Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan








10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Côte d’Ivoire : un scrutin présidentiel sous haute surveillance

Révision de la liste électorale, transmission des résultats, sécurisation des bureaux de vote… La Commission électorale indépendante a fort à faire.


La Côte d’Ivoire se prépare à organiser en octobre son premier scrutin présidentiel depuis la guerre civile qui avait suivi la contestation des résultats de l’élection de 2010. Chargée de piloter l’ensemble du processus, la Commission électorale indépendante (CEI) créée en 2001 s’active. Malgré de multiples protestations contre sa reconduction à la tête de l’instance, Youssouf Bakayoko, son président, a lancé les grandes manœuvres pour que les élections se tiennent bien à la date prévue par la Constitution. Une nouvelle commission de 17 membres a été installée, et ses relais locaux, qui veillent à l’organisation sur le terrain et à la transmission des résultats vers Abidjan, sont opérationnels.

3 millions d’électeurs supplémentaires

Avant tout, la grande opération de révision de la liste électorale a lieu sur toute l’étendue du territoire, ainsi qu’auprès des Ivoiriens de l’étranger. Démarrée le 1er juin, elle devait initialement se terminer le 30, avant d’être prolongée jusqu’au 12 juillet. Selon les projections de la CEI, établies sur la base du recensement général de la population effectué fin 2014, 3 millions de nouveaux électeurs devraient s’ajouter aux 5,7 millions déjà inscrits. « C’est vrai que nous devrions faire la révision de la liste électorale chaque année, reconnaît Youssouf Bakayoko. Mais compte tenu de la crise, nos capacités ont été réduites. »

Pour éviter cette fois la contestation des résultats, la CEI entend se donner les moyens de ses ambitions. La nouvelle carte électorale est prête, la location d’un satellite de télécommunications est à l’étude et le matériel électoral est en cours de rénovation. « Les troubles naissent le plus souvent du temps mis à publier les scores des candidats. Nous réfléchissons donc à un transfert électronique depuis les bureaux de vote régionaux vers Abidjan », indique Youssouf Bakayoko.

Sécurisation des bureaux de vote

Les membres de la commission ont pris contact avec l’Onuci, la mission des Nations unies présente en Côte d’Ivoire depuis 2003, afin de pouvoir utiliser ses moyens logistiques. Hélicoptères ou véhicules de transport de troupes permettront de distribuer à temps urnes, affiches et bulletins de vote sur l’ensemble du territoire national.
Lire la suite
Vendredi 24 Juillet 2015
Lu 489 fois
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez


1.Posté par kassoum le 24/07/2015 14:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
IVOIRIENS ,IVOIRIENNES ,SACHIEZ QUE TOUT CE QUI SE PASSE CHEZ , C'EST CETTE FRANCE QUI TIRE LES FICELLES ET MÊME CETTE MASCARADE DE VIOLATION DE NOTRE CONSTITUTION ,PARCE QUE POUR CETTE FRANCE ,CE QUI COMPTE POUR ELLE ,CE SONT NOS RICHESSES QU'ELLE VOLE POUR ALLER NOURRIR Y COMPRIS SON PEUPLE ET SES FRERES EUROPEENS.
DONC ,PAR MA VOIX JE DEMANDE QU'ON FASSE ABSTRACTION PAR TOUS LES MOYENS LEGAUX OU ILLEGAUX AFIN QUE CETTE FRANCE N'ARRIVE A FAIRE ABOUTIR SES BESOINS.
CECI ETANT JE VOUS EXHORTE A PRENDRE VOS RESPONSABILITES EN METTANT A SEC DANS NOTRE PAYS TOUT CE QUI APPARTIENDRAIT A CETTE FRANCE COMME BIEN EN INCENDIANT ,OUI EN INCENDIANT COMME L'AVAIENT FAIT LES BURKINABE QUI EUX ONT INCENDIE LEUR ASSEMBLEE NATIONALE QUI EST AUSSI EN LOCATION AVEC CETTE FRANCE COMME CHEZ NOUS EN CÔTE D'IVOIRE .
ALORS CHERS FRERES C'EST LE MOMENT QUI EST VENU POUR NOUS DE DEMONTRER A CETTE FRANCE QUI NOUS SOMMES VRAIMENT PARCE QU'UN PEUPLE EPRIS DE PAIX PARVIENT TOUJOURS A REAGIR .
POUR TERMINER NI AUJOURD'HUI NI DEMAIN ON LAISSERA CETTE FRANCE SE FOUTRE DE NOUS EN TENTANT DE OUTROUPASSER NOTRE CONSTITUTION ,DONC L'HEURE H A SONNE POUR QU'ON DISE A LA FRANCE TROP C'EST TROP .
DONC APPÊTEZ-VOUS AVES VOS LITTRES D'ESSENCE ET TOUTES DE PRODUITS IMFLAMMABLE AFIN DE METTRE FIN A L'EXISTANCE FRANçAISE CHEZ NOUS.
TOUT CE QU'ILS ONT COMME ENTREPRISE ET CONSORTS EN FEU .

2.Posté par kassoum le 24/07/2015 14:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
VOUS ALLEZ VOIR CHERS FRANçAIS ET VOS ALLIES PARCE QUE SI VOUS FRANçAIS ,CROYIEZ QUE C'EST CETTE CÔTE D'IVOIRE QUI DOIT VOUS NOURRIR JUSQU' A L'ETERNITE ,EH Là VOUS VOUS TROMPEZ .
DONC UN IVOIRIEN SON BIDON D'ESSENCE AFIN DE METTRE FIN A NOTRE SOUFFRANCE EN INCENDIANT TOUT CE QUI LEUR APPARTIENT DANS LE PAYS.

3.Posté par Akossia Pierre le 24/07/2015 16:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Finalement, nous avons à faire à des gens sans scrupules, croire tout permis, n’avoir ni foi, ni loi, ils se sont engagés à dire entre eux, ne cédons pas, comme ça, on va bien profiter de leur café, cacao et autres jusqu'à la déstabilisation du burkinabè l'étranger mossi.

Alassane Dramane Ouattara est inéligible, parce qu’il est burkinabè, mais à cause des profits d’abondance de Hamed Bakayoko, de Youssouf Bakayoko et de Soro Guillaume, ils dévalorisent notre constitution en soutenant l’ignominie.

Mais n'oubliez pas que le peuple est témoin de vos outrances.

4.Posté par Akossia Pierre le 24/07/2015 20:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
AUTRE INFO !

Même un ivoirien tout petit n'a jamais aimé mossi, surtout les frères du nord. Pauvre monsieur quémandeur du Burkina Faso, qui nous a dupé au gré des blancs !

Les rattrapés ne t'aiment pas, il ne fait que mendier ce burkinabè. Au pays des DAWA, on ne ressemble à rien, à part être au service des ivoiriens " boy ". Et tu penses qu'on a peur de toi, pauvre falsificateur.

Youssouf Bakayoko, lui, il mérite sa place à côté de Soro Guillaume, pendaison à la place de république, quoi qu'il advienne !

5.Posté par kambou le 25/07/2015 10:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
chers compatriotes ,moi je vous trouve rigolot quand vous continuez à dire qu''alassane dramane ouattara est vivant puisque vous repondez favorablement aux écrits de tout ce que vous voyez sur le net et à la télévision et cela me peine ,donc je vous demande d'appeler au pays ou faire vos investigations là vous saurez si ado vit parce que ce monsieur en côte d'ivoire et même à l'étranger est porté disparu puisqu'il est invisible et introuvable physiquement au pays comme a l'étranger mais qu'à travers les médias occidentaux de mensonge et leurs presses ecrites ils vous font croire qu'ado vit et même chose au pays où les journaux qui sont de leur bord montrent ou titrent à sa une les mêmes bêtises tout ça pour maintenir dans le mensonge .
ceci étant , si vous n'êtes pas d'accord de ce que je vous avance alors appelez vos parents ou amis afin que vous ayez ou connaissiez la vérité parce que vous n'allez pas me dire qu'après cinq ans presque un président se soit toujours caché mais où est-ce qu'il est décédé ici à paris dépuis 2011 de cette tumeur cérébrale mais le refus du peuple d'aller à la réconciliation et vu la majorité de ces ivoiriens qui soutenaient SEM GBAGBO a fait que cette france avait été obligée de mentir sur ado sans même qu'on arrive à le voir physiquement ,alors que sa femme et ses collaborateurs sont vus et perçus chaque jour .
ici en cinq ans sans voir hollande physiquement alors cela poserait problème .
donc ce monsieur est décédé ,je vous le confirme.

6.Posté par M Ouattara Pièh le 25/07/2015 19:16 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je constate que M Akossia est fou comme son nom l''indique.Il existe encore des gens dans ce pays qui son en retard sur l''information.Alors continuer de dire du n''importe quoi nous on emmerge

7.Posté par Akossia Pierre le 25/07/2015 21:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La reconduction de Youssouf Bakayoko, c'est la résultante de la même application du golf hôtel, sinon pourquoi le burkinabè voudrait maintenir à tout prix cet homme inconscient à la tête de la CEI Youssouf Bakayoko.

Nos frères Doumbia Major et Sanou ne voient pas les dérives humiliantes de Youssouf Bakayoko, organisées par un mossi, au lieu de perdre leur temps sur l'ivoiritaire. Quand on est ivoirien, en quoi sincèrement que cela gêne de parler entre les frères dont l’ivoirité.
Quittez là-bas ! Ceux qui ne veulent pas qu’on parle d’ivoiritaire.

La Côte d’Ivoire, ce n’est pas le Mali
La Côte d’Ivoire, ce n’est pas le Burkina Faso
La Côte d’Ivoire, ce n’est pas la Guinée
La Côte d’Ivoire, ce n’est pas le Sénégal
La Côte d’Ivoire, ce n’est pas le Burundi
La Côte d’Ivoire, ce n’est pas l’Allemagne
La Côte d’Ivoire, ce n’est pas la France…

Et puis et puis !
Arrêtez de nous « emmerder. »

Celui qui n’est pas ivoirien de l’article 35, n’a pas droit aux élections présidentielles, rien que la présidentielle, le reste si.

Tout homme et femme naturalisés ont droit aux autres fonctions et vie tranquille sans montrer du doigt de l'appartenance des naturalisés, est-ce trop demander.

Même la fille de BONI, même le fils de GBAGBO sont exclus, et ils n’en font point un drame, ce n’est pas un faussaire de mossi qui va nous casser les bonbons à chaque élection.

Si (…) ne sont pas contents, ils n’ont qu’à aller se faire voir chez les grecs. On est chez nous !

Vive BONI AKISSI !
Vive Michel KOUDOU !

8.Posté par Akossia Pierre le 26/07/2015 13:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher KKB,

Ta combativité pour faire dégager le burkinabè comme tous les autres leaders de la CNC est respectable.

Ce que vous devriez comprendre, pendant qu’Alassane Dramane Ouattara n’étant qu’un simple terroriste rebelle, il a pu enlever et emprisonner l’homme du pays, ce n’est pas au moment qu’il tient notre pays au creux de sa main, qu’il va être quelqu’un de compréhensif.

S’il maintient à tout prix Youssouf Bakayoko malgré vos revendications sans résultat, c’est pour que Youssouf Bakayoko opère les mêmes fraudes pour nous narguer.

Votre victoire, c’est l’exigence constitutionnelle, sinon laisser participer avec ses faux dossiers, il sera de nouveau président fantoche dans notre pays. Avec Alassane, il n’y a pas de commune mesure.

C’est un illettré qui peut négliger l’arme redoutable sur la tête d’Alassane Dramane Ouattara qu'est notre constitution. Cette affaire de l’article 35, ce n’est pas une histoire d’ivoiritaire, c’est l’arme la plus puissante que nous avons la chance d’en avoir. Faisons usage de notre droit constitutionnel, cela n’a rien à voir avec l’ivoirité. A la limite, on s’en fout.

EXIGEONS notre constitution dont l’article 35, une bombe atomique sur la tête d’Alassane Dramane Ouattara. Plus vous exigez, plus vous êtes dans le droit chemin de la démocratie.

On compte sur vous tous à proclamer vos droits constitutionnels. Salut !

J’ai lu pour vous !


Côte d’Ivoire Présidentielle 2015: « Ouattara sera battu à plate couture en octobre » (Opposant)

Par Serge Alain Koffi

Le député Bertin Kouadio Konan dit « KKB » du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, mouvance présidentielle), candidat déclaré à la présidentielle d’octobre, a assuré samedi qu’il allait remporter le scrutin face à l’actuel chef de l’Etat Alassane Ouattara qui “sera battu à plate couture’’.

“Ouattara doit partir en 2015 et pas après, c’est pourquoi il sera battu à plate couture le 25 octobre’’, a déclaré KKB, lors d’un meeting à Yopougon (à l’ouest d’Abidjan).

Expliquant le sens de sa candidature à la présidentielle, le député s’est “prêt à gouverner et à remettre les Ivoiriens ensemble’’.

Le président du PDCI, l’ex-chef de l’Etat Henri Konan Bédié, grand allié de Alassane Ouattara, a déjà-par l’appel de Daoukro- appelé à voter pour le président ivoirien, candidat à sa succession.

KKB est allé outre les consignes de son président en se déclarant candidats la présidentielle. Comme d’autres cadres du parti il n’accepte pas que sa formation politique n’aligne pas de candidat.

“Bédié lui-même ne croit pas en l’appel de Daoukro’’, a-t-il poursuivi, ajoutant qu’ “un bon militant du PDCI ne peut pas voter Ouattara’’.

9.Posté par Akossia Pierre le 27/07/2015 02:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Côte d’Ivoire: Ouattara rejette l’idée d’une « transition » qu’il assimile à une « atteinte à la sûreté de l’Etat »

Je dis aux ivoiriens, on vit une catastrophe, certes, mais Alassane ne vaut même pas un clou. Il ne comprend pas le français ou alors c’est sa nouvelle équipe d’illettrés qui est aux commandes dans la compétence.

Voilà un monsieur qui déstabilise un pays qui n’est pas le sien, qui ne sait même pas le mot clé qui fait lien avec émergence dont le changement.
On va lui traduire mot-à-mot la définition du mot transition, son usage et application.
La façon de passer d’une idée à une autre, c’est une transition.
Passer d’un parti politique à un autre parti, c’est une transition.

Alassane dit de 2015 à 2020, il y a une alternance, en français, c’est une transition « donc atteinte à la sûreté de l’Etat ? » Fst-ce que ça vaut vraiment la peine de faire attention à un burkinabè de la sorte.

La démocratisation est une transition vers la démocratie. Si une évolution est une atteinte de sûreté de l’Etat. Pauvre Patrice Allégbé

Nouveau commentaire :

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 1179 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/10/2016 | 1771 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/09/2016 | 2153 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 05/09/2016 | 1390 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 02/09/2016 | 636 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/08/2016 | 700 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 20



ladepechedabidjan : PROCÈS GBAGBO - BLÉ GOUDÉ : Le témoin s'est vu proposer un soutien financier pour son... https://t.co/WIYtoRshAC https://t.co/vApbyQ71Z0
Mercredi 7 Décembre - 17:56
ladepechedabidjan : À PROPOS DE LA MALADIE DE MARIE LOUISE ASSEU - LES PRÉCISIONS DE SES PROCHES : "IL N'Y A... https://t.co/wi6kteTCK4 https://t.co/sostGDyoaQ
Mercredi 7 Décembre - 15:57
ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - Le Bâtonnier entend privilégier ’’ la liberté de choix’’ de la défense... https://t.co/CXomA7ZR2U https://t.co/qulpFE2IhX
Mercredi 7 Décembre - 15:22
ladepechedabidjan : Interview-« Le vrai nom de Kabila est Hippolyte Kalambé, Kagamé construit le Rwanda avec... https://t.co/y4lwo4fcBN https://t.co/LNxAhiOsun
Mercredi 7 Décembre - 11:07

Facebook

Partager ce site