Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan





Musique: Kôrô Ouatt dans le coma

22/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Deuil / Jean-Marc Guirandou inhumé hier

15/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan



10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Caravane de la paix et de la réconciliation/Justifiant son absence, Monique Séka, artiste chanteuse ivoirienne, accuse : ‘‘À cause de l’argent, Alpha Blondy m’a zappée’’

L’artiste ivoirienne Monique Séka est en ce moment présente sur les bords de la lagune Ebrié. Son objectif est de commémorer le 17ème anniversaire du décès de son père Okoi Séka Athanase. La reine de l’Afro- Zouk a profité de l’occasion pour justifier son absence à la caravane de la paix et de la ré- conciliation qui a eu lieu du 20 octobre au 3 novembre 2012.


Caravane de la paix et de la réconciliation/Justifiant son absence, Monique Séka, artiste chanteuse ivoirienne, accuse : ‘‘À cause de l’argent, Alpha Blondy m’a zappée’’
Vous organisez la commémoration du 17ème anniversaire du décès de votre père Okoi Séka Athanase. Comment en êtes- vous arrivée à penser cet événement ?

Mon oncle Marcellin Okoi et moi- même n’avons jamais eu le temps de nous retrouver tous les deux en même temps à Abidjan. Cette année, nous avons décidé de venir en vacances et puis de commémorer les 17 ans du décès de mon père avec tout le peuple Attié. Les 29, 30 et 31 décembre prochain à Asseudji dans la sous-préfecture d’Affery, nous allons célébrer Okoi Séka Athanase.

C’est la première fois que vous allez chanter à l’honneur de votre père dans son village na- tal. Vous promettez trois jours de festivités. Qu’est-ce qui va meubler ces trois journées ?

Il y aura un peu de tout !Ce sera l’occasion pour le peuple Attié de se retrouver après la crise que la Côte d’Ivoire a connue. Aujourd’hui, on n’entend plus parler de la musique Attié. C’est pour moi l’occasion de réunir tout le monde et faire la fête sur trois jours. Il y aura donc les danses traditionnelles. Il est aussi prévu un recueillement sur la tombe de mon père.

Vous voulez aussi booster le processus de réconciliation nationale en proposant dans les six mois à venir une caravane. De quoi s’agit-il exactement ?

Je suis en train de préparer une caravane qui sillonnera toute la région de l’Agnéby-Tiassa. Je suis en train de peaufiner cela depuis Paris avec mon oncle Marcellin Okoi. Les gens ont fait la tournée sans penser aux Attié. On ne peut pas faire la réconciliation sans aller vers les populations, les associa- tions, etc. Nous irons vers les peuples Agni, Abidji et Attié. On a besoin de réconcilier les Ivoiriens.

Vous avez été sollicitée pour la caravane de la paix initiée par Alpha Blondy. Vous avez été annoncée et puis au finish pas de Monique Séka dans la caravane. Que s’est-il passé ?

Posez la question à Alpha Blondy, lui seul peut vous répondre. Moi, j’étais prête pour la caravane. Il m’a appe- lée à Paris (France), je suis venue et j’ai placé ma voix sur le single sans demander un sou. Alpha Blondy m’a de- mandé mes conditions. Le moment venu quand l’argent est tombé... Posez-lui la question, il va vous répondre. Il faut qu’on soit assez professionnel dans ce qu’on fait. Je lui ai demandé : « Est-ce qu’on peut m’envoyer un contrat ? Si je l’ai, il n’y a pas de problème ». Ils ont trouvé peut-être que c’était trop compliqué pour eux. Un artiste qui se déplace pour un concert, il y a quand même un contrat qu’on peut signer. Les gens veulent qu’on ne parle pas de contrat et qu’on fasse tout dans le flou. Et puis, le manager qu’il a envoyé pour démarcher, j’ai l’impression qu’il ne connait pas son métier. Comme l’argent est tombé, ils m’ont zappée. Je suis venue à Paris, j’ai payé mon hôtel. Ce n’est pas Alpha Blondy qui a payé mon séjour. Je suis venue parce qu’il s’agit de mon pays. Il fallait que je participe, puisque c’est Alpha Blondy lui-même qui m’a appelée. Pendant combien de mois mon téléphone n’a cessé de crépiter ? A la dernière minute, Alpha Blondy m’a zappée.

Combien vous ont-ils proposé par spectacle si vous veniez jouer ?

Ils m’ont proposé cinq cents (500) Euros, environ 300.000 FCFA par étape. Mon mari est témoin de tout. Il était question que le groupe de Meiway m’accompagne. Je vous dis la vérité parce que je ne suis pas là pour mentir. Je voulais prendre des musiciens sur place ici pour m’accompagner. Alpha Blondy m’a dit : « Ecoute ! Meiway m’a dit que ces musiciens connaissent tes chansons. Donc, ils peuvent t’accompagner ». C’est vrai que je travaille aussi avec les musiciens de Meiway, donc ça marche ! Après cela, on m’appelle pour me dire que je dois faire un playback pour la caravane et qu’on me donne cinq cents (500) Euros. Je me suis dit : « Attends ! Moi, je mérite cet- te somme alors que des enfants reçoivent des millions de francs CFA ? ». Je leur dis, ok ! Donnez-moi les cinq cents Euros. J’accepte mais donnez- moi un contrat. Le contrat n’est jamais arrivé jusqu’aujourd’hui. C’est pour cela qu’on ne m’a pas vue à la caravane de la paix et de la réconciliation.

Propos recueillis par P. Krou in L'Intelligent d'Abidjan

Hommage à feu Okoua Séka Athanase : Monique Séka en attraction à Assuédji

La reine ivoirienne de l’Afro Zouk ou Monique Séka comme on l’appelle sera en attraction, pendant trois jours (29, 30 et 31 décembre 2012), dans son village natale à Assuédji dans la Sous-préfecture d’Affery. Cela, en hommage à son père biologique, feu Okoi Séka Athanase, qui a tiré sa révérence il y a 17 ans maintenant. Elle a livré cette information au cours d’un point de presse dans un restaurant à Cocody, II Plateaux Vallon, le mercredi 12 décembre 2012. En présence de Valen Guédé, musicologue et ex Pca du Burida, Monique Séka a dit que ces festivités qui seront meublées de danses traditionnelles et de recueillement, visent à honorer la mémoire de feu Okoua Séka Athanase. Pour la réussite de cet événement, « plusieurs artistes aussi bien du pays Attié que d’autres régions du pays, prendront part aux manifestations commémoratives du 17è anniversaire de la mort d’Okoi Séka Athanase » a-t-elle ajouté. Pour rappel, Okoua Séka Athanase a été une des voix les plus prisées en matière musicale en Côte d’Ivoire. Après des débuts dans le milieu musical à l’âge de 18 ans, Okoua Séka Athanase a forgé sa texture à l’Orchestre de la fraternité ivoirienne (Ofi) de Bouaké avant de faire plus tard ses preuves à l’Audiora orchestra, en passant par l’orchestre national de Côte d’Ivoire.

Séverin DJAHA (Stg) in Soir Info
Vendredi 14 Décembre 2012
Lu 589 fois
La Dépêche d'Abidjan



Musique
Notez

Nouveau commentaire :

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Littérature | Cinéma | Musique


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."




ladepechedabidjan : GADJI CÉLI ET LES ARTISTES RÉSISTANTS - LIBÉREZ NOTRE PRÉSIDENT GBAGBO -... https://t.co/1z8Rj7qedz via @YouTube
Mardi 6 Décembre - 16:50
ladepechedabidjan : PROCÈS GBAGBO - BLÉ GOUDÉ - La pagaille des témoins en vidéo conférence: Un nouveau... https://t.co/Rj93niqxIP https://t.co/s4q5a9BsiI
Mardi 6 Décembre - 16:10
ladepechedabidjan : Législatives ivoiriennes: la coalition gouvernementale investit ses candidats, Guillaume... https://t.co/Ha6Sp3HvoJ https://t.co/hw6qLa7zRY
Mardi 6 Décembre - 14:46
ladepechedabidjan : Législatives à Cocody / Yasmina Ouégnin confie : « Voici la vraie raison pour laquelle... https://t.co/XFe0GxpKtn https://t.co/h4IoqbRRNF
Mardi 6 Décembre - 13:21

Facebook

Partager ce site