Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan





Musique: Kôrô Ouatt dans le coma

22/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Deuil / Jean-Marc Guirandou inhumé hier

15/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan



10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Changement de régime - Zasso Patrick dit « En global », leader patriotique, « Ouattara a peur », « Il doit tout à Laurent Gbagbo » - Ce qu`il dit de Blé Goudé, Eugène Djué et Maguy le Tocard

Zasso Patrick dit « En global » était un leader de jeunesse proche de l`actuel président Alassane Ouattara. Avant le second tour de l`élection présidentielle, il a rejoint La Majorité Présidentielle (Lmp), coalition de partis politique qui a soutenu la candidature de Laurent Gbagbo. A la chute du régime Gbagbo le 11 avril 2011, « En global » s`est exilé. Dans l`interview qui suit, il interppelle les nouvelles autorités


Changement de régime - Zasso Patrick dit « En global », leader patriotique, « Ouattara a peur », « Il doit tout à Laurent Gbagbo » - Ce qu`il dit de Blé Goudé, Eugène Djué et Maguy le Tocard
Vous avez abandonné Alassane Ouattara au second tour de la présidentielle, et aujourd`hui, il est président de la République. N`avez-vous pas de regret ?

Avant de répondre à votre question, je tiens à faire un rectificatif. Alassane Ouattara n’est pas président de la République de Côte d’Ivoire parce qu’il n’a pas été élu par les Ivoiriens, mais il a été imposé à la tête de la Côte d’Ivoire par Nicolas Sarkozy, qui depuis longtemps avait promis de faire de lui le chef de l’Etat de Côte d’Ivoire. Pour revenir à votre question, je dirai que je suis fier d’avoir soutenu la Côte d’Ivoire et le président Gbagbo que je continue de soutenir encore, parce que je sais qu’au décompte du premier tour Alassane a eu 22%, Bédié 21% et le président Gbagbo 46 % des suffrages exprimés. Je reste donc digne et fier d’avoir soutenu le président Gbagbo, et je n’ai aucun regret.

Depuis votre cachette, quel regard portez-vous sur la situation en Côte d`Ivoire ?

C’est vraiment dommage, c’est malheureux que la Côte d’Ivoire se retrouve à ce stade, où le pays connaît des problèmes de tous ordres : pas de sécurité, pas de justice, l’économie, c’est la catastrophe. Mais tout est arrivé parce que l’Onu et la France ont décidé de déstabiliser la Côte d’Ivoire. Elles ont pensé qu’en le faisant et en installant Alassane Ouattara, les choses iraient mieux. Mais elles viennent de comprendre qu’elles se sont trompées. Elles ont recruté des mercenaires dans toute l’Afrique, des gens qu’elles ne connaissent même pas, ces gens se sont introduits en Côte d’Ivoire pour sémer le désordre. Ma maison a été pillée, ma voiture emportée, j’ai tout perdu, aujourd’hui je n’ai plus rien chez moi, cela est malheureux.

Le régime en place a décidé de poursuivre les cadres de LMP pour crime économique, crime de guerre et atteinte à la sûreté de l’Etat de Côte d’Ivoire. Des mandats d’arrêt internationaux ont été lancés contre certains comme Blé Goudé qui vous a exhorté à rejoindre le camp Gbagbo. Que pensez-vous de toutes ces décisions ?

Je crois que ces mandats d’arrêt n’ont pas de sens et traduisent une certaine frilosité et la peur du camp Ouattara. Le camp Ouattara a des difficultés et veut détourner le regard des Ivoiriens sur ses lacunes. Réellement, Ouattara n’a pas gagné les élections. Quand on fait un coup d’Etat, on a une façon de se comporter. Comme ils sont convaincus qu’ils n’ont pas gagné les élections, ils ont peur. Ce mandat d’arrêt contre Blé Goudé en est l’illustration parce que ce monsieur a toujours enseigné la lutte de la rue aux mains nues, c’est un démocrate, il n’a jamais pris les armes, encore moins prôné la violence. D’où vient-il qu’on lance un mandat d’arrêt contre lui, si ce n’est la peur de sa personne ? Tous les proches de Gbagbo sont violentés ou tués. Ce sont des signes de peur. Je tiens à vous dire que Ouattara est un peureux, il ne croit même pas en ce pouvoir qui est entre ses mains. Quand on a réellement gagné les élections et qu’on est sincère, on n’agit pas ainsi. Rappelez-vous en 2000 quand Gbagbo a gagné les élections, il n’a pas eu peur, il est allé chercher Ouattara en exil, il est allé chercher Bédié en exil ! Ouattara est rentré en Côte d’Ivoire grâce à Gbagbo. Il a été reconnu en tant qu’Ivoirien grâce à Gbagbo, il a été candidat aux présidentielles grâce à Gbagbo. Gbagbo a créé toutes les conditions pour que Ouattara et son entourage soient à l’aise. Ouattara doit tout à Gbagbo. Mais aujourd’hui qu`il est au pouvoir, il jette Gbagbo et sa famille ainsi que ses proches en prison. Cela n’est pas normal.

Continuez-vous à croire en la victoire finale de votre camp ?

En tout cas, moi personnellement, je crois en l’avenir de la Côte d’Ivoire, et ce chaos dans lequel elle se trouve aujourd’hui raffermit davantage ma foi. On se rend compte que Ouattara est impuissant, il ne peut rien changer, la tâche est trop difficile pour lui. La seule personne aujourd’hui qui peut sauver la Côte d’Ivoire, c’est Gbagbo. Je vous le dis, si Gbagbo est libéré, la Côte d’Ivoire est libérée, tout simplement parce que Gbagbo est aimé par le peuple et c’est ce qui fait peur à Ouattara. En effet, il est conscient qu’une fois Gbagbo libéré, le peuple demandera sa réhabilitation en tant que président. La force de Gbagbo, c’est le peuple et non les armes.

Savez-vous où Blé Goudé se trouve ?

Sincèrement, je ne sais pas où Blé Goudé se trouve. Mais ce que je voudrais dire, c’est que si Ouattara et la France recherchent Blé Goudé, c’est parce qu’ils savent que c’est l’avenir de la Côte d’Ivoire.

Certains de vos amis restés en Côte d`Ivoire, dont Eugène Djué et feu Maguy le Tocard, travaillent avec le nouveau pouvoir en place. Comment appréciez-vous cette collaboration ?

Je n’ai pas de commentaires à faire à ce sujet parce que chacun a sa façon de se tracer une voie dans la vie. Si certains estiment qu’en étant avec Ouattara qui a détruit la Côte d’Ivoire, ils peuvent régler les problèmes, je rends gloire à Dieu ! En ce qui me concerne, je ne peux pas soutenir quelqu’un qui a été imposé par la violence, par la guerre, et ça, personne ne peut me l’enlever. Je sais les résultas que Ouattara a eus aux élections. Quant à feu Maguy le Tocard, c’est dommage parce que c’est quelqu’un que j’ai côtoyé. Nous étions ensemble les derniers jours qui ont précédé l’arrestation du président Gbagbo. Nous avons eu à faire ensemble des tournées de mobilisation à Yopougon. Malheureusement, je ne sais pas ce qui s’est passé à la dernière minute, mais je suis vraiment désolé pour ce qui est arrivé à Maguy. C’est un humain, je n’ai pas imaginé que cela arriverait maintenant, c’est la décision de Dieu. Pour ce qui est de son ralliement à Ouattara, c’est un choix qu’il a fait, je ne le juge pas.

Avec tous ces mandats d’arrêt qui sont lancés, n’avez-vous pas peur d’être une prochaine cible de ces mandats ? Ne craignez-vous pas pour votre vie ?

Ce que je peux dire, c’est que c’est Dieu qui veille sur chacun de nous. Même Ouattara qui est en Côte d’Ivoire et qui lance des mandats d’arrêt internationaux, il n’est pas en sécurité. Il a créé une rébellion qu’il ne maîtrise pas! Et de plus, Soro et lui sont dans un jeu de sorciers il n’y a rien de sérieux dans leur collaboration, c’est de la sorcellerie. Parce que nous savons comment ils se sont réconciliés à la dernière minute, je sais ce qui s’est passé.

Pouvez-vous nous en dire plus ?

Pour le moment, je ne peux rien vous dire à ce sujet parce que le jour viendra où tout sera dévoilé. Ce que je voudrais dire, c’est que Ouattara est manipulé par son entourage, je connais bien cet entourage. A la vérité, c’est un groupe d’hommes qui réfléchit et demande à Ouattara d’exécuter. C’est ce qui explique ces mandats d’arrêt. Sinon comment comprendre que quelqu’un qui a lutté contre l’injustice qui lui a été faite par Bédié et le PDCI, puisse être aujourd’hui arrêté par lui. C’est Gbagbo qui a fait de Ouattara un Ivoirien là où les autres lui refusaient ce droit, c’est lui qui a fait de lui un candidat à la présidentielle. Alors, allons comprendre quelque chose dans cet acharnement de Ouattara contre Gbagbo. J`invite donc Alassane Ouattara à se ressaisir, à arrêter les chantages. Ceux contre qui il lance des mandats d’arrêt sont des Ivoiriens, des fils de la Côte d’Ivoire qui n’ont pas pris des armes contre leur pays. Lui qui a recruté des rebelles, il ne lance pas de mandat d’arrêt contre eux et contre lui-même. Cette démarche est dangereuse. J’interpelle aussi son entourage et l’invite à se ressaisir. Je demande tout simplement à Ouattara de libérer Gbagbo. La seule décision qu’il a à prendre, c’est de libérer Gbagbo parce qu`il a trop fait pour lui. Et à ce sujet, il y a des vérités qui vont bientôt sortir. Il faut qu’il renonce à tous ces mandats d’arrêt inutiles parce que ça ne l’honore pas. Quand on a été imposé, on ne sait pas se contrôler, et c’est ce à quoi on assiste avec Ouattara aujourd’hui. Quelqu’un qui est sûr de son pouvoir ne lance pas des mandats d’arrêt, et n’arrête pas ses adversaires politiques. Il ne muselle pas la presse proche de l’opposition. Je l’exhorte encore une fois à libérer Gbagbo et sa femme, parce que Gbagbo n’a jamais humilié Ouattara ni sa femme.

Source: abidjanici.net
Samedi 16 Juillet 2011
Lu 675 fois
La Dépêche d'Abidjan



Interviews
Notez

Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."




ladepechedabidjan : ENTRETIEN AVEC FRANÇOIS MBUKU KASA (OPPOSANT CONGOLAIS EN EXIL) https://t.co/etQ47E03kZ https://t.co/8swaDSKzUL
Vendredi 2 Décembre - 17:30
ladepechedabidjan : En Gambie, défaite historique du président autocrate Yahya Jammeh: Après une nuit très... https://t.co/pgy3gVLoGJ https://t.co/a1DLDRlz8t
Vendredi 2 Décembre - 17:10
ladepechedabidjan : Mort d’Ousmane Sow, le sculpteur de l’esprit et de la matière: Le sculpteur Ousmane Sow,... https://t.co/C00anW6gBO https://t.co/Rj0opm6qdw
Vendredi 2 Décembre - 16:25
ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - Sommée à comparaître, Simone Gbagbo répond à la Cour : Comment... https://t.co/kYZX36vrab https://t.co/x73rKqJU2M
Vendredi 2 Décembre - 10:02

Facebook

Partager ce site