Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

CPI/ Procès du 13 août: Comment Bensouda veut coincer Gbagbo

Ce sera son baptême du feu. La procureure de la Cour pénale internationale (CPI), la Gambienne Fatou Bensouda, qui a succédé à l’Argentin Luis-Moreno Ocampo, se prépare activement à confondre les avocats de l’ex-président ivoirien


CPI/ Procès du 13 août: Comment Bensouda veut coincer Gbagbo
Dans un document publié sur le site internet de Jeune Afrique mercredi dernier, un proche de Bensouda rassure. « Nous sommes prêts ». Une sorte d’alerte lancée à Me Emmanuel Altit, l’avocat principal de Laurent Gbagbo, à qui il reviendra de casser les charges retenues par le bureau du procureur contre son client, pendant l’audience de confirmation ou non des charges prévue pour le lundi 13 août 2012 prochain. Fatou Bensouda pense en effet avoir assez de preuves contre l’ancien président.

Le document de JA note que «depuis le mois d’octobre 2011, une vingtaine de magistrats, juristes et enquêteurs préparent dans le plus grand secret l’audience de confirmation des charges (…)». Et de préciser que «les enquêteurs de la Cour pénale internationale (CPI) ont effectué de très nombreuses missions en Côte d’Ivoire pour recueillir des preuves contre l’ancien chef d’Etat : des témoignages écrits de victimes et de prisonniers ont été versés au dossier; des rapports et des vidéos (plus de 400) ont donné lieu à la rédaction d'un document de notification des charges, qui a été remis aux juges et à la défense. À cela s'ajoutent 9 060 pages d'annexes depuis le début de la procédure, classées, pour certaines, ‘’confidentielles’’.

En un mot, c’est un dossier ‘’en béton’’ que l’ex-procureur Ocampo a laissé à son successeur Bensouda fort duquel elle devrait pouvoir faire confirmer par la Cour, les charges retenues contre Laurent Gbagbo. Le document qui, selon JA, a été préparé avec la collaboration des autorités ivoiriennes, accuse l’ex-N°1 ivoirien d’être «le coauteur de crimes contre l’humanité, commis pour des motifs d'ordre politique, ethnique et religieux, en tant que président et chef des armées. Il est soupçonné d'être responsable de la mort de 1 089 victimes, du viol de plus de 35 personnes, et d'une multitude d'arrestations arbitraires et de mauvais traitements entre novembre 2010 et le 11 avril 2011 - jour de son arrestation».

A la clé, Fatou Bensouda devrait obtenir l’ouverture d’un procès grandeur nature contre Laurent Gbagbo. Ce qui déjouerait les calculs de l’ancien président et ses partisans qui souhaitent en faire l’économie. Il faut le dire, ce vœu est caressé par les pro-Gbagbo.

Qui sont davantage confortés dans leur position par la petite victoire obtenue par Me Altit en réussissant à faire reporter l’audience de confirmation des charges du 18 juin dernier au 13 août prochain. On imagine bien que face à la Gambienne Bensouda, l’avocat français qui connaît parfaitement les procédures à la CPI, a plus d’un tour dans son sac pour casser les charges.

L’autre arme de l’accusation

En plus des milliers de pages du rapport et des vidéos qui constituent le dossier d’accusation, Fatou Bensouda explore d’autres pistes extrajudiciaires pour doper son accusation. Elle pourra ainsi compter sur les deux avocats français de l’Etat ivoirien, Jean-Paul Benoit et Jean-Pierre Mignard, qu’on dit très proches du nouvel homme fort de l’Elysée, François Hollande. Ces deux avocats, apprend le document de JA, seront aux côtés de la procureure gambienne ‘’pour apporter la contradiction’’. Ils se sont d’ailleurs déjà illustrés avec «un mémorandum remis en mars 2011 à la CPI et dénonçant les crimes du camp Gbagbo durant la crise postélectorale». Autant les pro-Gbagbo entendent se mobiliser pour réclamer la libération de leur champion, autant les pro-Ouattara se préparent à donner la réplique. Ils vont eux aussi battre le rappel des troupes en Afrique et en Europe pour converger à La Haye et y réclamer justice pour les victimes.

Le procès va donc se dérouler au sein de la Cour entre le procureur d’une part, l’avocat et son client d’autre part, mais également à l’extérieur du tribunal entre pro-Gbagbo et pro-Ouattara. Le camp de l’actuel locataire du palais d’Abidjan compte également sur un matraquage médiatique pour « désintoxiquer l’opinion » et rétablir la vérité sur la crise post-électorale.

Cela a déjà commencé avec la présence en Europe, depuis plusieurs jours, du porte-parole du Rassemblement des républicains (Rdr) Joël N’Guessan, et du conseiller technique du président de la République chargé de la jeunesse, Touré Mamadou. Interviews sur les médias internationaux, rencontres avec la diaspora, et autres organismes internationaux, sensibilisation et mobilisation en défaveur de Laurent Gbagbo, meubleront leur séjour. Avec l’ultime but de conforter l’accusation et faire condamner l'ancien chef de l'Etat. Toutes choses qui, il faut le noter, devraient donner du tonus à la procureure Bensouda pour couler l’ex-président ivoirien.

Hamadou ZIAO in L'Inter
Samedi 23 Juin 2012
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2129 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 1921 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 882 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


OUATTARA ET WADE, DEUX PRÉSIDENTS ATYPIQUES: Alassane Ouattara et Abdoulaye Wade (photo) sont deux chefs d’État aty… https://t.co/TvSUQ5jASe

Facebook

Partager ce site