège, un luxe. Contribuer à une chanson qui va aider à démocratiser l'éducation, n'est qu'un devoir.

Barbara Kanam, Congo ( RDC) : ''J'essaierai de donner le meilleur...''

Je suis là pour le compte de la RDC, mais aussi fille de la Côte d'Ivoire. Je salue cette mobilisation des artistes qui ont décidé de s'engager dans cette campagne de sensibilisation des Africains sur le problème de l’Éducation. C'est-à-dire l'avenir de nos enfants. J'essaierai de donner le meilleur de moi-même pour que l’Éducation soit une réalité en Afrique. Je ferai en sorte de toucher le cœur de gens. C'est vrai qu'on est là pour faire danser, pour faire rêver, mais aussi pour sensibiliser, pour parler, pour conscientiser.

J. Martins, Nigéria ( traduit de l'anglais par GDK) : ''A'Salfo et moi, sommes en phase''

A'salfo est mon ami. Dès qu'il m'a appelé pour me parler du projet, je n'ai pas hésité. Parce que je voulais apporter ma contribution à la réalisation de ce projet en faveur de l'éducation soutenu par l'Uneso. C'est un domaine dans lequel je travaille déjà parce que j'ai une fondation qui a s'occupe de l'avenir de l'enfant africain. Ce projet s'inscrit dans le même esprit. Nous sommes en phase. Si bien que quand il m'a approché, je lui ai dit :''Tu es mon ami, tu es mon frère, c'est un devoir pour moi d'être avec toi''. C'est pourquoi je suis là.

Pierrette Adam's, Congo Brazzaville : ''J'y ai adhéré naturellement et spontanément''

C'est avec un grand plaisir que je prends part à ce projet. Je suis venu naturellement et spontanément parce que c'est un projet qui prend la tête et qui parle. Si je suis là, c'est pour la musique et c'est aussi pour l'éducation. Quand on m'appelle pour ce genre de projet, j'y adhère spontanément.



X-Malaya, Cameroun : '' On a toute suite sauté sur l'occasion''

On est obligé de se mobiliser pour que l'Afrique avance, pour qu'elle se développe et pour qu'elle s'épanouisse. Car ce sont pas les autres qui viendront construire notre Afrique à notre place, c'est nous-mêmes. C'est ce qui fait que lorsqu'Asalfo, notre frère nous a contactés, on a tout de suite sauté sur l'occasion.



Kojo Antwi, Ghana (Traduit de l'anglais par G D K) : ''C'est un privilège pour moi''



Je suis très à l'aise de prendre part à ce projet. Se mobiliser pour faire de l'éducation des enfants d'Afrique un facteur du développement est très important. C'est un privilège pour moi d'être associé à ce projet qui va contribuer à l'éducation des enfants et au renforcement de l'éducation. Car c'est très important que quelque chose soit fait pour envoyer les enfants à l'école, pour acquérir la connaissance. C'est très important.



Propos recueillis par G D K

In L'Inter
Vendredi 23 Août 2013
Lu 156 fois
La Dépêche d'Abidjan



People
Notez

Nouveau commentaire :

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 547 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 30/09/2016 | 1754 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 23/09/2016 | 3372 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 28/07/2016 | 833 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/07/2016 | 513 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/07/2016 | 582 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/07/2016 | 431 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 4



ladepechedabidjan : GADJI CÉLI ET LES ARTISTES RÉSISTANTS - LIBÉREZ NOTRE PRÉSIDENT GBAGBO -... https://t.co/1z8Rj7qedz via @YouTube
Mardi 6 Décembre - 16:50
ladepechedabidjan : PROCÈS GBAGBO - BLÉ GOUDÉ - La pagaille des témoins en vidéo conférence: Un nouveau... https://t.co/Rj93niqxIP https://t.co/s4q5a9BsiI
Mardi 6 Décembre - 16:10
ladepechedabidjan : Législatives ivoiriennes: la coalition gouvernementale investit ses candidats, Guillaume... https://t.co/Ha6Sp3HvoJ https://t.co/hw6qLa7zRY
Mardi 6 Décembre - 14:46
ladepechedabidjan : Législatives à Cocody / Yasmina Ouégnin confie : « Voici la vraie raison pour laquelle... https://t.co/XFe0GxpKtn https://t.co/h4IoqbRRNF
Mardi 6 Décembre - 13:21

Facebook

Partager ce site