Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Charles Konan Banny, de retour d’un séjour en Europe où il a rencontré Gbagbo: « Nous n’allons pas renoncer. Notre objectif est de gagner cette élection »


Charles Konan Banny, de retour d’un séjour en Europe où il a rencontré Gbagbo: « Nous n’allons pas renoncer. Notre objectif est de gagner cette élection »
Candidat déclaré à la présidentielle d’octobre 2015, Charles Konan Banny est rentré à Abidjan le dimanche 29 mars 2015, après un séjour de plusieurs semaines en Europe, mis à profit pour rencontrer notamment l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo détenu à La Haye. L’ex-premier ministre a réitéré sa ferme volonté d’aller jusqu’au bout dans la course à la prochaine présidentielle et de la remporter. « C'est parce que nous sommes différents que nous sommes condamnés à être un. Je voudrais donc, en m'appuyant sur ces paroles vous dire un grand merci (…) Le combat que nous allons livrer sera le deuxième grand combat de l'histoire de la Côte d'Ivoire. Vous êtes déjà à l'avant-garde de ce combat (…). Il s'agit de préparer l'avenir de la Côte d'Ivoire, qu'il soit digne du destin de ce pays, du rêve de Félix Houphouët-Boigny. Du rêve oublié en chemin, du rêve abandonné. Point de renoncement.

Nous n'allons pas renoncer. Cet avenir que nous voulons préparer, c'est pour vous, les jeunes (…) C'est votre combat, faites-en votre combat. Je suis convaincu que si vous en êtes persuadés, nous allons le gagner ensemble (…) A une Côte d'Ivoire nouvelle, une jeunesse rassemblée, une jeunesse nouvelle. Des citoyens nouveaux, rassemblés et non divisés. Une Côte d'Ivoire rassemblée et non divisée (…) Chaque fois je réfléchis aux choses de la vie et aux choses qui nous entourent. A partir d'aujourd'hui, faites attention. Il n'y a pas de hasard dans la vie. Le hasard, on l'appelle aussi la providence. La providence est l'autre nom de Dieu. La Côte d'Ivoire est diverse. République laïque certes. Mais, la Côte d'Ivoire est remplie de citoyens croyants. Chacun a une religion. (…) Tous, nous allons œuvrer pour cette paix que les Ivoiriens veulent tant. C'est le désir le plus ardent des Ivoiriens. (…) Nous avons un objectif, c'est de gagner cette élection. L'objectif est clair. On ne va pas à des élections pour ne pas les gagner. nous allons les gagner », a-t-il fait savoir à ses sympathisants venus l’accueillir à l’aéroport Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan. Pour réussir son pari de sortir vainqueur à la présidentielle d’octobre 2015, Banny les a exhortés à aller se faire enrôler sur les listes électorales : « Mais, pour que ce ne soit pas des incantations. Chaque fois que nous nous rencontrerons, nous allons être lucides. Comment faire pour gagner les élections ? Pour gagner les élections, il faut que par exemple, vous tous qui êtes ici, puissiez, le moment venu, aller exprimer votre choix. Que vous ayez le document qui vous permette d'exprimer votre choix en faveur de votre candidat. Ce qui signifie qu'il faut que vous vous inscriviez sur les listes électorales. Ce qui signifie qu'il faut que vous ayez les papiers qu'il faut, qui vous permettront de démontrer aux uns et aux autres, à nous tous, y compris à moi-même, que personne n'est au-dessus du peuple de Côte d'Ivoire. Il faut constamment le rappeler aux hommes politiques qui, une fois que nous les portons au pouvoir, oublient que le pouvoir vient du peuple. C'est le peuple qui détient la souveraineté. Parce que, le peuple est souverain – Je suis désolé pour ceux que cela énerve, – c'est la manifestation de la toute puissance de Dieu. Parce que le peuple est la créature de Dieu. Et, c'est Dieu qui est le plus grand souverain (…). Le pouvoir vient de vous. C'est vous qui êtes l’intermédiaire. C'est vous qui êtes l'instrument pour donner le pouvoir. Allez-vous inscrire sur les listes. Je crois qu'il y a des audiences foraines. Il faut y participer. Chacun doit avoir sa carte d'identité. Chacun doit avoir sa carte d'électeur et chacun doit être inscrit sur la liste électorale. C'est que l'objectif que vous vous êtes fixés sera atteint. Quelle que soit notre détermination, si nous n'avons pas ce papier, ce sera vain. Donc, allons nous inscrire sur les listes et ayons nos papiers ».

A.A
Mardi 31 Mars 2015
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez


1.Posté par Akossia Pierre le 31/03/2015 11:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Celui ou celle pouvant nous débarrasser de ce monstre venu du Burkina Faso, qui n'a aucune attache avec les ivoiriens, dont son seul objectif détruire la Côte d'Ivoire en faisant croire aux analphabètes du nord qu'il est leur frère

Foutaise !

Nous disons à BANNY et les autres de ne point accepter une candidature au tripatouillage, illégale.

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2130 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 1922 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 884 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


ESCLAVAGE DES NOIRS EN LIBYE - MANIFESTATION À PARIS https://t.co/6v4cCGsuni https://t.co/ozgbtkevOw

Facebook

Partager ce site