Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan





Musique: Kôrô Ouatt dans le coma

22/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Deuil / Jean-Marc Guirandou inhumé hier

15/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan



10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

CEDEAO / Diplomatie belliqueuse : Des chefs d’Etat en colère contre Ouattara.


Ce n’est un secret pour personne. En seulement un an de pouvoir d’Etat, Alassane Ouattara compte plus d’ennemis que d’amis dans l’espace Cedeao. Lui, l’homme de la situation, qui dit vouloir faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent à l’horizon 2020, «Ado-solutions» pour ses ouailles, plutôt que des solutions, est en train d’attirer des ennuis à son pays par doses homéopathiques, en poussant des voisins multiséculaires à grincer les dents contre la Côte d’Ivoire. Alors que dans le village planétaire qu’est devenu notre monde, aucun pays sérieux ne peut prétendre se développer en s’entourant d’ennemis. Or dans le cadre de sa politique internationale, de l’Est à l’Ouest, en passant par le Nord, chaque chef d’Etat a de bonnes raisons de regarder Abidjan d’un mauvais oeil.

D’abord, le Liberia à l’Ouest.

Combien de fois Abidjan a accusé Monrovia de pratiquer la politique de l’autruche vis-à-vis «des miliciens et mercenaires pro-Gbagbo» qui attaquent les positions des Frci depuis le territoire libérien ? Il n’est pas besoin de faire un dessin. Le président ivoirien a tellement soupçonné et mis la pression sur son homologue libérienne que Johnson Sirleaf a fini par lâcher du lest en prenant la décision unilatérale de fermer sa frontière terrestre avec la Côte d’Ivoire. A la suite de la mort de sept Casques bleus nigériens dans une attaque à Taï, dans l'Ouest de la Côte d'Ivoire. On se souvient, Abidjan avait imputé aussi la responsabilité de cet autre raid à des combattants pro Gbagbo venus du Liberia. Pour que cessent ces accusations à demi-mots et sans preuves contre son pays, la présidente libérienne a fermé ses frontières avec le voisin ivoirien. Mais cela n’a empêché le régime Ouattara de voir «Blé Goudé en train de préparer des attaques depuis le Liberia». Pendant que Monrovia multiplie les signaux forts de bon voisinage et de bonne foi (en extradant des jeunes Ivoiriens arrêtés sur son territoire), Abidjan persiste dans des accusations gratuites et ridicules. Qui en rajoutent à la tension perceptible au sommet, entre les deux pays. Sirleaf est dans le viseur de Ouattara parce que son pays héberge des Ivoiriens que la justice des vainqueurs réclame en Côte d’Ivoire.

Le cas du Ghana, à l’Est !

Comme si cette brouille avec les autorités libériennes qui nient toute implication dans les attaques contre les Frci ne suffisait pas, le régime Ouattara ravive «le front est». Il cherche noises au Ghana en montant la tiédeur des relations diplomatiques à un cran jamais atteint dans l’histoire des deux pays :Ouattara a fermé toutes les frontières avec le Ghana, avant de lâcher du lest sous la pression des multinationales des transports aériens en rouvrant les airs. Mais surtout espérant que le Ghana allait enfin extrader Koné Katinan, le mardi 25 septembre dernier. Selon des spécialistes des relations inter-états, l’acte d’Alassane Ouattara a contraint le Ghana de John Dramani à ajouter la Côte d’Ivoire sur la liste de ses ennemis dans l’espace Cedeao. Pis, outre les accusations farfelues des autorités ivoiriennes, la rétention des ressortissants ghanéens par la partie ivoirienne est un fait de trop, qui en rajoute à la colère justifiée d’Accra. Puisque le Ghana a bien voulu permettre aux Ivoiriens piégés par la fermeture brutale des frontières de rentrer chez eux par le couloir humanitaire ouvert par Abidjan. Que veut finalement Ouattara ? Nous faire revivre un Asec-Kotoko bis ? On s’interroge. Puisqu’au Nord, avec le Mali et le Burkina Faso, que d’aucuns disaient amis de Ouattara pour lui avoir fournis des moyens militaires lors de la guerre pour chasser Laurent Gbagbo du palais, le courant ne passe pas comme on le croit.

Au Nord, c’est aussi difficile

La brouille avec le Burkina Faso est pluridimensionnelle. D’abord, il y a la question très sensible des supplétifs venus de Ouagadougou pour combattre aux côtés des Frci fidèles à Alassane Ouattara. Ces militaires et civils «incorporés» par les Forces républicaines demandent au pouvoir d’Abidjan de tenir les promesses qui leur ont été faites et qui devraient être tenues après la chute de Gbagbo. Si ces questions sont taboues en Côte d’Ivoire, au pays des hommes intègres, on en parle avec amertume et profond regret. Des sources diplomatiques avancent que le Président du Faso est bien gêné par la roublardise d’Abidjan qui n’est pas pressée d’honorer ses engagements. Mais ce n’est pas tout. Blaise Compaoré ne file pas le bon coton avec son voisin du Sud sur le dossier malien. Ouattara a, de tout temps, prôné le recours à la force alors que le Président du Faso, qui a une longue expérience des affaires d’Etat, penche pour le dialogue. Raison pour laquelle Blaise Compaoré n’a pas apprécié le jour où Alassane Ouattara lui a valu une douche froide à l’aéroport de Bamako, le jeudi 29 mars 2012. Quand, alors que leur avion était dans l’espace malien, des manifestations ont empêché Ouattara et Compaoré d’atterrir à Bamako. La piste d’atterrissage a été envahie par des Maliens scandant des propos hostiles au Président en exercice de la Cedeao. Ils ont rebroussé chemin pour se réunir d’urgence le même jour à Abidjan. A Bamako, on ne porte pas Alassane Ouattara dans le cœur. Les Maliens l’accusent d’avoir encouragé la chute d’ATT en faisant une application biaisée du «retour à l’ordre constitutionnel». Les petits fils de Soundjata Kéita estiment qu’Alassane Ouattara préfère une guerre aux conséquences incalculables à un arrangement politique. Du sommet de l’Etat au citoyen lambda, les Maliens ont gardé dent contre le Président ivoirien suite à l’embargo total imposé à la junte qui a durement frappé les populations. En effet, réunis lundi 2 avril à Dakar à l’occasion d’un sommet extraordinaire de la Cedeao, les chefs d’État ouest-africains menés par Alassane Ouattara ont décidé d’imposer à la junte au pouvoir au Mali des sanctions immédiates sous la forme d'un "embargo total", ainsi que la mise en place effective d'une force de 2.000 hommes. «Toutes les mesures diplomatiques, économiques, financières et autres sont applicables dès aujourd'hui et ne seront levées que quand l'ordre constitutionnel sera effectivement rétabli», avait précisé Alassane Ouattara, Président en exercice de la Cedeao. En représailles, l’avion du Président Alassane Ouattara, qui a quitté Abidjan dans la matinée, pour Bamako, a été obligé de rebrousser chemin, compte tenu de la situation qui prévalait sur le terrain. On le voit, la Côte d’Ivoire essuie des revers diplomatiques sous Ouattara comme elle n’en a jamais connu. Pis, elle s’est entourée d’ennemis plutôt que d’amis dans l’espace Cedeao.

Barthélemy Téhin in Le Temps
Samedi 29 Septembre 2012
Lu 212 fois
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 1158 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/10/2016 | 1740 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/09/2016 | 2144 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 05/09/2016 | 1374 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 02/09/2016 | 626 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/08/2016 | 691 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 20



ladepechedabidjan : PROMOTION DU SINGLE BOUGER-BOUGER : UNE JOURNÉE À PARIS AVEC MAGIC SYSTEM ET MOKOBÉ https://t.co/iGIDaFh6r5 https://t.co/AGjQ4Oy0xf
Samedi 3 Décembre - 20:35
ladepechedabidjan : Législatives en Côte d’Ivoire : une partie du FPI ne présentera pas de candidat: En Côte... https://t.co/dCD0pf59ZS https://t.co/cQHVBHDstV
Samedi 3 Décembre - 13:27
ladepechedabidjan : Et si j’avais raison: Avec les élections en Gambie et surtout le système particulier de... https://t.co/dFsYGHVW7c https://t.co/hEKe5Bmf9G
Samedi 3 Décembre - 13:02
ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - Les affrontements entre des "syndicats" à Abidjan vendredi ont fait 2... https://t.co/P5a73D8R6x https://t.co/EdxtEhgZ6K
Samedi 3 Décembre - 12:32

Facebook

Partager ce site