Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan





Musique: Kôrô Ouatt dans le coma

22/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Deuil / Jean-Marc Guirandou inhumé hier

15/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan



10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Côte d’Ivoire: désarmement ardu pour les derniers anciens rebelles


Côte d’Ivoire: désarmement ardu pour les derniers anciens rebelles
«Celle-là, je ne la rendrai pas!» Kalachnikov rouillée à la main, Etienne, un ancien rebelle ayant aidé Alassane Ouattara à accéder au pouvoir en 2011, refuse de participer à l’opération de désarmement, qui entame sa dernière ligne droite en Côte d’Ivoire.
Avec un millier de ses compagnons d’armes, Etienne (un prénom d’emprunt) occupe la caserne de la Brigade anti-émeutes de Yopougon, un quartier d’Abidjan meurtri par la crise postélectorale de 2010-2011.

L’occupation, qui vise à obtenir de l’Etat des compensations - logement, intégration dans les forces de sécurité, argent... -, dure depuis quatre ans.

Mais Alassane Ouattara a douché leurs derniers espoirs la semaine dernière. «Tous les ex-combattants qui sont encore dans les camps militaires» doivent «libérer ces espaces avant le 30 juin 2015», a-t-il lancé, ajoutant qu’il n’y aurait «plus de recrutement dans l’armée».

Régler le problème des anciens rebelles est devenu un enjeu majeur à six mois de la prochaine présidentielle, pour laquelle Alassane Ouattara fait figure de grand favori.

Ces éléments, pour beaucoup venus du nord du pays, l’avaient aidé à accéder au pouvoir en avril 2011, après quatre mois de crise et deux semaines de guerre contre les forces de l’ex-président Laurent Gbagbo, qui refusait de reconnaître sa défaite au scrutin de novembre 2010. Plus de 3.000 personnes avaient péri durant cette crise.

Si 13.000 ex-rebelles ont intégré l’armée, selon un expert sécuritaire, de nombreux autres continuent de sévir en Côte d’Ivoire. En décembre dernier, l’ONG Human Rights Watch les accusait d’être responsables de multiples attaques armées, parfois mortelles, dans le nord du pays.

«Je ne veux plus +faire palabre+ (me quereller) pour la politique», assure désormais Etienne, son fusil bien en évidence sur les genoux. Il dit en posséder deux autres.

«Mais si j’entends qu’un des mes amis ex-combattants a un problème, je n’hésiterai pas à revenir l’aider», ajoute-t-il fièrement, avant de quitter les lieux sur sa moto, la mitraillette à peine dissimulée dans un sac.

Selon Etienne, plus de 400 occupants de la caserne, dont une partie des bâtiments n’a jamais été achevée, garderont tout ou partie de leurs armes. D’autres ex-rebelles ont confirmé à l’AFP qu’ils ne rendront pas les leurs.

- «Resocialisation» -

Certains d’entre eux comptent ostensiblement leurs douilles, à quelques dizaines de mètres seulement des officiers de l’Autorité de démobilisation, de désarmement et de réinsertion (ADDR), venus sur les lieux.

Pour les inciter à rendre l’intégralité des munitions, l’ADDR, une agence mandatée par le gouvernement, a fixé un quota: chacun doit restituer au moins 210 balles pour pouvoir bénéficier d’un accompagnement professionnel et financier. Mais cette approche à de gros ratés.

Zamblé, l’air sérieux, part à la rencontre des agents, un impressionnant collier d’une centaine de balles autour du cou. Faute d’en rendre suffisamment, il est toutefois éconduit, et s’en revient, les douilles bien en évidence, à la caserne. Ces munitions l’accompagneront dans son retour à la vie civile.

Quelque 53.000 ex-combattants sur 74.000 ont déjà été démobilisés, affirme à l’AFP le directeur de l’ADDR, Fidèle Sarassoro. Selon plusieurs experts, ces chiffres sont exagérés pour des raisons politiques.

Les bénéficiaires du programme, après un mois passé dans un site de «resocialisation», suivent au moins deux mois de formation professionnelle, payée 40.000 francs CFA mensuels (60 euros). Ils perçoivent une somme forfaitaire de 800.000 FCFA (env 1.200 euros) s’ils ne trouvent pas d’emploi.

«C’est un processus post-crise et la Côte d’Ivoire n’est plus dans une situation post-crise! C’est donc légitime que le gouvernement veuille en terminer avec le processus de désarmement», explique M. Sarassoro, selon qui 31.580 armes ont été collectées depuis le début du programme en 2012.
Lire la suite://
Samedi 25 Avril 2015
Lu 371 fois
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 1167 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/10/2016 | 1752 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/09/2016 | 2148 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 05/09/2016 | 1381 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 02/09/2016 | 631 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/08/2016 | 695 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 20



ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - Législatives : Dédié invite les indépendants issus du RHDP à se... https://t.co/HeZVapxn8L https://t.co/A2bQFInBOe
Mardi 6 Décembre - 08:40
ladepechedabidjan : Côte d’Ivoire : appel au respect des droits de l’homme à Bouaké: Bouaké, ville du Centre... https://t.co/1b26kSwB1a https://t.co/2Hhzu3zGJI
Lundi 5 Décembre - 21:32
ladepechedabidjan : Côte d’Ivoire : Ouattara demande "une majorité à l’Assemblée" pour "accélérer des... https://t.co/Ag39YtIZWm https://t.co/8qKAsSnEYU
Lundi 5 Décembre - 06:50
ladepechedabidjan : Football: Yaya Touré arrêté pour conduite en état d’ivresse à l’Est de Londres:... https://t.co/QyJZJlmYtU https://t.co/6q8KL2Wlj3
Lundi 5 Décembre - 06:25

Facebook

Partager ce site