Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Cour pénale internationale ( Cpi) , Pour une liberté conditionnelle: Gbagbo choisit de vivre en exil

« Liberté conditionnelle et exil » pour Laurent Gbagbo. Voilà la nouvelle ligne de défense de Me Altit Emmanuel, le conseil principal de l’ancien chef de l’Etat ivoirien, développée dans la requête du 3 juillet 2013, déposée auprès de la chambre préliminaire 1.


Laurent Gbagbo verra son destin définitivement scellé dans les prochains mois…
Laurent Gbagbo verra son destin définitivement scellé dans les prochains mois…
Entre s’ennuyer à périr dans sa cellule de la prison de Schewinnigen à la Haye (Pays-Bas) et être placé en « résidence protégée », en exil, dans un pays d’accueil, loin de l’arène politique ivoirienne, le choix de Laurent Gbagbo a été fait, à la vitesse de la lumière. L’ancien chef de l’Etat, s’il venait à bénéficier d’une liberté provisoire ou conditionnelle, de la Chambre préliminaire 1, que préside Mme Silvia Fernandez de Gurmendi, qui avait déjà opposé, une réponse absolument négative, à la requête, devrait prendre, directement la route d’un pays d’accueil. Il a fait le choix, à la demande de son avocat, de vivre en exil.

Exit donc l’idée d’un retour du « Woody de Mama » en Côte d’Ivoire… Dans une nouvelle demande de mise en liberté provisoire et ou conditionnelle qu’il a adressée, le 3 juillet 2013, à la Chambre préliminaire 1, le conseil principal de Laurent Gbagbo, Me Emmanuel Altit, relève d’abord, qu’à partir du moment où « il n’y a pas de raison plausible de soupçonner Gbagbo, puisque « la chambre a estimé qu’il n’existait pas d’élément probant au soutien de l’argumentation du Procureur, qu’il n’existe pas de motif raisonnable », la chambre devrait en tirer les conséquences pour mettre fin aux poursuites contre son client, sinon, à lui accorder une liberté provisoire. Me Altit réclame un réexamen des conditions de l’article 58 (1) « en se fondant sur les éléments dont elle dispose au jour où la question du maintien en détention ou de la mise en liberté de l’intéressé se pose ».

A défaut d’une liberté provisoire, le conseil de Laurent Gbagbo demande à la chambre préliminaire « d’étudier d’autres mesures préventives ». Au nombre de ces mesures préventives, la liberté « conditionnelle ». « Il convient donc, dès aujourd’hui, plus que jamais, que la chambre préliminaire 1 examine la possibilité d’une liberté conditionnelle, dans l’hypothèse où les conditions de l’article 58 (1) (b) sont remplies.

En effet, la chambre, en vertu de la règle 119, dispose d’un pouvoir discrétionnaire pour décider de passer outre-sous certaines conditions-aux risques énumérés à l’article 58 (1) », écrit Me Emmanuel Altit. Pour tranquilliser, la chambre 1 sur le fait que Gbagbo dispose toujours de réseaux qu’il pourrait actionner une fois en liberté, mais aussi sur l’éventualité de sa fuite, Me Emmanuel Altit révèle que le pays disposé à lui accorder l’exil, a apporté de solides garanties. « La défense soutient que le maintien en détention du président Gbagbo n’apparait pas nécessaire. Parce que le président Gbagbo présente des garanties de représentation, les autorités du pays d’accueil se portant garantes dans le cadre des dispositions combinées des articles 58 (1) (b) et 60 (2). Les garanties et engagements réitérés du gouvernement et des autorités chargées de la question sont claires et sans ambigüités », poursuit Me Altit dans sa requête. « Les garanties proposées ont été exposées et réitérées dans cinq documents écrits. Elles sont détaillées notamment dans la requête de la défense du 7 décembre 2012…
Lire la suite
Jeudi 11 Juillet 2013
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2127 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 1914 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 878 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Situation au Zimbabwe : Ouattara appelle Mugabé à ‘’quitter ses fonctions dans la dignité’’: S’exprimant sur la sit… https://t.co/0NABvobFcD

Facebook

Partager ce site