Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Côte d’Ivoire : la diaspora burkinabè solidaire de la transition


Côte d’Ivoire : la diaspora burkinabè solidaire de la transition
Commémoré le 11 décembre au Burkina Faso, c’est ce samedi 27 décembre 2014 que les Burkinabè vivant en Côte d’Ivoire ont fêté le 54è anniversaire de l’accession de leur pays à la souveraineté internationale. Placée sous le thème « rôle et responsabilité des collectivités territoriales pour l’émergence du Burkina Faso », la célébration est intervenue dans un contexte particulier, marqué par le mouvement insurrectionnel des 30 et 31 octobre derniers qui a mis fin au régime de Blaise Compaoré.

Si cette première fête de l’indépendance du Burkina post-insurrectionnel a été riche en hommages et en reconnaissances à un peuple et à ses fils les plus méritants, elle a également servi de cadre pour effectuer le bilan de l’année 2014 des actions en faveur de la communauté des Burkinabè vivant en Côte d’Ivoire.

Fanions en main, l’assemblée exécute en chœur l’Abidjanaise et le Ditanye, les hymnes nationaux de la Côte d’Ivoire et du Burkina Faso, plantant ainsi le décor de la solennité et de la particularité de l’événement du jour.

« Le sacrifice suprême, qui est celui de la vie, a été consenti par beaucoup de jeunes mus substantiellement par le patriotisme, le désir de liberté et de changements sociétaux profonds et qualitatifs. » C’est par ces mots de compassion et de reconnaissance que le représentant de la diplomatie burkinabè en Côte d’Ivoire a invité ses compatriotes à observer une minute de silence « en mémoire et dans l’absolu respect des jeunes et vaillants héros » de l’insurrection des 30 et 31octobre derniers au Burkina Faso.


Hommage aux victimes et aux acteurs de la transition

Et dans les nouvelles pages de l’histoire du Burkina écrites à partir de ces dates désormais historiques, figurent, en lettres d’or, dira l’Ambassadeur Justin Koutaba, des acteurs « dont le sens de la responsabilité et du devoir citoyen a permis à notre pays de ne pas sombrer dans une abîme apocalyptique propres aux crises à visage inhumain que connurent certains pays ».

C’est pourquoi, le diplomate a tenu à rendre hommage « à certains acteurs politiques et aux nouvelles autorités de la transition qui, face à la gravité des événements, la complexité et la délicatesse de la situation ont su faire preuve de dépassement de soi exceptionnel et un sens d’amour et de responsabilité inégalé ».

Reconnaissant au Président du Faso, Michel Kafando son sens élevé du patriotisme et de la continuité de l’Etat et au Premier Ministre, Yacouba Isaac Zida les mérites et les vertus respectables, l’Ambassadeur Koutaba a loué leurs actions à la tête de l’Etat et invité la diaspora burkinabè de Côte d’Ivoire à « soutenir et adhérer à l’objectif de la transition à l’effet de relever les défis et les impératifs de développement de notre pays ». Car convaincu que la réussite de la transition dans ses missions et dans la réalisation des aspirations profondes du peuple, est aussi la réussite du peuple burkinabè, de tous les Burkinabè, ceux de l’intérieur et ceux de la diaspora.

Ce fut l’occasion de partager avec l’assistance quelques pans du discours de Michel Kafando prononcé à Dedougou, chef lieu de la région de la Boucle du Mouhoun qui a abrité la fête nationale cette année. Dans la même veine, M. Koutaba s’est dit solidaire des membres de la communauté qui ont déjà effectué le voyage de Ouagadougou pour saluer et encourager les nouvelles autorités de la transition.

Mérite de la diaspora burkinabè de Côte d’Ivoire reconnu L’occasion fut aussi mise à profit pour jeter un regard rétrospectif sur la mise en œuvre des projets annoncés en 2014. De la carte consulaire biométrique, au lancement du chantier de la maison du Burkina à Abidjan en passant par la structuration organisationnelle de la communauté et les rencontres avec les Burkinabè à l’intérieur de la Côté d’Ivoire, le constat établi par l’ambassadeur fait ressortir que toutes les activités ont connu soit un début d’exécution, soit sont en cours d’exécution pour le bonheur de tous les Burkinabè de Côte d’Ivoire.

L’autre temps fort de cette commémoration du 54è anniversaire de l’indépendance a été la reconnaissance du mérite de deux compatriotes dans l’accomplissement de leurs tâches et fonctions multidimensionnelles. Jean Pascal Ouédraogo, opérateur économique et Mamadi Bila, délégué CSBE (Conseil supérieur des Burkinabè de l’étranger) et jeune du monde associatif, ont été tous deux décorés de la médaille de chevalier de l’ordre du mérite burkinabè.

En cette veille de nouvelle année, l’Ambassadeur Koutaba, lui aussi fraîchement élevé au grade de Commandeur de l’ordre national, a formulé le vœu que 2015 soit une année de paix, de pardon, de tolérance pour un vivre ensemble harmonieux, et au Burkina Faso et en Côte d’Ivoire.

Mariam Vanessa Touré
Source : RTB
Lundi 29 Décembre 2014
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2143 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 1928 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 891 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Marché d’esclaves en Libye : et si Laurent Gbagbo avait raison ?: L’ignoble scandale des migrants vendus aux enchèr… https://t.co/9e32lPwsLQ

Facebook

Partager ce site