Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan





Musique: Kôrô Ouatt dans le coma

22/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Deuil / Jean-Marc Guirandou inhumé hier

15/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan



10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Côte d'Ivoire : Spectacle affligeant !


Côte d'Ivoire : Spectacle affligeant !
Les temps, comme chacun le sait, sont extrêmement durs pour les Ivoiriens dont plus d’un sur deux, n’arrive plus à présent, à vivre dignement. A la misère, au chômage et la maladie, s’est ajoutée à présent l’insécurité. L’actuel président avait promis de ne faire qu’une bouchée, les trois premiers fléaux cités. Dix mois plus tard, le résultat ne crève pas les yeux. La situation de précarité des Ivoiriens s’est aggravée. En lieu et place des milliers d’emplois stables promis, se sont installées les mises en chômage massives de travailleurs jetés dans la rue, sans aucun droit. Et rien, à l’horizon, ne permet d’entrevoir un changement positif de cette situation. Le directeur général de la Rti qui avait juré que les trois cents travailleurs qu’il avait mis en chômage technique allaient être rappelés au bout de deux mois, vient, quatre mois plus tard, d’annoncer leur licenciement pur et simple, pour raison économique. Dans le même temps et derrière la caméra, il recrute. Rattrapage oblige ! Au port d’Abidjan, c’est le même manège.
On renvoie pour raison économique et on recrute derrière les bateaux, des travailleurs plus proches du combat. Scénario identique aussi à la Sotra où, au millier de travailleurs jetés récemment et définitivement dans la poussière, se sont ajoutées plusieurs dizaines d’autres, au hasard des noms. Et n’allez pas imaginer qu’entre-temps, derrière le bus immobilisé, des portes s’ouvrent pour laisser entrer quelques veinards. Bref, rien ne va comme annoncé. La sécurité promise aux Ivoiriens commence de jour en jour, à devenir une vue de l’esprit. Partout sur toute l’étendue du territoire, les criminels sont à la fête. Les éléments dits incontrôlés des Frci qui devaient disparaître de la vue des Ivoiriens à la suite d’une colère royale du chef, se sont tous recyclés (chômage oblige), dans le grand banditisme, avec les armes fournies par l’Etat. Et les policiers chargés de les traquer ne possèdent que des matraques ; la faute à l’embargo, dit-on. Le chef d’une unité spéciale de police créée pour mettre fin aux activités de ces éléments criminalisés, trois mois plus tard, en est réduit à organiser des réunions avec les dozos et à tenir des meetings improvisés dans quelques endroits réputés pro-Gbagbo. A cette police spéciale dont on n’a pas encore vu l’efficacité, s’est ajoutée une autre unité dite « Brigade anti-coupeurs de route ». Son rôle est dit-on, de mettre fin au règne des coupeurs de route sur toute l’étendue du territoire. Vaste chantier ! En attendant que le chef de cette unité fasse aussi ses preuves, les bandits eux, ont pris une bonne avance. Et les Ivoiriens terrorisés, en quelque endroit du pays qu’ils se trouvent, ne se couchent plus, la nuit tombée, qu’avec la peur au ventre. Pendant ce temps, les autorités se livrent en spectacle.
La démission du gouvernement a fait l’objet d’un conseil des ministres extraordinaire le jeudi 8 mars. La veille, le 1er ministre et son gouvernement, sans doute affligés par les indicibles souffrances des Ivoiriens, avaient oublié de démissionner, au cours du conseil des ministres ordinaire. Il fallait une cérémonie spéciale, retransmise en direct à la télévision. Et les Ivoiriens ont entendu ce qu’ils devaient entendre. Et ils ont vu Soro Guillaume, souriant et au volant de son bolide, s’en aller, sous les objectifs des caméras de la Rti. Mission accomplie. Après avoir été, grâce aux pétards, successivement ministre d’Etat, ministre de la Communication, ministre d’Etat, ministre de la reconstruction, 1er ministre, 1er ministre, ministre de la défense, le voilà parti «le cœur léger et l’âme en paix», au parlement de Côte d’Ivoire où il occupe désormais le poste de président devant des politiciens totalement discrédités et qui se sont pliés en quatre pour lui. Il est donc désormais à un pas du fauteuil présidentiel. Et on est prié d’applaudir ! Pourvu qu’on arrive à convaincre nos enfants à qui on impose ce spectacle cruel, que le seul moyen de gravir les échelons dans une République, c’est le travail honnête et le travail honnête seul. Et non, toute autre voie. Quel spectacle !

ASSALE TIEMOKO in L'elephant Déchaîné
Mardi 13 Mars 2012
Lu 557 fois
La Dépêche d'Abidjan



Ça m'interpelle
Notez

Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."




ladepechedabidjan : GADJI CÉLI ET LES ARTISTES RÉSISTANTS - LIBÉREZ NOTRE PRÉSIDENT GBAGBO -... https://t.co/1z8Rj7qedz via @YouTube
Mardi 6 Décembre - 16:50
ladepechedabidjan : PROCÈS GBAGBO - BLÉ GOUDÉ - La pagaille des témoins en vidéo conférence: Un nouveau... https://t.co/Rj93niqxIP https://t.co/s4q5a9BsiI
Mardi 6 Décembre - 16:10
ladepechedabidjan : Législatives ivoiriennes: la coalition gouvernementale investit ses candidats, Guillaume... https://t.co/Ha6Sp3HvoJ https://t.co/hw6qLa7zRY
Mardi 6 Décembre - 14:46
ladepechedabidjan : Législatives à Cocody / Yasmina Ouégnin confie : « Voici la vraie raison pour laquelle... https://t.co/XFe0GxpKtn https://t.co/h4IoqbRRNF
Mardi 6 Décembre - 13:21

Facebook

Partager ce site