Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan








10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Côte-d’Ivoire refus du Comité Central Extraordinaire – Le comité de contrôle fustige « la forfaiture » de M. Affi (FPI)

Déclaration n° 001-2015/fpi/cc/ho/jng du comité de contrôle suite au refus de convocation du comité central extraordinaire du 7 mars et au réaménagement du Secrétariat General par le président du parti.


Côte-d’Ivoire refus du Comité Central Extraordinaire – Le comité de contrôle fustige « la forfaiture » de M. Affi (FPI)
Alors que les militants du Front Populaire Ivoirien en général et les membres statutaires du Comité Central en particulier étaient en attente de la convocation pour le 7 mars 2015, du Comité Central Extraordinaire, dont l’ordre du jour devait porter sur l’assignation en justice du Comité de Contrôle, le report du 4ème Congrès et la fermeture du Siège provisoire du parti, le Comité de Contrôle apprend avec surprise, par un communiqué publié dans le quotidien Notre Voie du samedi 28 février 2015 et signé de la Secrétaire Générale Monnet Agnès, qu’en lieu et place, était convoqué un Comité Central ordinaire avec pour ordre du jour, informations sur la situation au sein du parti et préparation des futures échéances y compris le 4ème Congrès ordinaire.

Le Comité de Contrôle tient à marquer son étonnement face à cette volte-face inexpliquée et injustifiée du Président Affi Nguessan, alors même que celui-ci avait proposé la date du 7 mars 2015 pour la tenue du Comité Central extraordinaire demandé et que par correspondance en date du 23 février 2015, le Comité de Contrôle en avait pris acte et avait marqué son accord.

Le Comité de Contrôle a pu lire également dans la même parution, qu’invité à une rencontre avec le Président du parti le vendredi 27 février 2015, il aurait brillé par son absence. Le Comité de Contrôle rappelle que suite à son courrier du 23 février 2015, il était dans l’attente d’une confirmation officielle du Comité Central Extraordinaire du 7 mars et d’une invitation formelle à une rencontre pour sa préparation.

Mais cette réponse n’a jamais été donnée au Comité de Contrôle par le Président Affi Nguessan. A preuve, c’est par un communiqué du Secrétariat Général qu’il apprend que le Comité Central extraordinaire n’aura finalement pas lieu. Qu’en lieu et place le président Affi Nguessan convoquait un Comité Central ordinaire d’information sans qu’il n’ait jugé nécessaire de donner les raisons d’un tel revirement. Telle est la vérité.

Le Comité de Contrôle observe que cette même attitude a été adoptée à l’égard de la demande à lui adressée par les deux tiers (2/3) des membres du Comité Central en vue de la convocation d’une session extraordinaire, aux fins de se pencher sur la crise interne. Le Président Affi Nguessan n’a même pas jugé utile de leur répondre.
Le Comité de Contrôle voudrait ici rappeler que la convocation d’un Comité Central extraordinaire, à la demande soit de deux tiers des membres du Comité Central, soit du Comité de Contrôle (articles 37-2, 47-2-3 et 4 des Statuts et 16-2 du Règlement intérieur), ne dépend nullement du bon vouloir du Président du parti mais est obligatoire en ce qu’il ne dispose en cette matière que d’une compétence liée. Le Président du parti est tenu de convoquer ces sessions extraordinaires, qu’il soit d’accord ou pas !
Par conséquent, la non-convocation des sessions extraordinaires formellement et régulièrement demandées par le Comité de Contrôle depuis le 8 décembre 2014 d’une part et par les deux tiers (2/3) des membres du Comité Central depuis le 21 janvier 2015 d’autre part, relève purement et simplement de la forfaiture.
Par cet acte délibéré de refus de convocation d’une réunion statutaire demandée par deux organes centraux du parti, le Président du parti a fait la preuve de sa défaillance, fait prévu par l’article 60 du Titre IV (Défaillances et Mesures disciplinaires) du Règlement intérieur. Cette défaillance manifeste ainsi que ses conséquences devront donc être analysées au regard des textes pertinents.

Par ailleurs le Comité de Contrôle a également découvert que le Président Affi Nguessan a fait publier dans le même quotidien précité, une Décision N°001-2015/PP/FPI en date du 27 février 2015, par laquelle il a procédé à un profond réaménagement du Secrétariat Général.

L’on se souviendra qu’à la suite de la Décision N° 005-2014/PP/FPI du 4 juillet 2014, prise par le président Affi N’Guessan et portant nomination, exclusion et rétrogradation de membres du Secrétariat Général en dehors du Congrès, le Comité de Contrôle a eu à rendre une décision déclarant nulle et non avenue ladite décision pour non-conformité aux textes fondamentaux.

Il s’agit de sa Décision N° 001-2014/FPI/CC SUR LA CONFORMITE DE LA DECISION N°005-2014/PP/FPI DU 4 JUILLET 2014 PORTANT REAMENAGEMENT TECHNIQUE DU SECRETARIAT GENERAL DU FPI.

Le fait qu’à la suite des efforts du Groupe de Médiation, endossés par le Comité de Contrôle, le Comité Central du 14 aout 2014, dans un esprit de concorde ait accepté un compromis prenant en compte les nominations irrégulières auxquelles le Président du parti avait procédé, n’entame en rien la force et l’applicabilité de la décision du Comité de Contrôle. Aujourd’hui encore, sauf autorisation ou accord express du Comité Central, cette décision foncièrement irrégulière est dénuée de toute valeur.
Le Comité de Contrôle, face à ce qui n’est rien d’autre qu’un cas de récidive du Président du parti, réuni en urgence et se référant aux dispositions pertinentes des Statuts et Règlement intérieur du parti et à sa Décision N° 001-2014/FPI/CC SUR LA CONFORMITE DE LA DECISION N°005-2014/PP/FPI DU 4 JUILLET 2014 PORTANT REAMENAGEMENT TECHNIQUE DU SECRETARIAT GENERAL DU FPI, déclare nulle et non avenue, la Décision du Président du parti N°001-2015/PP/FPI en date du 27 février 2015, portant réaménagement technique du Secrétariat Général.

Fait à Abidjan, le 1 mars 2015
Pour le Comité de Contrôle,
Le Président

Prof. Hubert OULAYE
Dimanche 1 Mars 2015
Lu 694 fois
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez


1.Posté par Pierre Akossia le 01/03/2015 23:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Affi N’Guessan est dans un désespoir insurmontable, ce qui l’entraine dans une moralité déplorable, qui le conduit à faire des choses insensées. Il s’en va chercher des dozos pour constituer une équipe militante. On ne doit pas se laisser faire.

Merci beaucoup Prof. OULAYE.
Vive Le président Laurent Gbagbo !

2.Posté par Pierre Akossia le 02/03/2015 09:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voici ce que dit Marie-Odette Lorougnon : FPI, OFFPI ne reconnaît plus l'autorité d'Affi et exige un comité central. Je vous rapporte l’info.

La contestation du président du Front populaire ivoirien prend des allures inquiétantes. Les femmes de cette formation ont décidé de tourner définitivement le dos à Pascal Affi N'Guessan vu qu'il collabore désormais avec le parti au pouvoir.
Cette décision a été prise par Odette Lorougnon et ses camarades à l'issue d'une Assemblée générale extraordinaire d'information et de mobilisation des Femmes du Front populaire ivoirien (OFFPI) tenue hier au Baron de Yopougon.

"Aujourd'hui, le FPI a besoin d'un leader fort, en qui les militants croient, qu'ils respectent et qui les respecte. Affi a perdu la confiance de la majorité, et n'est plus respecté par les militants qu'il traite avec mépris. Aujourd'hui, le FPI a besoin d'un leader crédible. Affi étale chaque jour davantage son incapacité à juguler la crise et à gérer le Parti comme il se doit. Ainsi, l'OFFPI constate-t-elle, comme tout un chacun, que de toute évidence, le leadership d'Affi N'Guessan à la tête du FPI se trouve profondément entaché. Aussi l'OFFPI lui recommande-t-elle de bien vouloir accepter d'en tirer toutes les conséquences. En tout état de cause, l'OFFPI ne le considère plus comme le Président du Front Populaire Ivoirien," précise le communiqué final.

L'OFFPI dénonce le refus du président de convoquer le Comité central, bloquant ainsi le fonctionnement normal du parti.

"L'Organisation des Femmes du Front Populaire Ivoirien (OFFPI) note que tous ces actes et dérives, et bien d'autres, ont progressivement éloigné Affi N'Guessan des structures du Parti et des militants, qui ne manquent aucune occasion pour lui exprimer leur indignation, leur amertume et leur colère," soutient l'OFFPI.

L'OFFPI réaffirme que ce qui est primordial aujourd'hui, c'est la convocation d'un Comité central, organe de décision et lieu de tous les débats au sein du Parti.

En principe le Comité central était prévu pour se tenir le 7 mars mais il a été reporté.

Le Comité de contrôle estime que c'est un cas de récidive du président. Réuni en urgence et se référant aux dispositions pertinentes des statuts et règlement intérieur du parti et à sa décision n°001-2014/FPI/CC sur la conformité de la décision n°001-2014/PP/FPI du 4 juillet 2014 portant réaménagement technique du secrétariat général du FPI, déclare nulle et non avenue, la décision du président du parti n°001-2015/PP/FPI en date du 27 février 2015, portant réaménagement technique du secrétariat général.
Wassimagnon.

3.Posté par Pierre Akossia le 03/03/2015 13:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J’ai lu pour vous !

Côte d’Ivoire – Affi, enfin emporté par l’article 49 des statuts du Front Populaire Ivoirien [FPI]

La crise du front populaire ivoirien va-t-elle enfin s’achever ? On pourrait être tenté de le croire. Car si l’on s’en tient à la déclaration du collectif des 2/3 des membres du comité central faite hier à la fondation Mémel Fotê, Pascal Affi N’guessan ne sera plus le président du FPI passé ce vendredi. Les 333 membres du comité central organisent en effet ce jour, une session extraordinaire du comité central au QG de Laurent Gbagbo sous la présidence du doyen d’âge de l’assemblée, a affirmé Alphonse Douati qui a lu la déclaration.

Parce que d’une part, « Affi N’Guessan a montré qu’il est un récidiviste notoire en matière de non-respect de la ligne du parti et des décisions des instances » et que d’autre part son incapacité à organiser la session extraordinaire du comité central alors qu’il n’a, en la matière, qu’une compétence liée, est considérée comme une preuve de démission au sens de l’article 90-4 des statuts du parti. Dès lors, « le comité central, dans la forme prescrite du fait de la démission du Secrétariat Général induite par l’attitude du président Affi, (est compétent) à organiser la Session Extraordinaire du comité central à l’initiative du doyen d’âge de cette instance»
En jeu

Les initiateurs de ce comité central extraordinaire évoquent l’article 49 des statuts du FPI qui autorise qu’en cas de démission du président du FPI face à son devoir de faire fonctionner le parti, un doyen d’âge préside la rencontre.


Nouveau commentaire :

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 1182 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/10/2016 | 1777 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/09/2016 | 2155 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 05/09/2016 | 1393 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 02/09/2016 | 639 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 20



ladepechedabidjan : CPI : Blé Goudé victime d’un «malaise» lors de son procès, annonce son avocat:... https://t.co/oI4SNdxLio https://t.co/gTa67G0VXb
Vendredi 9 Décembre - 10:16
ladepechedabidjan : RAMSES DE KIMON - NO REASON (Clip HD MG) https://t.co/nyBU1DdQcU https://t.co/grXxvHLroH
Jeudi 8 Décembre - 20:46
ladepechedabidjan : PROCÈS GBAGBO - BLÉ GOUDÉ : Le témoin nie l'existence d'un massacre d'Ebriés à Anankoua... https://t.co/i0lWaEuTjr https://t.co/dVnSw9l0Vm
Jeudi 8 Décembre - 10:52
ladepechedabidjan : Législatives ivoiriennes : La Commission électorale publie une "liste définitive" de... https://t.co/eMJXladLPn https://t.co/F4WMvUvoz0
Jeudi 8 Décembre - 10:42

Facebook

Partager ce site