Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan





Musique: Kôrô Ouatt dans le coma

22/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Deuil / Jean-Marc Guirandou inhumé hier

15/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan



10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Communiqué final BUREAU POLITIQUE PDCI


Le samedi 02 juin 2012, sur convocation et sous la présidence effective de son Excellence Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA, le Bureau politique s’est réuni de 10 heures à 17 heures 30, à la Maison du Parti à Cocody. L’ordre du jour de cette rencontre a porté sur le bilan de l’élection présidentielle et des législatives, l’évaluation du fonctionnement de l’alliance des partis Houphouëtistes regroupés au sein du RHDP et sur la vie de la nation, afin de dégager les voies et moyens qui permettront à notre parti de reprendre la place qui était la sienne dans le paysage politique de notre pays.
Décidée par le président du parti, le 8 février 2012 à l’occasion de la présentation traditionnelle des vœux de nouvel an et préparée pendant de longs mois par des commissions de travail, sous l’autorité du Secrétaire Général du Parti, la réunion du Bureau Politique a procédé à un examen sans complaisance des résultats des travaux de ces commissions.
Après avoir entendu la déclaration liminaire du président du parti et son rapide tour d’horizon de la situation sociopolitique, le Bureau Politique s’est félicité des changements importants survenus dans notre pays depuis l’élection présidentielle et l’avènement du Président Alassane Ouattara qui a mis un terme au régime dictatorial du président Laurent Gbagbo.
Le Bureau politique note cependant que, malgré le retournement de la situation, beaucoup de problèmes sont encore à résoudre en matière de sécurité, d’emploi et surtout de cherté du coût de la vie et encourage le gouvernement auquel participe le PDCI-RDA à persévérer dans son combat pour redonner à la Côte d‘Ivoire son visage d’antan.
S’agissant de notre formation politique, le Bureau Politique constate avec la plus grande lucidité la déception des militants par les résultats enregistrés à l’élection présidentielle et aux élections législatives.
Concernant le RHDP (Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix), le Bureau Politique exprime sa grande préoccupation quant à la place du parti dans l’alliance qui n’est pas à notre avantage aux yeux des militants qui déplorent le manque de confiance dans nos relations avec notre principal allié, le RDR.
Faisant suite à l’intervention liminaire du président du parti, le Secrétaire Général a fait un résumé de la synthèse des travaux des commissions du Secrétariat Général, des Délégués départementaux et communaux, de l’UFPDCI, de la JPDCI et du Comité de Direction.
Le Bureau politique, après audition de cette synthèse, a félicité le Secrétaire Général du Parti et les membres des commissions pour la qualité de leur travail.
Le Bureau politique s’est réjoui de la sincérité des commissaires qui, sans langue de bois, nous ont livré non seulement une analyse rigoureuse du fonctionnement et de la vie de notre parti en relevant avec pertinence les raisons et les causes de notre échec dans les deux consultations électorales nationales mais également un diagnostic sans complaisance des maux qui minent notre organisation.
Le Bureau politique s’est ensuite livré à un débat franc, ouvert, engagé, riche et démocratique.
Sans chercher à se trouver des boucs émissaires dans des accusations mutuelles inutiles, ni à faire la politique de l’autruche, le Bureau politique conclut, dans ce naufrage collectif, à la responsabilité de tous.
C’est pourquoi, prenant acte de la maxime selon laquelle « l’amitié se nourrit de vérité et que dans toute organisation, dans toute association ou alliance, les partenaires ou les alliés doivent se donner des règles claires et précises au risque d’être en proie aux quiproquos et aux malentendus les plus regrettables », le Bureau Politique s’est résolu, au terme du diagnostic posé, à prendre les décisions qui s’imposent pour permettre à notre parti de faire sa mue et jouer son rôle de leader dans la vie politique de la nation.
Ayant pris connaissance des recommandations, le Bureau Politique leur accorde sa pleine adhésion. Ainsi :
Au plan du bilan de l’élection présidentielle, des élections législatives et de l’organisation du parti,
Considérant l’absolue nécessité pour le PDCI-RDA de reprendre en main le destin de la nation ivoirienne, le Bureau Politique réaffirme l’exigence d’innovation dans les méthodes de gestion du parti pour l’adapter aux conditions nouvelles et relever les défis nouveaux.
Dans cette perspective, le Bureau Politique décide pour le parti, pour les élections générales et locales un mode nouveau de financement et de gestion en proposant la nomination d’un Régisseur du Patrimoine ou Directeur des Finances du Parti. Sans être nécessairement membre des instances, ce dernier devra être un expert rémunéré par le parti et aura la responsabilité générale du développement des stratégies de la recherche des ressources, de la collecte de fonds et du suivi de la vente des cartes du parti, etc. Cet expert devra rendre compte au Président du parti.

AU CHAPITRE DE L’INDISCIPLINE,
pour une lutte efficace contre ce mal, le Bureau Politique demande le retour désormais aux élections primaires autant que possible comme mode de sélection des candidats au sein du parti pour tenir compte de la volonté de la base.
Le Bureau Politique insiste sur la nécessité de la prise de sanctions exemplaires allant jusqu’à l’exclusion pour tout candidat ou militant qui contreviendrait aux choix ou aux mots d’ordre du parti. Il recommande le déferrement de tous les cas d’indiscipline devant le Conseil de Discipline afin d’éviter le sentiment d’une application discriminatoire et sélective de la rigueur, source de frustrations.

AU TITRE DES DILIGENCES,
Au niveau de la communication, le Bureau Politique reconnaît qu’elle constitue une des faiblesses de notre organisation et propose de doter le parti d’un service de communication de pointe animé par des spécialistes.
Au niveau des élections, le Bureau Politique demande la mise en place d’un comité électoral autonome. Un appel à candidatures permettra de désigner un expert qui en assurera la direction. Ce comité fonctionnera avec des agents à plein temps rétribués par le parti et rendra compte au Président du Parti.
En plus de cette structure, une Commission de suivi des Elections sera créée. Elle se chargera d’organiser le suivi des différentes élections, d’indiquer une procédure de collecte et d’exploitation des données, recenser les moyens nécessaires au bon déroulement du suivi des élections, concevoir un programme de saisie et d’exploitation des résultats suivant le découpage administratif du parti ; faire des études statistiques à partir des résultats des élections passées ; élaborer enfin le budget de précampagne, de campagne, de la journée et de la nuit électorales. Les membres de cette commission seront choisis parmi les cadres du parti. Ils seront pleinement responsabilisés.
Pour les élections municipales et régionales, le Bureau Politique recommande que le Parti s’attelle dans les meilleurs délais, au choix des têtes de liste. Dans ce cadre, le Bureau Politique propose la mise en place d’un comité de négociation avec nos alliés du RHDP.
Le Bureau Politique réaffirme la nécessité pour les partis de l’alliance d’aller aux élections municipales et régionales en RHDP. Les listes proposées doivent, dans cette perspective, comporter des personnalités issues de chacun des partis alliés. C’est de cette façon que le RHDP mettra en pratique le principe du «gouverner ensemble » adopté la 18 octobre 2010 à Yamoussoukro.

En ce qui concerne la promotion du genre et des jeunes,
Le Bureau politique recommande le respect du quota de 30% de présence de femmes et de jeunes dans les instances de décision.
Par ailleurs, le Bureau Politique demande au parti de s’engager dans une politique vigoureuse de recrutement de nouveaux militants nécessaire à son renforcement et à sa redynamisation.
Sous ce rapport, il recommande :
- l’organisation d’une tournée de remerciement, de remobilisation et de réconciliation dans toutes nos délégations départementales et communales ;
- La prise en compte des considérations géopolitiques dans la promotion des cadres;
- L’implication effective de l’inspection du parti dans l’appréciation de l’organisation et de la vitalité des structures de base du PDCI et dans la désignation des candidats ;

AU PLAN DE L’ALLIANCE RHDP,
Le Bureau Politique se félicite du rôle éminent et indéniable de cette alliance dans notre combat pour vaincre l’ennemi commun et préserver l’héritage du père fondateur. Cette expérience a fait école au Sénégal et nous devons la poursuivre. Toutefois, le Bureau Politique réaffirme qu’il faut des règles dans une alliance.
Ainsi, considérant les difficultés et les dysfonctionnements constatés et l’impérieuse nécessité de faire de ce mouvement houphouëtiste le creuset et le fer de lance de la reconstruction et du rayonnement de la Côte d’Ivoire, le Bureau Politique appelle à l’union des partis alliés et au dépassement de leurs intérêts partisans étroits pour s’attacher au meilleur devenir de notre pays.
A cet effet, le Bureau Politique recommande les réglages suivants :

AU PLAN ETHIQUE,
il est impérieux de taire nos rancœurs, nos différends et nous pardonner mutuellement pour nous mettre ensemble.
Sur les sujets de politique nationale, le Bureau Politique demande que les partis membres du RHDP se concertent et prennent la décision qui convient le mieux pour tous. Car pour vivre ensemble, il est indispensable que chaque membre se retrouve dans les décisions prises au nom de l’alliance du RHDP.
Pour ce faire, il est souhaitable que les coordinations régionales et locales du RHDP soient réactivées.
En ce qui concerne les consultations locales, les élections municipales et régionales prochaines, le Bureau Politique accueille favorablement les recommandations contenues dans la synthèse des travaux des commissions et demande qu’elles soient prises en compte urgemment dans la préparation des dites élections.
Par ailleurs, le Bureau Politique demande instamment la rectification du découpage électoral, manifestement, trop favorable aux régions du Nord, en dépit de leur faible poids démographique dans la nation.
Le Bureau Politique invite donc à une gestion participative et inclusive des affaires de la nation.
Dans cette perspective, le Bureau Politique demande au Président du parti, Président de la conférence des présidents du RHDP, d’entreprendre auprès du Président Alassane Ouattara des démarches afin que ce principe de gestion participative et inclusive puisse s’appliquer aux services, aux directions, aux ministères. Les cabinets des différents ministères devront arborer les couleurs de notre alliance et non celle d’un seul parti. Chaque structure administrative, chaque entreprise publique doit être le creuset de la diversité et de la richesse de l’unité nationale.
Enfin, le Bureau Politique conclut à la nécessité d’une cellule opérationnelle de « vivre ensemble » ou de « gouverner ensemble » dont la mise en place s’impose. Elle sera chargée de définir les règles du «gouvernement RHDP», notamment des nominations dans l’administration et les sociétés d’Etat et d’alerter les décideurs en cas de non- respect de ces règles.
Le Bureau Politique demande que soit, enfin, parachevé le projet RHDP de gouverner ensemble en finalisant les annexes au programme commun de gouvernement signé le 18 octobre 2010 à Yamoussoukro.

AU PLAN DE LA VIE DE LA NATION

Considérant le caractère délétère de l’environnement politique aggravé par les prises de position tranchées de certains acteurs politiques ;
Considérant que le PDCI-RDA est co-gestionnaire du pouvoir et par conséquent engage sa responsabilité politique dans la conduite des affaires de l’Etat pour le bien-être des Ivoiriens ;
Vu l’urgente nécessité de reconstruire la cohésion et l’unité nationales mises à mal par la crise post-électorale qui se traduit par la persistance des problèmes de sécurité, d’emploi, de cherté du coût de la vie, des difficultés de coexistence pacifique en milieu urbain et rural, Le Bureau Politique

AU PLAN POLITIQUE

Marque son adhésion au processus de réconciliation nationale et invite les militants à s’en approprier.
Le Bureau Politique souscrit à :
- La mise en œuvre des réformes institutionnelles nécessaires à – La restauration l’Etat de droit, au renforcement de la démocratie et à la préservation de la cohésion nationale ;
- La mise en œuvre d’une politique de l’immigration qui en assure le contrôle et la régularité et favorise l’intégration régionale ;
- L’application de la réciprocité dans les obligations des pays membres de la CEDEAO.

AU PLAN ECONOMIQUE ET SOCIAL

Le Bureau Politique recommande :
- La gestion et l’exploitation rationnelle des terres agricoles et du domaine urbain ;
- L’application effective de la loi de 1998 sur le foncier rural ;
- L’équité et l’égalité des citoyens à l’accès aux emplois supérieurs et publics ;
- La réduction du coût de la vie par la répression des fraudes, le respect des règles et principes de la libre concurrence ;
- La revalorisation du pouvoir d’achat et son indexation sur le coût de la vie ;
- La restitution des biens privés confisqués et l’indemnisation des victimes de guerre ;

AU PLAN DE LA SECURITE

Le Bureau Politique recommande :
- Le rétablissement de la sécurité sur toute l’étendue du territoire ;
- La promotion d’une armée véritablement républicaine et nationale ;
- La mise en œuvre effective de la politique de démobilisation, désarmement et de réinsertion (DDR).

EN MATIERE D’EDUCATION/FORMATION

Le Bureau Politique recommande :
- La lutte contre le relâchement moral et le développement des pratiques mercantiles à l’école ;
La révision des textes régissant la vie associative et syndicale dans les établissements scolaires et universitaires en vue d’un meilleur climat social favorable aux études ;
La promotion du civisme pour une participation responsable des citoyens à la vie de la nation.

CONCLUSION

Au terme de ses travaux, le Bureau Politique souhaite l’appropriation du présent rapport par le prochain Congrès dont la convocation est devenue une nécessité et devrait se faire dans les meilleurs délais après les prochaines élections locales.
Le Bureau Politique tient à féliciter vivement le Président Henri Konan BEDIE, Président du PDCI, pour son courage, sa détermination et son engagement sans réserve dans la résolution de la crise post-électorale qui a ébranlé la nation dans ses fondements. Le Bureau Politique salue en lui l’homme de parole, de principe et de paix.
Au nom de tous les militants, le Bureau Politique réaffirme au Président Henri Konan BEDIE son soutien et sa confiance pour ses efforts inlassables en vue de la préservation de la cohésion et de l’unité du Parti fondateur de la Côte d’Ivoire moderne. Le Bureau Politique compte sur sa détermination et sa disponibilité pour remettre le PDCI-RDA sur les rails du renouveau et de l’espérance afin de conduire nos futurs combats et relever les défis de la reconquête du pouvoir.

Fait à Abidjan le 02 Juin 2012

LE BUREAU POLITIQUE

Dimanche 3 Juin 2012
Lu 253 fois
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 1154 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/10/2016 | 1737 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/09/2016 | 2142 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 05/09/2016 | 1371 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 02/09/2016 | 624 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/08/2016 | 689 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 20



ladepechedabidjan : Législatives en Côte d’Ivoire : une partie du FPI ne présentera pas de candidat: En Côte... https://t.co/dCD0pf59ZS https://t.co/cQHVBHDstV
Samedi 3 Décembre - 13:27
ladepechedabidjan : Et si j’avais raison: Avec les élections en Gambie et surtout le système particulier de... https://t.co/dFsYGHVW7c https://t.co/hEKe5Bmf9G
Samedi 3 Décembre - 13:02
ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - Les affrontements entre des "syndicats" à Abidjan vendredi ont fait 2... https://t.co/P5a73D8R6x https://t.co/EdxtEhgZ6K
Samedi 3 Décembre - 12:32
ladepechedabidjan : ENTRETIEN AVEC FRANÇOIS MBUKU KASA (OPPOSANT CONGOLAIS EN EXIL) https://t.co/etQ47E03kZ https://t.co/8swaDSKzUL
Vendredi 2 Décembre - 17:30

Facebook

Partager ce site