Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Côte d'Ivoire : poursuivre la convalescence


En dépit d'une nette amélioration de la gouvernance économique et de la tenue d'élections législatives dans le calme le 11 décembre dernier en Côte d'Ivoire, les divisions au sein des forces de sécurité laissent planer un risque de confrontations violentes tandis que la justice des vainqueurs qui vise uniquement les partisans de l'ancien président Laurent Gbagbo entrave la réconciliation.
Côte d'Ivoire : poursuivre la convalescence, le dernier briefing d'International Crisis Group, souligne que que le pays reste profondément divisé et fait toujours face à de sérieuses menaces. La fragilité et le déséquilibre de l'appareil de sécurité et la justice à deux vitesses renforcent les convictions des extrémistes et constituent les deux principaux défis auxquels le gouvernement doit faire face dans les prochains mois.
« D'indéniables progrès ont été enregistrés dans de nombreux domaines depuis le 21 mai 2011, date de l'investiture d'Alassane Ouattara », affirme Rinaldo Depagne, analyste principal de Crisis Group pour l'Afrique de l'Ouest, « mais les perspectives de croissance ne sont pas suffisantes pour garantir une stabilité durable, d'autant plus que la relance se concentre sur les pôles urbains et ne reflète pas encore suffisamment une volonté politique de donner la priorité aux régions et aux communautés qui ont le plus souffert du conflit ».
Une véritable réforme du secteur de la sécurité (RSS) doit être menée par le gouvernement dans le but de réconcilier les deux composantes antagonistes de la nouvelle armée : les membres des Forces Nouvelles (FN), l'ancienne rébellion, et ceux des Forces de défense et de sécurité (FDS) de l'ère Gbagbo. Le président Ouattara doit faire de cette réforme sa priorité et ne déléguer à personne d'autre cette responsabilité.
Une justice partiale est toujours à l'œuvre. A ce jour, aucun membre des ex-rebelles intégrés dans la nouvelle armée, les Forces républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI), ne fait l'objet de poursuites, en dépit des forts soupçons de crimes graves à l'encontre de certains. La justice internationale est également perçue comme partiale par une partie importante de l'opinion ivoirienne qui considère le transfèrement de Laurent Gbagbo à la Cour pénale internationale (CPI) comme un obstacle à la réconciliation.
Par ailleurs, les autorités ivoiriennes doivent créer les conditions d'une vie politique démocratique normale en faisant des concessions à leurs adversaires, afin de faciliter leur retour sur la scène politique avant les élections régionales et locales de 2012. Malgré leur victoire aux élections législatives, le président et son parti devraient rechercher un consensus national sur les réformes qui seront cruciales pour assurer une stabilité durable.
L'Opération des Nations unies en Côte d'Ivoire (Onuci) doit s'assurer qu'elle dispose de suffisamment d'hommes et de moyens pour accomplir son mandat d'assistance au programme de désarmement, démobilisation et réintégration (DDR) et à la RSS. Les principaux partenaires étrangers de la Côte d'Ivoire, notamment la France, les Etats-Unis et l'Union européenne, doivent continuer à la soutenir financièrement et techniquement pour réaliser ces objectifs. La Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) et l'Union africaine (UA) devraient apporter leur soutien à une ambitieuse stratégie de réforme.
« L'implication de la CPI est une étape importante pour lutter contre l'impunité », déclare Gilles Yabi, directeur du projet Afrique de l'Ouest de Crisis Group, « mais elle ne peut réconcilier les Ivoiriens qu'à une condition : que le procureur poursuive, dans les deux camps, ceux qui portent la plus grande responsabilité dans les éventuels crimes de guerre et les crimes contre l'humanité commis pendant la période postélectorale, ainsi que depuis septembre 2002 ».

African Press Organization
Samedi 17 Décembre 2011
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2138 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 1925 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 887 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Côte d’Ivoire : Aboudramane Sangaré, de l’ombre à la lumière: Près de cinquante ans après leur rencontre, Aboudrama… https://t.co/dXxIMzp1UU

Facebook

Partager ce site