Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan
La Dépêche d'Abidjan











Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

CÔTE D'IVOIRE - Fofana Ousmane, ex-Porte-parole des FN France : «Guillaume Soro s’est oublié… il veut une sorte de guerre entre les générations… il ne pense pas à nos humiliés et à nos morts»


De retour de Paris Guillaume Soro a fait un discours qui m’a tant agacé qu’ennuyé, ponctué de poncifs sur la nécessité de la réconciliation en côte d’ivoire, « j’irai demander pardon à Gbagbo et à Bédié. »
Guillaume s’est oublié, dans sa repentance devant nos bourreaux d’hier, il nie le sens du combat qui a été le nôtre ! Il ne pense pas à nos humiliés et à nos morts !

On peut parler de réconciliation, on peut pardonner, on peut demander pardon pour ceux qui en ont souffert, on devrait même demander pardon prioritairement à la famille de nos propres éléments qui sont morts étouffés dans un conteneur à Korhogo, sous les ordres de qui on imagine. Mais jamais nous ne pouvons demander pardon ni à Gbagbo ni à Blé Goudé encore moins a Bédié qui a inventé le discours de division avec lequel on a marqué les nôtres au fer rouge dans ce pays ! En les indexant comme des sous ivoiriens avec l’étoile jaune du discours ivoiritaire.

Nous autres avons accepté l’humiliation, la perte de nos privilèges et de notre honorabilité ; accepté qu’on nous qualifié de rebelle ou d’assaillants ;
Nous avons accepté d’être fichés sur des listes de terroristes, et même accepté de mourir pour défendre notre dignité d’Hommes dans notre propre pays où nous étions pointés du doigt par le discours dominant comme des sous-hommes, comme des citoyens de seconde zone . Nous étions les insectes qu’il fallait « baygonner » ou désinfecter de la liste électorale. Réconciliation d’accord, mais jamais s’humilier auprès de nos bourreaux d’hier, dans des repentances honteuses et des reniements qui frisent la félonie et la trahison de la cause pour laquelle on s’est battu hier. Nous ne suivrons pas dans leurs égarements des personnes sans dignités qui sont prêtes à vendre père et mère, à fouler au pied la lutte de toute une génération juste pour le pouvoir, pour leurs intérêts personnels et pour garder des privilèges.

Leader générationnel !


J’entends çà et là que Guillaume serait le « leader générationnel » et que nous devrons taire nos querelles, et comme un seul homme le soutenir dans son ambition présidentielle. Là encore je dis que cet homme est faux, Guillaume, comme un opportuniste est prêt à tout pour le pouvoir. Il a non seulement usurpé une lutte qu’il a rejoint pour se réaliser politiquement et financièrement, mais il a ensuite foulé au pied l’idéal de ce combat en opposant les combattants entre eux comme il tente aujourd’hui d’opposer les jeunes à leurs ainés en parlant de génération . Derrière son auto-proclamation comme « leader générationnel » Guillaume veut créer une opposition entre jeunes désargentés et sans avenir contre les vieux (Ado, Bédié, Amadou Gbon ….) riches et arrogants, une sorte de guerre larvée entre les générations. Tout se résumant à sa personne dans sa bulle onirique, il faut dégager ceux qu’il présente comme vieux pour lui donner le pouvoir (le dégagisme à la sauce Soro) Diviser pour chopper le pouvoir, attention cet homme est faux, cet homme est opportuniste. Passez le message à cet homme faux que nous ne sommes pas dupes. Guillaume a été Premier ministre et ensuite PAN ; à part se plaindre pour des postes réservés à sa petite personne et pour son clan de cleptomanes, Soro n’a jamais poser le moindre problème social pour les jeunes et les pauvre de notre pays. Il n’a jamais posé le problème de l’éducation des jeunes ; c’est même pendant qu’il était premier ministre que l’inscription à l’université a subi l’augmentation la plus forte de l’histoire de la CI (plus de 200%). Soro n’a jamais posé le problème de l’employabilité des jeunes ; pour cet homme faux le chômage des jeunes est complètement inconnu de son vocabulaire, seul compte pour quel poste lui et ses amis occuperont.

Alors, qu’est ce qui lui donne le droit de s’auto proclamer leader générationnel ? Ah cet homme est vraiment faux. Allez dire à Soro que le fondement de notre contrat social est basé sur cette solidarité inter générationnelle, notre éducation nous oblige au respect de nos ainés, nous veillerons sur nos ainés et eux nous transmettront leur expérience de la vie. Nous le savons maintenant, pour Guillaume tout est permis, pas de retenu, ni de limite pour donner vie à son rêve narcissique d’être un jour le président de la Côte d’Ivoire.

Fofana Ousmane, ex porte-parole des FN France
Lundi 14 Août 2017
La Dépêche d'Abidjan



Opinion
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 6 Novembre 2017 - 18:55 Mon point de vue sur la question du franc CFA

Mardi 24 Octobre 2017 - 07:47 CÔTE D'IVOIRE - QUARTIER SANS LOI

Opinion


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche D'Abidjan | 04/05/2011 | 1890 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire


Pourquoi les Africains fuient-ils l’Afrique ?: Les récentes images publiées par la chaine de télévision américaine… https://t.co/5N2uAZ2m8b

Facebook

Partager ce site