Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan








10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Burkina Faso: les Compaoré en Côte d'Ivoire, sauf peut-être François

Depuis l’annonce de sa démission ce vendredi 31 octobre, personne ne savait où était passé l’ex-chef d’Etat burkinabè. Etait-il toujours sur le territoire national ? Etait-il parti au Ghana ? RFI a pu parler à la compagne de Blaise Compaoré ce samedi 1er novembre. Elle confirme les derniers témoignages : le couple est à Yamoussoukro, la capitale administrative ivoirienne. La présidence ivoirienne a elle aussi confirmé. Le frère du président déchu est quant à lui au Bénin, selon les informations recueillies par RFI.


Toute la journée de vendredi, la question était sur toutes les lèvres : où est Blaise Compaoré ? Après l’annonce de sa démission, certains médias nationaux avaient répercuté des rumeurs, selon lesquelles l'ex-président de la République, à bord d’un 4X4 escorté d’un véhicule blindé léger, avait quitté le palais présidentiel en direction de la route de Pô, l'une des dernières villes burkinabè avant la frontière ghanéenne, où l'ex-président aurait pu trouver refuge. Puis le numéro 2 du Régiment de sécurité présidentielle de Blaise Compaoré, au moment de se proclamer chef de la transition, dans la nuit de vendredi à samedi, a affirmé que le président déchu était en « lieu sûr », son intégrité « physique et morale » étant « assurée ».

Ce samedi, RFI a finalement pu joindre Chantal Compaoré, désormais ex-première dame du Burkina Faso. « Etes-vous à Yamoussoukro, en Côte d'Ivoire, avec Blaise Compaoré ? » Elle a semblé plutôt surprise que les médias soient informés de leur possible lieu de refuge. Après un conciliabule, à distance du combiné téléphonique, l'ancienne première dame a néanmoins répondu : « Le président et moi sommes bien à Yamoussoukro ». « Tout va bien », a poursuivi Mme Compaoré, avant d'ajouter que le couple ne souhaitait pas faire de commentaire « pour le moment » sur l'évolution de la situation au Burkina Faso.

Ce sont des témoignages locaux qui ont d'abord permis d'entrevoir que les Compaoré se trouvaient en Côte d'Ivoire. « Hier, dans la nuit, aux alentours de 22h, nous avons vu une colonne d'une vingtaine de véhicules entrer au palais des hôtes de Yamoussoukro, en empruntant l'accès habituellement réservé aux chefs d'Etat qui viennent en visite à Yamoussoukro depuis l'époque du président Félix Houphouët-Boigny. Automatiquement, ça a attiré notre attention. Et puis, ça a été des spéculations : certains ont pensé à un ministre de la République. Mais comme habituellement c'est notre base, et qu'on sait que cette entrée est exclusivement réservée aux chefs d'Etat qui viennent en visite, on a pensé à lui, au président Blaise Compaoré et sa suite », confie ce témoin à Yamoussoukro.

Blaise Compaoré a trouvé refuge dans la villa des hôtes

Blaise Compaoré se trouve donc à Yamoussoukro dans la célèbre villa des hôtes, une résidence d'Etat pour les hôtes étrangers. Grande bâtisse surmontée d’un dôme doré, elle s’étend à perte de vue dans un cadre verdoyant et paradisiaque jouxte la résidence privée du défunt président Félix Houphouët-Boigny. Cet imposant complexe en plein centre-ville, à quelques encablures de la basilique Notre-Dame-de-la-Paix, a été édifié sous l’empire du sage de Yamoussoukro. Félix Houphouët-Boigny y recevait des hôtes de marque, des chefs d’Etat ou des personnalités de tous bords venus de tous horizons.

Les habitants de Yamoussoukro appellent la villa des hôtes, le «Giscardium ». L’ancien président français, Valéry Giscard d'Estaing y a séjourné comme premier invité lors de sa première visite officielle dans les années 1970. Jacques Chirac y a aussi séjourné du temps où il était maire de Paris, ainsi que l’ancien président français François Mitterrand et le sud-africain Thabo Mbeki. Nelson Mandela y a passé des heures lors de sa mémorable visite en Côte d’Ivoire en 1991.

Blaise Compaoré le nouveau pensionnaire des lieux connaît bien la villa des hôtes car il y a souvent séjourné quand il était aux affaires.

La présidence ivoirienne a confirmé, mais un petit doute persiste

« Le président de la République informe le peuple ivoirien, les populations vivant en Côte d’Ivoire ainsi que la communauté internationale que le président Blaise Compaoré, sa famille et ses proches ont été accueillis en Côte d’Ivoire », a par la suite, ce samedi, confirmé définitivement le président Ouattara dans un communiqué. Le choix ivoirien n'est d'ailleurs pas étonnant. Une dizaine de jours plus tôt à peine, à l'occasion des cérémonies de commémoration du 20e anniversaire de l'Union économique et monétaire ouest-africaine, le chef de l'Etat ivoirien avait salué, à Ouagadougou, « l'ami » et « frère » Blaise Compaoré, son allié principal avant même son accession au pouvoir en Côte d'Ivoire.

Chantal Compaoré est arrivée en Côte d'Ivoire, son pays de naissance, bien avant son mari. Elle avait été mise à l'abri - sur sa décision à lui selon plusieurs sources - en prévision de possibles troubles. Depuis jeudi, elle attendait Blaise Compaoré à Korhogo, la ville ivoirienne du nord. Selon les informations recueillies par RFI, le président déchu était en fait censé trouver refuge à Pô, son fief, vendredi. Il aurait alors pu être accueilli dans une garnison de militaires restés fidèles. Mais il aurait décidé de changer d'itinéraire en cours de route, se sachant attendu sur place. Il aurait attendu dans un endroit discret l'arrivée d'hélicoptères « amis », selon une source proche de l'ancien couple présidentielle. Selon l'hebdomadaire Jeune Afrique, Blaise Compaoré était « en contact permanent avec le président ivoirien » et l'hélicoptère attendu était envoyé par Alassane Ouattara.

Reste un point d'interrogation : où est le frère du président ? Il a semblé possible, un temps, qu'il soit avec Blaise Compaoré en Côte d'Ivoire, après son départ avorté par avion jeudi. Ce samedi soir, l'Agence France-Presse a ensuite émis des doutes à ce sujet. Selon les informations recueillies par RFI, François Compaoré et sa femme sont en fait arrivés ce samedi matin à Cotonou, au Bénin, avec trois ministres. Ils sont passés par la frontière nord du pays. Une information corroborrée par une source diplomatique régionale citée par l'AFP, qui précise qu'il est en bonne santé. « Ils sont en transit à Cotonou avant d'embarquer pour Paris », assure la source de l'AFP.

Lire la suite
Dimanche 2 Novembre 2014
Lu 465 fois
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 1189 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/10/2016 | 1793 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/09/2016 | 2160 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 05/09/2016 | 1400 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 02/09/2016 | 644 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 20



ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - À la CPI, les témoins de l’accusation sont entre fuite et aveux. À... https://t.co/GifHUKjoCa https://t.co/a7gsbMoTqI
Vendredi 9 Décembre - 16:15
ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - RHDP Législatives à Gagnoa/ Guikahué a peur : Mme Bédié et Charles Diby... https://t.co/9B4MSmY1Xa https://t.co/xz40At6bIv
Vendredi 9 Décembre - 11:46
ladepechedabidjan : À quelques jours des législatives/ De nouveaux éléments sur la maladie de Soro, le chef... https://t.co/j4ylBWKlJv https://t.co/8UXegCvmJX
Vendredi 9 Décembre - 11:15
ladepechedabidjan : Procès Simone Gbagbo : l’audience reportée pour permettre au bâtonnier de "finaliser"... https://t.co/6mtoidNETz https://t.co/knqMLIaLBA
Vendredi 9 Décembre - 11:05

Facebook

Partager ce site