Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan





Musique: Kôrô Ouatt dans le coma

22/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Deuil / Jean-Marc Guirandou inhumé hier

15/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan



10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

CPI: Laurent Gbagbo plaide non coupable à l'ouverture du procès

Cinq ans après les violences post-électorales qui ont déchiré la Côte d'Ivoire, le procès pour crimes contre l'humanité de Laurent Gbagbo s'est ouvert ce jeudi 28 janvier devant la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye. L'ancien président ivoirien a choisi de plaider non coupable, comme son ancien ministre Charles Blé Goudé, qui comparaît à ses côtés.


C’est souriant et vêtu d’un costume bleu foncé que Laurent Gbagbo, 70 ans, s’est présenté ce jeudi matin à l’ouverture de son procès. Visiblement détendu, il a serré la main de ses avocats puis est allé s’asseoir au fond à droite, derrière son équipe de défense dans la partie réservée aux accusés, dans les tous nouveaux locaux de la Cour pénale internationale de La Haye.

Mais c'est d’une voix faible et calme que Laurent Gbagbo a pris la parole peu après 10h30 (heure locale) ce jeudi matin. « Comprenez-vous les charges qui vous sont imputées ? », lui demande le président de la Cour. « Oui, je les comprends », répond-il après quelques instants d’hésitation, comme s’il était ailleurs. Puis, se levant, il s’adresse à la Cour : « Monsieur le président, je plaide non coupable. » Et de se rasseoir tout aussi calmement.

Même stratégie pour Charles Blé Goudé, à sa gauche. « Je ne reconnais pas les charges, par conséquent je plaide non coupable », déclare l'ancien ministre. Peu d’interactions entre les deux hommes jusqu’à présent. Les attitudes sont très différentes : Charles Blé Goudé est attentif, prenant des notes soigneusement, tout au long de l'audience, tandis que Laurent Gbagbo s’est déjà éclipsé à plusieurs reprises quelques instants depuis le début du procès.

La défense a une nouvelle fois critiqué le travail de la procureure de la Cour pénale internationale, Fatou Bensouda. Dès le début, l'un des avocats de Laurent Gbagbo a déposé de nouvelles requêtes, estimant notamment que la défense n'avait pas eu assez de temps pour se préparer, compte tenu de la taille du dossier.

Mais surtout, les conseils de l'ex-président accusent la procureure d'avoir sciemment écarté du dossier certains éléments de preuve à décharge pour son accusé, et ce en violation du statut de Rome qui régit la CPI. « Depuis quatre ans maintenant, a dit l'un des avocats, le procureur adopte une certaine vision de la crise ivoirienne. A ce niveau, nous sortons du domaine du droit pour rentrer dans celui de la croyance, qui n'a pas sa place dans ce prétoire. »

La ligne de défense de Laurent Gbagbo et de ses avocats

On peut s’attendre à ce que la défense de Laurent Gbagbo essaie de faire traîner les choses en longueur, comme elle l’a toujours fait d’ailleurs depuis le début de cette procédure. Ensuite, plusieurs axes de défense sont à prévoir. D’abord, accuser la procureure de parti pris, on vient déjà d’en entendre un exemple, pour tout simplement contester la légitimité même de ce procès.

Deuxième axe de défense : nier purement et simplement l’existence d’un plan destiné à maintenir les deux hommes au pouvoir. On se souvient des propos, mercredi 27 janvier, de l’avocat de Charles Blé Goudé au cours d’une conférence de presse : « Je suis ici pour venir défendre un homme de paix ». Charles Blé Goudé s’est d’ailleurs toujours montré confiant dans le fait qu’il rentrerait bientôt dans son pays pour peut-être y exercer à nouveau des fonctions politiques.

Les avocats de la défense, enfin, tenteront ils de prouver que Laurent Gbagbo est le véritable vainqueur de l’élection, comme il l’a toujours clamé ? C’est probable, mais sur ce point ce matin le président de la Cour a fait une mise en garde : « Ce procès n’est pas une manifestation politique ; la Chambre ne permettra pas une instrumentalisation politique de ce procès. »

On ne sait pas encore si l'ancien chef de l'Etat ivoirien s’exprimera demain vendredi. Son avocat a pour le moment décidé de garder la surprise. En soutien avec la défense, pour les partisans de l’ancien président ivoirien ce procès est inique injuste. Et devant la CPI à La Haye ils sont 1 000 à 1 500 Ivoiriens de la diaspora à avoir fait le déplacement, militants du Front populaire ivoirien, parti que Laurent Gbagbo a créé avec sa femme Simone Gbagbo dans les années 1980.

■ Les faits reprochés

Il y a quatre chefs d’inculpation retenus contre les deux hommes : meurtres, viols et autres actes inhumains, persécutions. Ils sont accusés d’avoir tous les deux conçu et mis en œuvre un plan meurtrier, destiné à maintenir Laurent Gbagbo coûte que coûte au pouvoir, en menant des attaques qualifiées de systématiques et généralisées contre des civils, partisans - supposés ou avérés - de son adversaire Alassane Ouattara.

Des violences commises par l’intermédiaire d’une véritable organisation mise en place par les deux hommes et d’autres proches, une organisation qui comprenait l’armée ivoirienne, mais aussi des milices et des mercenaires totalement acquis à la cause de Laurent Gbagbo.

■ Vu du sommet de l’UA

Le sommet de l'Union africaine doit s’ouvrir samedi à Addis-Abeba, mais les ministres des Affaires étrangères des pays membres sont déjà présents.

Avec notre envoyé spécial à Addis-Abeba,

« Il est insultant de voir des présidents en exercice poursuivis par la CPI, la Cour pénale internationale, mais comme Monsieur Gbagbo n’est plus un président en fonction, nous n’avons pas d’avis sur ce procès, simplement nous le suivons avec beaucoup d’attention », a déclaré, ce jeudi matin à Addis-Abeba, Aisha L. Abdullahi, la commissaire des Affaires politiques de l’Union africaine.

Pour l’instant, c’est la seule réaction officielle à ce qui se passe aux Pays-Bas. Mais dans les couloirs de l’Union africaine le sujet est largement débattu. Pratiquement toutes les délégations sont d’accord pour tomber à bras raccourcis sur la CPI : « Pourquoi ce tribunal ne s’intéresse-t-il qu’aux Africains ?, demandent de nombreux ministres des Affaires étrangères. Pourquoi y a-t-il deux poids, deux mesures ? »

Lire la suite

http://video.icc.globecomm.net/home.html?loc=CR1&lang=FRE http://video.icc.globecomm.net/home.html?loc=CR1&lang=FRE

Jeudi 28 Janvier 2016
Lu 312 fois
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 1163 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/10/2016 | 1749 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/09/2016 | 2146 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 05/09/2016 | 1379 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 02/09/2016 | 629 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/08/2016 | 693 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 20



ladepechedabidjan : Côte d’Ivoire : Ouattara demande "une majorité à l’Assemblée" pour "accélérer des... https://t.co/Ag39YtIZWm https://t.co/8qKAsSnEYU
Lundi 5 Décembre - 06:50
ladepechedabidjan : Football: Yaya Touré arrêté pour conduite en état d’ivresse à l’Est de Londres:... https://t.co/QyJZJlmYtU https://t.co/6q8KL2Wlj3
Lundi 5 Décembre - 06:25
ladepechedabidjan : France / François Hollande renonce à sa propre succession : Quel courage historique, et... https://t.co/XAbvcODy06 https://t.co/4yFDc0Ptoq
Lundi 5 Décembre - 06:15
ladepechedabidjan : PROMOTION DU SINGLE BOUGER-BOUGER : UNE JOURNÉE À PARIS AVEC MAGIC SYSTEM ET MOKOBÉ https://t.co/iGIDaFh6r5 https://t.co/AGjQ4Oy0xf
Samedi 3 Décembre - 20:35

Facebook

Partager ce site