Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Cérémonie de purification de la Cdvr: Banny convoque les morts, Désiré Tanoé s’écroule


Cérémonie de purification de la Cdvr: Banny convoque les morts, Désiré Tanoé s’écroule
Les victimes innocentes massacrées lors de la crise ivoirienne (de septembre 2002 à avril 2011) qui ont été «convoquées», samedi dernier, par la Commission Dialogue, Vérité et Réconciliation (Cdvr), n’ont pas manqué de s’exprimer au cours de la cérémonie dite de «deuil des violences et de purification». C’est le 1er vice-président de la Cdvr, Nanan Awoula Tanoé Désiré, chef suprême des N’Zima-Kôtôkô, qui en a fait les frais, à son entrée, en s’étalant de tout son long, la face pointée vers le ciel, après s’être entremêlé les pas dans les câbles de la régie.
Ce que les 4500 personnes, qui ont pris place à la salle Anoumabo du palais de la Culture de Treichville, n’ont pas manqué d’interpréter comme le signe d’un mauvais présage. «Les morts ne sont pas contents. On dirait qu’ils ne sont pas d’accord avec ce qui est en train de se faire», a soutenu un chef traditionnel invité à la cérémonie. Et comme pour, sans doute, dire qu’ils n’accordent aucune importance au processus de réconciliation, aucun membre du gouvernement n’a pointé présent à cette cérémonie voulue solennelle par les organisateurs. Pour demander pardon à nos morts, le président de la Cdvr, l’ex-Premier ministre, Charles Konan Banny, s’est mis à genoux, lors de son allocution. Par ailleurs, on a remarqué l’absence des Komians (féticheurs traditionnels Akan) et des danseuses d’Adjanou (féticheuses initiées) qui sont, dans les us et coutumes de certains peuples ivoiriens, ceux-là mêmes habilités à exorciser le deuil et faire la purification.
La cérémonie a été marquée par les exhortations des représentants de la chefferie traditionnelle, des chrétiens et des musulmans, au mea-culpa, à la repentance, au pardon et à la réconciliation. «Il faut sortir des considérations régionalistes et ethniques pour bâtir une société nouvelle avec des valeurs de paix, d’amour, de Justice, d’équité et d’humilité dans la diversité et le pardon mutuel. Plus jamais ça en Côte d’Ivoire. Le sang a coulé, trop coulé. Nous avons trop pêché. C’est pourquoi, il faut se repentir et demander pardon», ont confessé les intervenants. «Nous allons continuer à dialoguer avec les hommes politiques sur la nécessité de se réconcilier, d’être ensemble, car il est bon d’être ensemble», a indiqué Banny. Avant de préciser qu’il n’y a pas de réconciliation sans reconnaissance du droit de la victime. «L’effusion de sang et la mort d’hommes qui s’ensuit sont considérées partout en Côte d’Ivoire comme une immense catastrophe parce qu’elles entrainent la rupture de trois liens que sont la relation de la terre qui est forcée d’absorber le sang humain versé, le respect envers les esprits et le lien des Etres humains avec l’univers. Nous envisageons de consacrer un mois entier à cet exercice psychologique et culturel qui connaîtra son apothéose avec la célébration nationale», a-t-il conclu.


Djè Abel in Notre Voie
Lundi 19 Mars 2012
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2131 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 1923 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 884 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Côte d’Ivoire : 42 milliards Fcfa pour la modernisation de l’aéroport d’Abidjan: Les travaux d’extension et de mode… https://t.co/LW805xXPEN

Facebook

Partager ce site