Connectez-vous S'inscrire

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan








10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Célébration du 53ème anniversaire de l’indépendance : Abidjan comme une ville morte


C’est dans l’indifférence totale des Ivoiriens que le régime Ouattara a célébré, le mercredi 7 août, le 53ème anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire. Abidjan, la capitale économique, qui naguère en pareilles circonstances grouillait de monde, ressemblait plus à une ville morte. Les quelques drapeaux tricolores posés, par endroits, sur les lampadaires, donnaient une allure triste à l’évènement. Ils étaient tous en berne. Rares étaient les habitants, à travers la Ville d’Abidjan, qui s’étaient souvenus de cette date mémorable.
Le Plateau, qui abrite le Palais présidentiel, avait tout l’air d’une tribu assiégée. Depuis les premières lueurs du jour, les forces de défense et de sécurité étaient déjà positionnées à plusieurs endroits stratégiques du quartier des affaires. Il n’était donc pas prudent pour quiconque de s’y aventurer s’il n’était pas muni d’une invitation du chef de l’Etat. Outre l’hélicoptère des forces armées de l’Opération des Nations unie en Côte d’Ivoire (Onuci), qui suivait tout le déroulement des festivités au Palais présidentiel depuis le ciel, le cordon de sécurité, mis en place pour sécuriser le périmètre de la Présidence de la République, avait tué tout l’enthousiasme qui a toujours entouré la fête nationale d’indépendance. Le Plateau était désespérément désert. Magasins, restaurants, supermarchés…, tous avaient baissé pavillon. Et les rues étaient totalement désertes. Les quelques automobiles qu’on rencontrait, par moments, n’étaient surmontés d’aucun drapeau national comme à l’accoutumée. Et, plus étonnant, c’est qu’il n’y a pas eu un seul klaxon de voiture ni une seule sirène de navire après le premier et le dernier des 101 coups de canon, tirés depuis le Palais présidentiel pour marquer le début de la célébration officielle de la fête de l’indépendance de la Côte d’Ivoire. On aurait dit que les Ivoiriens, le mercredi 7 août, avaient choisi de tourner le dos à leur fête nationale.
Le Concerto de l’indépendance qui, contrairement aux années précédentes, a eu lieu le jour même de la célébration du 53ème de l’indépendance de la Côte d’Ivoire, entre 16 h et 20 h, a plutôt montré un visage pâle le jour anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire. «Le gouverneur a voulu, cette année, une fête sobre», a indiqué sur les réseaux sociaux, Nicolas Baba Coulibaly, responsable du service de la communication du District d’Abidjan. Il tentait ainsi de justifier pourquoi le concerto n’a pas drainé des foules cette année. Prévu préalablement pour le mardi 6 août, au Jardin du canal aux bois, à Treichville, face à Solibra, le traditionnel rendez-vous culturel par excellence a été annulé. Les organisateurs avaient évoqué deux raisons fondamentales à cette situation. La première est, selon eux, liée à des problèmes techniques. Et la seconde, à la sécurité. «Face au nombre grandissant de festivaliers qui affluaient sur les lieux et face aux risques que cela pouvait causer, la police a suggéré d’annuler purement et simplement ce concerto. Le gouverneur l’a accepté», avait aussi affirmé Nicolas Baba Coulibaly.

Robert Krassault
ciurbaine@yahoo.fr
In Notre Voie
Vendredi 9 Août 2013
Lu 385 fois
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Économie | Afrique - Monde | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2058 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 1837 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 831 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire



ladepechedabidjan : BLOCO - AMOUR EST DEBOUT https://t.co/2JkHPPhkgW https://t.co/qLSSr3Uzn9
Samedi 21 Octobre - 23:15
ladepechedabidjan : "BLOCO - AMOUR EST DEBOUT" : https://t.co/wnu0gGWckN via @YouTube
Samedi 21 Octobre - 23:09
ladepechedabidjan : "BLOCO - AMOUR DÉBOUT" : https://t.co/NOUmpbeuVU via @YouTube
Samedi 21 Octobre - 14:11
ladepechedabidjan : BLOCO - ON VA OÙ ? https://t.co/FrAgyMDmOi https://t.co/yTrJAUqT3K
Vendredi 20 Octobre - 23:25

Facebook

Partager ce site