Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Crise postélectorale: Comment Dogbo Blé et Vagba Faussignaux ont sauvé le Plateau et le port


Crise postélectorale: Comment Dogbo Blé et Vagba Faussignaux ont sauvé le Plateau et le port
La tentative de coup d’Etat de 2002, qui s’est muée en une rébellion armée, a ruiné plusieurs régions de la côte d’Ivoire. Dans les régions où les ex-rebelles se sont installés, il y a eu des scènes de pillages, de vols, de destruction des biens de l’Etat. Les citoyens ordinaires, les entreprises privées en ont fait les frais. Plusieurs biens de l’Etat ont été saccagés, détruits ou incendiés. De nombreuses villes portent encore le stigmate de leurs agissements. En 2010, lors de la crise postélectorale, les bandes armées du régime actuel, se sont encore données à coeur joie à des vols, des pillages, des attaques de domiciles de particuliers et d’entreprises. Plusieurs communes du District d’Abidjan, ont été visitées par les ex-rebelles aidés par l’onuci et la Licorne.

Ces deux forces internationales, leur ont ouvert la voie pour accéder à certains endroits stratégiques de la capitale économique. Cependant, d’autres sites et non des moindres, ont été sauvés des griffes de ces voleurs et bandits de la pire espèce que sont les exrebelles aujourd’hui reconverties en Frci. Malgré l’appui logistique et matériel de l’onuci et de la Licorne, les hommes de Soro et de ouattara n’ont pu avoir accès à la commune du Plateau et le périmètre du Port autonome d’Abidjan. Deux hommes rompus aux techniques de guerre, les plus modernes et performantes ont conduit la résistance dans ces deux lieux stratégiques de la capitale économique. L’un n’est autre que le général de brigade Dogbo Blé Bruno contre qui se tient actuellement un procès inique et cynique depuis quelques jours. Le régime ouattara lui en veut terriblement. Et ne lui pardonnera certainement pas d’avoir fait de nombreux morts parmi, ses ex-rebelles, mercenaires et autres supplétifs, pendant la bataille d’Abidjan.

Sa fidélité et sa loyauté envers la république et celui qui l’incarnait, le président Laurent Gbagbo, ne souffrent d’aucun doute. Le général Dogbo Blé, est un homme de devoir et de courage. C’est lui qui à la tête de la Garde républicaine, a mené l’offensive contre les hommes du régime actuel et leurs mercenaires de la sous-région. Ces derniers, bien qu’aidés par l’onuci, ont subi de lourdes pertes face aux hommes intrépides et efficaces du général Dogbo dans la commune du Plateau. Leurs multiples tentatives d’entrer dans le quartier des affaires, ont tous échoué. Parce qu’en face, il y a eu une Garde républicaine aux ordres du général Dogbo Blé, qui à partir d’une disposition rationnelle et scientifique dans le Plateau, a fait mordre la poussière aux ouailles et chiens de guerre du pouvoir actuel.

Les soutiens aériens de l’onuci et de la Licorne, n’ont même pas eu raison des soldats de la Garde républicaine. Gonflés à bloc derrière leur commandant pour défendre les institutions de la république. Mission qu’ils ont merveilleusement réussie. Car, c’est grâce à eux que le Plateau, le centre des affaires qui abrite toutes les hautes structures de la finance, de l’administration publique, de l’économie, n’a pas connu les pillages et vols commis dans les autres communes. Parce que les ex-rebelles, qui ont la réputation de grands voleurs et de pilleurs, rêvaient de se faire plein les poches, après avoir pris possession du Plateau. Mal leur en prit, car ils sont tombés sur les soldats de la Garde républicaine, qui ont sauvé et sauvegardé des édifices très précieux pour l’économie ivoirienne. Si le pouvoir actuel n’avait pas la rancune tenace et était attaché aux valeurs républicaines, il aurait décoré les hommes du général Dogbo Blé Brunot. Pour avoir réussi à éviter les pillages, les vols, les destructions de plusieurs immeubles, les casses des banques au Plateau. Mais que non.

Ce geste de bravoure et de résistance patriotique de la Garde républicaine, vaut malheureusement au général Dogbo, ce procès arbitraire et injuste. Le pouvoir Ouattara veut le sanctionner pour avoir défendu becs et ongles, les institutions de la républiques et refusé de lui faire allégeance. oh honte ! Lorsqu’il a voulu se rendre et demander à ses hommes de lever le camp, le général, a fait appel à l’onuci pour sécuriser tous les coins et recoins du Plateau. Ce qui a été fait, parce que l’ex-commandant de la Garde républicaine, l’a voulu bien sûr en respectant les ordres de sa hiérarchie. L’autre homme de métier et de devoir, est l’Amiral Vagba Faussignaux commandant de la Marine nationale.

C’est un autre militaire de haut rang, attaché aux valeurs républicaines et aux institutions ivoiriennes. Loyauté, fidélité, discrétion et rigueur, caractérisent cette personnalité très respectée par ses hommes. Le Port autonome d’Abidjan a survécu comme le Plateau aux attaques des ex-rebelles pilotées par la Licorne et l’onuci de mars à avril 2011. ce haut lieu de commerce international, a été jalousement gardé par les marins de l’Amiral Vagba. A partir d’un dispositif impressionnant et dissuasif, ils ont repoussé vaillamment la cohorte d’ex-rebelles et de mercenaires.

Qui voulaient s’emparer du Port et s’adonner à toutes sortes de pillages, de vols, de destruction de locaux d’entreprises ivoiriennes et étrangères. Ici encore, les hommes de Soro et ouattara ont essuyé un cuisant échec. Le Port est resté durant le temps qu’ont duré les combats, sous la bonne et vigilante garde des marins, qui étaient à ces heures-là hyper motivés pour défendre la république. Ils ont accompli avec brio, cette mission ô combien difficile. Quand on sait que les ex-rebelles ont reçu l’appui inestimable des forces internationales et de nombreux mercenaires de la sous-région.

L’Amiral Vagba Faussignaux, a également fait appel, après le repli, aux soldats de la Licorne pour assurer la sécurité des installations portuaires, que convoitaient les bandes armées du pouvoir actuel. Arrêté, bastonné, l’Amiral Vagba croupit dans les goulags du régime à la Maca. Tout simplement parce qu’il n’a pas trahi la république de Côte d’Ivoire que dirigeait le Président Laurent Gbagbo. Le Général Dogbo Blé et l’Amiral Vagba Faussignaux, sont victimes aujourd’hui de la rancune et de la haine que ressent pour eux, ouattara. A aucun moment, ils n’ont cédé aux chants de sirène qui les invitaient à tourner dos à la république et à s’allier aux déstabilisateurs. ont-ils fait et bien fait ce que la nation attendait d’eux? L’avenir nous le dira un jour.

Fabrice Tété in Le Temps
Lundi 15 Octobre 2012
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2131 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 1923 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 884 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


"ESCLAVAGE DES NOIRS EN LIBYE - MANIFESTATION À PARIS" : https://t.co/1NjKndLQ7J via @YouTube

Facebook

Partager ce site