Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Côte d'Ivoire - Pascal Affi N'Guessan : "Je suis toujours le président du FPI"

Un communiqué du FPI a annoncé jeudi la destitution de son président, Pascal Affi N'Guessan. Ce dernier, joint au téléphone par "Jeune Afrique", dément ce qu'il qualifie de "propagande". Interview.


Côte d'Ivoire - Pascal Affi N'Guessan : "Je suis toujours le président du FPI"
La fracture au sein du Front populaire ivoirien (FPI) semble avoir atteint le point de non-retour. Jeudi 5 mars, une réunion extraordinaire du comité central du parti de Laurent Gbagbo convoquée par les deux tiers de ses membres a décidé de suspendre les activités de Pascal Affi N'Guessan, son actuel président. Aboudrahamane Sangaré, fidèle de Laurent Gbagbo, est nommé pour assurer l'intérim. Un congrès extraordinaire doit se tenir dans les trois mois. Les partisans d'Affi estiment que cette réunion, à laquelle ils n'ont pas pris part, est illégale.

L'intéressé, pour qui le parquet ivoirien a requis lundi deux ans de prison, juge cette décision nulle et non avenu. Joint au téléphone par "Jeune Afrique", il s'explique.


Jeune Afrique : à la suite d'une réunion extraordinaire du comité central du Front populaire ivoirien (FPI), dont vous êtes le Président, vous avez été destitué et remplacé, pour assurer l'interim, par Abou Drahamane Sangare, qui est le 1er vice-président chargé de la stratégie et de la politique générale du Parti. Vous confirmez ?

Pascal Affi N'Guessan : je vous rassure, qu'il n'y a pas eu de réunion de comité central hier à Abidjan. Dans les textes du parti, seul le Président a le pouvoir de convoquer une réunion du comité central, ce que je n'ai pas fait hier, encore moins aujourd'hui. La réunion du comité central que j'ai convoquée, est prévue pour le samedi 7 mars. Donc, pour ma part, il n'y a eu aucune réunion du comité central.


Quelle est la prochaine étape ?

Au moment où je vous parle, je suis aux assises de la Cour d'appel du tribunal d'Abidjan-Plateau dans le cadre des procès de la crise postélectorale. La prochaine étape, c'est donc la réunion du 7 mars.

Vous êtes donc le président du FPI ?

Oui, je suis toujours le président du FPI, et ceux qui ont annoncé ma destitution ne font de la pure propagande politique, de la désinformation. La vie du parti se poursuit et nous continuons de mener toutes les batailles ensemble, car l'unité demeure essentielle pour que nous puissions jouer notre rôle de parti d'opposition. Aujourd'hui, ma priorité est de me battre avec mes camarades pour la libération du président (Laurent Gbagbo, NDLR), qui est notre bien commun.


Lire la suite sur Jeuneafrique.com
Samedi 7 Mars 2015
La Dépêche d'Abidjan



Interviews
Notez


1.Posté par hyppo le 07/03/2015 15:51 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Affi N''guessan..tu te rediculises..vas demander a Gilchrist Olympio l''opposant historique du togo..apres avoir defie ses camarades de lutte en collaborant avec le poucoir en place ,il est devenu invisible,disparu et personne chez nous(togo) ne le

2.Posté par hyppo le 07/03/2015 15:58 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Considere meme le pouvoir en place s''en moque..c''est comme la polotique.le pouvoir t''utilise contre tes paires et te lache apres et visiblement tu deviens rien

3.Posté par Pierre Akossia le 07/03/2015 16:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'essentiel dans notre pays commence à se reconstruire depuis le limogeage d'Affi N'Guessan le transfuge. Il a abandonné le parti qu’on lui a confié, se ralliant au parti adverse, l’autre camp de la mort.

Il parait qu’ils veulent changer ces gens du RDR, le camp adverse, on attend de voir, s’ils libèrent les cadres emprisonnés inutilement.

Disons ! Bye ! Bye à Affi !

4.Posté par Pierre Akossia le 07/03/2015 19:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher monsieur Alassane qui vit chez nous en pacha, le monde entier sait que tu n'es pas ivoirien, à la limite on s'en fout pour ça, mais à condition que tu libères notre femme Simone, si tu es un humain, ainsi que les autres détenus illégalement pour faire table rase de ton illégalité.

5.Posté par Pierre Akossia le 08/03/2015 01:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J’AI LU POUR VOUS !

DÉCLARATION DE LA COPIE RELATIVE A LA SUSPENSION DU PRÉSIDENT AFFI N’GUESSAN

Le jeudi 05 mars 2015, à Abidjan Cocody 2 Plateaux s’est tenu un comité central extraordinaire sanctionné par la suspension du président Affi N’Guessan.
- Considérant que depuis le 13 septembre 2014, le FPI n’a plus tenu de comité central.
- Considérant que cette situation installe le parti dans l’immobilisme et une paralysie inexplicable,
- Considérant la situation socio-politique alarmante de la Cote d’Ivoire
- Considérant l’espoir que représente le FPI pour le peuple de Côte d’Ivoire en détresse
- Considérant les statuts et règlements intérieurs du FPI en son article 37-2 qui autorise légitimement et légalement les 2/3 des membres du comité central à demander la convocation d’un comité central extraordinaire
- Considérant que les 2/3 des membres à l’initiative du comité de contrôle ont été constatés par acte d’huissier
- Considérant que c’est à la force de cet acte de droit que le président du parti et le président du comité de contrôle ont fixé de commun accord la date de ce comité central extraordinaire
- Considérant qu’à l’approche de cette date le président du parti multiplie les provocations et actes de sabotage de ce comité central extraordinaire
- Considérant le refus volontaire de ce dernier de participer à ce comité central extraordinaire
- Considérant que cette absence est sans intérêt en ce qu’elle n’entame nullement la légalité de la tenue de cette instance,
Dès lors, en tirant toutes les conséquences, la Coalition des Patriotes Ivoiriens en Exil (COPIE) réunie en urgence ce vendredi 6 mars,
- Accueille avec un grand soulagement et une satisfaction totale la suspension jusqu’au congrès de monsieur Affi N’Guessan Pascal
- Soutien sans réserve la nouvelle direction sous la conduite de l’inaltérable Abou Drahamane SANGARE désormais président par intérim du FPI
- Mets en garde quiconque voudrait se marginaliser de cette direction et créer le désordre
- Invite l’ensemble des militants et militantes, sympathisants du FPI, des démocrates et de tous les patriotes à l’union sacrée autour de cette nouvelle direction
- Presse la nouvelle direction à se mettre instamment au travail afin de ramener la sérénité, la confiance et l’espoir chez les ivoiriens
- Se félicite de l’accalmie qui a régné tout au long de ce comité central extraordinaire que beaucoup redoutaient
- Félicite enfin tous les membres du comité central pour cette décision courageuse, salutaire et historique.

Fait à Accra le 06 mars 2015
Pour le comité exécutif de la COPIE
Damana Adia Pickass, Le Président

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."



Pourquoi les Africains fuient-ils l’Afrique ?: Les récentes images publiées par la chaine de télévision américaine… https://t.co/5N2uAZ2m8b

Facebook

Partager ce site