Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan





Musique: Kôrô Ouatt dans le coma

22/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Deuil / Jean-Marc Guirandou inhumé hier

15/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan



10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Crimes et exactions des Dozos et Frci/ Pourquoi l’Onu couvre l’horreur en Côte d’Ivoire




Depuis sa maison de verre de New-York, l’Onu ferme les yeux sur l’horreur que vit le peuple ivoirien en 2012. Rien d’étonnant. Car en fait, c’est ce qu’elle voulait.
Dans la commune d’Arrah,7 personnes ont été massacrées par les Frci, sans raison. Leur seul tort, est que l’armée de Ouattara les soupçonnait d’être simplement des proches du Président Gbagbo. Surtout que la ville d’Arrah n’est pas loin de Bongouanou, la région d’origine du Premier ministre Affi N’guessan. Ce massacre a laissé le gouvernement totalement indifférent. Et la population révoltée, a simplement demandé à cette armée de quitter la ville, pour que la gendarmerie et la police reviennent jouer leur rôle régalien, comme cela se fait dans une république normale. Mais Paul Koffi Koffi, le ministre de la Défense de Ouattara n’a trouvé mieux que de leur servir du mépris. «Que celui qui ne veut pas des Frci quitte la Côte d’Ivoire», a-t-il lâché au grand dam des victimes. Et il n’y a pas que ça. Dans la région de Daloa, des Dozos, l’autre milice du pouvoir, se sont mis à son jeu favori, en massacrant 5 personnes. Là-aussi, le pouvoir n’a rien fait. Tout comme à Arrah, les auteurs des crimes à Daloa continuent de narguer le bon sens, sans jamais être inquiétés. Il a fallu qu’à Vavoua, des Frci massacrent de jeunes militants du RDR, son parti politique pour que Ouattara commence par les menacer en leur donnant un ultimatum de 48h pour quitter la rue. Mais là-aussi, cette menace n’était que spectacle mal monté, car ce n’est pas en 48h que des bandes armées qui se sont partagé la Côte d’Ivoire vont quitter la rue. Les 48h sont aujourd’hui largement dépassées, et les Frci sont encore dans la rue où ils continuent de tuer impunément. En Côte d’Ivoire, la liste des victimes de cette bande armée est longue. On dira même qu’elle s’allonge tous les jours. Et le pouvoir montre de plus en plus qu’il n’a pas intérêts à ce que des pro-Gbagbo soit protégés. Ouattara a beau dire qu’il est le Président de tous les Ivoiriens, la vérité est tout autre. Le pouvoir qui excelle dans la culture de la haine d’une partie de la population, s’affiche en tout cas, comme un régime appartenant à un clan. L’Onu qui veille sur ce régime comme du lait au feu, en fait autant. En clair, l’Organisation onusienne joue le jeu du pouvoir ivoirien. Actionnée dans le temps par la Droite au pouvoir en France, elle a montré au monde entier son niveau d’implication dans la chute du Président Gbagbo. Dans l’histoire des conflits postélectoraux, c’est bien la première fois que cette organisation prend officiellement position pour une partie. au plus fort de cette crise, pendant que toute la communauté internationale, ne parlait que de solution militaire, le Président Gbagbo pour éviter un bain de sang a proposé, le recomptage des voix. Une proposition qui en principe, devait réjouir la communauté internationale. Mais au grand étonnement de tout le monde, elle a plutôt heurté ban-Ki-Moon le secrétaire général de l’Onu qui l’a complètement réfuté. «C’est une grande injustice», a lâché, à l’époque, le diplomate coréen sans prendre le temps d’expliquer en quoi cela constituait «une grande injustice». Car par le passé, l’Onu avait autorisé le recomptage des voix après des élections contestées en Haïti. En fait, ban-Ki-Moon, soutenu dans cette bataille par Sarkozy, ne jurait que par la solution militaire. La nébuleuse qui attaque la Côte d’Ivoire ayant beaucoup de choses à se reprocher dans cette crise, il fallait utiliser tous les moyens pour arriver à bout du peuple ivoirien. «Mille morts à gauche, mille à droit, nous avançons », disait-on. aujourd’hui, c’est le Président Gbagbo qui a tout fait pour éviter un bain de sang à la Côte d’Ivoire qui est à La Haye. Car en Côte d’Ivoire, le Président Gbagbo était bien le problème de la Communauté internationale. Cette organisation s’est mise dans le jeu de la France Sarkozienne pour induire le monde entier en erreur. C’est bien depuis les bureaux douillets du Sébroko que l’idée d’une révolution en cours en Côte d’Ivoire a été émise au plus fort de la guerre contre les institutions de la république. Une idée totalement absurde mais prise au bond par Soro Guillaume. Cette organisation s’est impliquée sur les réseaux sociaux en parlant avec des formules du genre, «révolution Onu». a la vérité, beaucoup d’Ivoiriens y ont cru. Alors qu’il est bien clair qu’une révolution ne peut jamais se faire dans un pays du Sud, avec une organisation mafieuse comme l’Onu. Mais il fallait le faire pour arriver à bout du peuple ivoirien. Après avoir fortement contribué à la mise en place de l’apocalypse en Côte d’Ivoire, l’Onu s’offre aujourd’hui un profit très bas. Estelle gênée ? Pas du tout. La vérité est que cette organisation accompagne le pouvoir ivoirien dans cette horrible dérive dictatoriale. Un régime jamais vécu en Côte d’Ivoire. Même la répression du parti unique ferait pâle figure devant ce pouvoir. «Nous avons à plusieurs reprises, alerté nos premiers responsables à New-York sur ce qui se passe en Côte d’Ivoire. Mais on nous a toujours dit que ce n’est pas ça notre problème, que nous ne sommes pas là pour ça en Côte d’Ivoire», explique un cadre ivoirien qui fait partie de la représentation ivoirienne de cette organisation. L’Onu est en Côte d’Ivoire officiellement pour protéger les civils. Cela fait même partie de la feuille de route qu’ils trainent en Côte d’Ivoire, alors qu’officieusement, ils ont une autre mission. C’est pourquoi à abidjan, comme dans plusieurs villes de l’intérieur, ils ne font que se donner en spectacle. «On les voit toujours patrouiller à Abidjan comme s’ils peuvent faire quelque chose en cas de problème», se plaint un jeune ivoirien. Là aussi a-t-il tort ? Pas du tout. Dans les rangs du pouvoir, il se dit en effet que la belligérance a pris fin le 11 avril 2011 avec l’arrivée de Ouattara au palais. alors que dans les faits, le régime maintient la Côte d’Ivoire dans l’état de belligérance. Et l’Onu joue merveilleusement ce rôle. C’est pour quoi lors des événements de Sikensi, les Casques bleus ont carrément pris le parti des militants du rhdp. C’est bien elle qui a soutenu et accompagné les activistes du rdr pour casser tous ceux qui sont soupçonnés de rouler pour le Président Gbagbo dans cette ville. Le bilan a été très lourd. Deux morts et plusieurs au nez et à la barbe des soldats des nations- Unies. Le 21 janvier 2012, l’Onu a encore fait parler d’elle au stade Ficgayo de Yopougon lors du meeting du Fpi. Les extrémistes du RDR armés et drogués ont ce jour, cassé et tué sans que l’Onu qui s’est invitée à cette rencontre lève le petit doigt. Elle a même ce jour, fait preuve d’une complicité passive. Parce qu’en Côte d’Ivoire, Choi, l’autre diplomate coréen alors représentant de son frère ban-Ki- Moon a fait son choix. C’est bien lui qui en 2011, après l’arrivée de Ouattara au pouvoir, lors d’une visite au palais présidentiel à la vue des armes lourdes que Gbagbo n’a pas utilisé, confessait que «Gbagbo aime vraiment son pays». Cette année, après le départ de Sarkozy, il a tenté de voler au secours de Ouattara complètement à la peine dans le dossier de la Cpi. Il s’y est invité en 2012, en disant que «Gbagbo s’apprêtait à raser à Abobo». Une grave contradiction qui montre à quel point l’Onu fait partie de l’un des plus grands problèmes de la Côte d’Ivoire.

Guehi Brence in Le Temps
Jeudi 13 Septembre 2012
Lu 172 fois
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 1163 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/10/2016 | 1747 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/09/2016 | 2146 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 05/09/2016 | 1379 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 02/09/2016 | 629 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/08/2016 | 693 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 20



ladepechedabidjan : Côte d’Ivoire : Ouattara demande "une majorité à l’Assemblée" pour "accélérer des... https://t.co/Ag39YtIZWm https://t.co/8qKAsSnEYU
Lundi 5 Décembre - 06:50
ladepechedabidjan : Football: Yaya Touré arrêté pour conduite en état d’ivresse à l’Est de Londres:... https://t.co/QyJZJlmYtU https://t.co/6q8KL2Wlj3
Lundi 5 Décembre - 06:25
ladepechedabidjan : France / François Hollande renonce à sa propre succession : Quel courage historique, et... https://t.co/XAbvcODy06 https://t.co/4yFDc0Ptoq
Lundi 5 Décembre - 06:15
ladepechedabidjan : PROMOTION DU SINGLE BOUGER-BOUGER : UNE JOURNÉE À PARIS AVEC MAGIC SYSTEM ET MOKOBÉ https://t.co/iGIDaFh6r5 https://t.co/AGjQ4Oy0xf
Samedi 3 Décembre - 20:35

Facebook

Partager ce site