Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Controverse autour de La Dépêche d'Abidjan - Les réseaux sociaux ne devraient pas nous faire perdre notre humanité.

Nos excuses à Madame Wannee


Depuis hier lundi, le site La Dépêche d’Abidjan fait l’objet d’une controverse sur Facebook et les réseaux sociaux. Il lui est reproché d’avoir publié une lettre ouverte portant la signature de Madame Wannee, ex-animatrice vedette à la Télévision Nationale de Côte d’Ivoire des années 80 et 90.
Mme Geneviève Wannee a publié un post sur Facebook dans lequel elle a marqué sa désapprobation et à fait savoir qu’elle n’était pas l’auteure de cette contribution publiée dans La Dépêche d’Abidjan sous son nom.
Suite à son intervention, les réactions ont été spontanées. Nombreux sont ceux qui ont profité de la situation pour lui apporter leur soutien ou pour jeter le discrédit sur La Dépêche d’Abidjan.
La virulence de ces publications qui nous a stupéfait, nous incline à apporter quelques précisions. La lettre en question date de 2011. En d’autres termes, le courrier qui lui était attribué a été publié dans notre journal en ligne en 2011, au plus fort de la crise post électorale en Côte d’Ivoire. Les propos qui y sont contenus nous semblaient cohérents car ils décrivaient les exactions et autres atrocités qui avaient cours en ce moment-là.
Nous l’avions reçue, comme bien d’autres articles, dans notre revue de presse que se charge de réaliser gracieusement, depuis l’Afrique, un journaliste ivoirien en exil.
Il ressort des différents posts publiés par madame Geneviève Wannee qu’elle n'a rien à voir avec ce courrier. La Dépêche d’Abidjan tient, en conséquence, à lui présenter ses excuses pour le désagrément qu’elle a subi. En vérité, notre but n’était pas de lui faire du tort.
Nous notons cependant avec regret que cette malheureuse affaire sert de choux gras à certaines personnes qui tirent les ficelles, sachant bien que nous ne sommes pas coutumiers de ce genre de pratiques. Elles ont délibérément décidé de nous jeter en pâture sur les réseaux sociaux.
Voir des personnes avec lesquelles nous croyions avoir de bons rapports donner dans l’invective, mettre de l’huile sur le feu, envenimer la situation par leurs posts, a été ma surprise et m’a déconcerté.
Nous le rappelons, le document a été publié en 2011. S’il n'a guère suscité d’émoi en cette période-là, c'est justement parce que des pires violations des droits de l’Homme avaient lieu au point que les faits décrits sont apparus anodins malgré leur extrême gravité.
Ceux qui l'ont sortie du placard ont sciemment omis d'attirer l'attention de dame Geneviève Wannee de ce que la lettre date des heures chaudes de la crise. Ils voulaient attirer son courroux sur nous et ce détail combien important aurait été un bémol annihilant.
Au delà d'une image dégradante de nous qu'ils suscitent dans l'esprit d'une dame modèle de notre génération, au delà de la volonté de détruire une entreprise, La Dépêche d’Abidjan, que nous nous efforçons à imposer chaque jour, cette manoeuvre malsaine est d'autant plus nauséabonde qu'elle réveille de douloureux souvenirs.
Par ce courrier-ci, je ne fais que présenter mes excuses à mme Geneviève Wannee. Mon intention n’est pas de donner dans la polémique. Je ne veux qu’une chose : que ce débat, qui aurait pu avoir lieu en dehors des réseaux sociaux, cesse.
L’erreur est humaine et l’on peut se tromper de bonne foi. Les réseaux sociaux, bien qu’utiles à l’évolution du monde, ne devraient en aucun cas se substituer à ce qui fait le fondement de toute société humaine : la recherche de la concorde, de l’harmonie, et de la cohésion sociale. En effet, les réseaux sociaux ne devraient pas nous faire perdre notre humanité.

Axel Illary
Mardi 24 Mai 2016
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez


1.Posté par Charles K le 26/05/2016 07:41 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Courage

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2148 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 1937 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 897 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Esclavage en Libye : « Tout le monde savait », dénoncent les ONG: Les organisations telles qu’Amnesty international… https://t.co/0p7KEbLdfY

Facebook

Partager ce site