Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan





Musique: Kôrô Ouatt dans le coma

22/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Deuil / Jean-Marc Guirandou inhumé hier

15/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan



10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Côte d’Ivoire - Michel Gbagbo : "Mon patronyme m’a beaucoup desservi"

De lui, on connaît surtout le nom. Pas forcément l'homme. Installé à Abidjan, Michel Gbagbo, le fils aîné de l'ex-président ivoirien, revient sur un passé difficile, vécu entre l'exil et la prison.


Côte d’Ivoire - Michel Gbagbo : "Mon patronyme m’a beaucoup desservi"
Alors que son père, Laurent Gbagbo, était au pouvoir (2000-2010) en Côte d'Ivoire, il a préféré rester dans l'ombre et se consacrer à sa profession d'enseignant à l'université Félix-Houphouët-Boigny. Fils aîné de l'ancien président ivoirien, Michel Gbagbo, 44 ans, a été rattrapé par son patronyme. Après plus de deux années de détention à Bouna, dans le nord-est de la Côte d'Ivoire, le Franco-Ivoirien, nouvelliste et essayiste à ses heures perdues, a été libéré en août 2013. En attendant son jugement devant les assises pour "crimes économiques", il se dit toujours disposé à se rendre à Paris pour témoigner devant la justice contre le président de l'Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro. Rencontré dans la résidence des Gbagbo dans un quartier chic d'Abidjan, il s'est confié à Jeune Afrique. Son histoire, ses projets, ses engagements... Michel Gbagbo fait le point sur sa vie. Toutefois, sur les conseils de ses avocats, il s'est abstenu de répondre aux questions jugées sensibles.

jeune Afrique : Qu'avez-vous l'intention de faire de vos souvenirs de détention ?

Michel Gbagbo : Je suis habité par l'idée de raconter cette partie de ma vie par écrit. Entre les murs de la Direction de la surveillance du territoire (DST), j'ai même déjà rédigé un poème sur un tableau installé dans ma cellule. Il doit encore y être. J'ai d'autres projets comme la rédaction d'un roman et d'un recueil de poèmes ou la tenue d'un journal intime. J'ai même commencé à les réaliser durant ma détention. Autant dire que je ne me suis pas ennuyé !

Pour beaucoup d'Ivoiriens, vous êtes une énigme : vous êtes très rarement apparu publiquement sous la présidence de votre père. Comment l'expliquez-vous ?

Le fait que je sois le fils d'un ancien chef de l'État ne me confère pas plus de droits qu'un compatriote lambda. Pourquoi aurait-on dû entendre parler de moi ? Au nom de quoi aurais-je dû prendre la parole ?

Au contraire, mon patronyme m'a beaucoup desservi. À cause de ma filiation avec Laurent Gbagbo, j'ai le sentiment d'être devenu un martyr. Très jeune, j'ai été contraint de m'exiler avec ma mère pour des raisons de sécurité. En 1982, l'année où que j'ai été reçu à l'examen d'entrée en classe de 6e, j'ai dû suivre mon père à Paris pendant six ans. Après l'obtention de mon baccalauréat en 1990, j'ai rencontré beaucoup de difficultés pour m'inscrire à l'université. Je n'y suis parvenu que grâce à ma double nationalité. Ma mère m'a envoyé 100 000 F CFA [152 euros] pour que je m'acquitte des droits d'inscription. D'autres entraves à mon parcours professionnel s'y sont ajoutées. La raison ? Je suis le fils de Laurent Gbagbo, opposant au régime en place.

On ne vous a guère entendu dans le débat sur l'ivoirité. Qu'en pensez-vous ?

Je suis chrétien catholique modéré, et les chants religieux que j'écoute sont en baoulé. Je ne fais aucune distinction entre les différentes langues, origines ou couleurs de peau. Mes deux meilleurs amis s'appellent Diabaté et Sawadogo. D'ailleurs, mon entourage est composé de personnes issues de toutes les ethnies du pays. Je m'opposerai toujours à une idéologie qui classerait ainsi les Ivoiriens. Je condamne absolument toute politique de "rattrapage ethnique". Pour moi, il est important d'être guidé par des valeurs morales et d'être animé par l'amour du prochain. Je ne me bats pas pour défendre seulement mes droits, mais ceux de tous les Ivoiriens. Quand je suis sorti de prison en 2013, je portais un tee-shirt de soutien à Laurent Gbagbo. D'aucuns y ont vu un acte de courage. Pas moi. Si le Rassemblement des républicains (RDR) ou le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) est au pouvoir, je devrais être libre d'avoir les opinions politiques que je veux. Nous sommes en démocratie. De même, si le Front populaire ivoirien (FPI) était au pouvoir, il faut permettre aux gens de pouvoir afficher leur soutien à Bédié, à Ouattara ou à tout autre leader.

Avez-vous des nouvelles de votre famille, et de l'épouse de votre père, Simone Gbagbo ?

Je n'ai pas de nouvelles directes de Simone Gbagbo car elle est encore en incarcérée. Toutefois, des membres de ma famille lui rendent régulièrement visite et me disent qu'elle se porte bien. Quant à mes soeurs, nous communiquons grâce à internet. C'est également le cas avec ma femme et mes enfants, qui vivent au Ghana.

Lire la suite sur Jeuneafrique.com
Mercredi 12 Mars 2014
Lu 385 fois
La Dépêche d'Abidjan



Interviews
Notez

Nouveau commentaire :

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."




ladepechedabidjan : GADJI CÉLI ET LES ARTISTES RÉSISTANTS - LIBÉREZ NOTRE PRÉSIDENT GBAGBO -... https://t.co/1z8Rj7qedz via @YouTube
Mardi 6 Décembre - 16:50
ladepechedabidjan : PROCÈS GBAGBO - BLÉ GOUDÉ - La pagaille des témoins en vidéo conférence: Un nouveau... https://t.co/Rj93niqxIP https://t.co/s4q5a9BsiI
Mardi 6 Décembre - 16:10
ladepechedabidjan : Législatives ivoiriennes: la coalition gouvernementale investit ses candidats, Guillaume... https://t.co/Ha6Sp3HvoJ https://t.co/hw6qLa7zRY
Mardi 6 Décembre - 14:46
ladepechedabidjan : Législatives à Cocody / Yasmina Ouégnin confie : « Voici la vraie raison pour laquelle... https://t.co/XFe0GxpKtn https://t.co/h4IoqbRRNF
Mardi 6 Décembre - 13:21

Facebook

Partager ce site