Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan





Musique: Kôrô Ouatt dans le coma

22/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Deuil / Jean-Marc Guirandou inhumé hier

15/10/2016 - La Dépêche d'Abidjan



10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Atteinte à la liberté de la presse : Sylla Mamadou sort les gants !


Atteinte à la liberté de la presse : Sylla Mamadou sort les gants !
Décidément, Mamadou Sylla doit certainement avoir une très forte inclinaison pour les affrontements physiques. Cet homme doit sans doute être plus convaincu des vertus du débat pugilistique que de ceux du débat des idées et de la contradiction. Il en a fait la preuve par le passé au sein de son parti d’origine qu’est le PDCI. En effet, l’homme avait rudoyé de coups l’ex- patron du PDCI en France, Séraphin Boni lors d’une rencontre entre partisans du même parti où l’on ne souhaitait que l’émergence des idées. Aujourd’hui, le désormais patron de la CEI-France (on ne sait par quelle alchimie) veut remettre le couvert. Cette fois, c’est au patron de notre support d’information que Mamadou Sylla veut montrer ces qualités physiques semblables à celles du « taureau du Manding ». Apostrophé dans un entretien accordé à Issa Koné alias Sankara par notre rédaction, Mamadou Sylla s’époumone au quotidien dans les diatribes, anathèmes, et noms de toutes sortes de volatiles à notre endroit. En effet, Issa Koné avait clairement avancé que le président de la CEI-France avait cosigné une motion de soutien à Robert Beugré Mambé qui était au centre d’une crise politico-institutionnelle en Côte d’Ivoire. En lieu et place d’un droit de réponse que nous avons vainement sollicité, l’auréolé d’un clinquant et éblouissant PHD nous a servi une nauséeuse salade d’injures. Ayant sans doute épuisé son maroquin de vocables d’oiseaux infréquentables, l’homme veut faire déguster à Axel Illary son panache de gauches et de droites percutantes. Remember Séraphin Boni ! « Axel, je vais te frapper si ton chemin rencontre le mien, tu vas savoir qui je suis. Renseigne toi auprès de Gbaka et Gnamien (Yao- NDLR) ». Voilà le dernier message que le représentant de Youssouf Bakayoko en France a laissé sur la messagerie du patron de La Dépêche d’Abidjan. A y regarder de près, Dr Sylla Mamadou vient d’inventer une maxime singulière aux apparences d’un des fondamentaux de la philosophie moderne. En l’occurrence le cogito cartésien. Le fameux « je pense donc je suis » devient «je frappe donc je suis » chez Dr Sylla Mamadou. En remarquant que cette vérité « syllaîenne » du « je frappe donc je suis » est si ferme, si assurée, et frappante, l’on achève la compréhension d’un homme qui n’a jamais pu comprendre que la force de l’argument était beaucoup plus frappante que l’argument de la force elle-même.
Les journalistes sont donc avertis ; un article qui ne trouvera pas grâce aux yeux de sa majesté Sylla Mamadou sera sanctionné par un châtiment corporel qu’il se chargera d’exécuter lui-même.
Plus sérieusement, les agissements du président de la CEI-France constituent une atteinte grave à la liberté de la presse et nécessitent qu’on s’y attarde avec gravité. Depuis une vingtaine d’années, nos aînés ont battu le pavé pour que la presse ivoirienne s’affranchisse des verrous liberticides, le législateur a créé un cadre légal pour garantir et protéger cette liberté là ; ce n’est pas Mamadou Sylla, fut-il le « taureau du manding », qui fera abandonner à la rédaction de La Dépêche d’Abidjan une liberté si chère acquise dans des batailles quelques fois sanglantes.

Jean-Paul Oro


Ps: Dans le cadre de cette affaire, une déclaration de main courante a été faite le 21 avril 2010 par Axel Illary, au commissariat de L'Hay-les-Roses, dans le département du Val de marne en île de France.
Elle est enrégistrée sous le numéro : 2010/010929

Mardi 20 Avril 2010
Lu 2637 fois
La Dépêche d'Abidjan



Ça m'interpelle
Notez


1.Posté par Patrick Touré le 20/04/2010 10:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne sais comment ce monsieur là a pu int intégrer la mouvance présidentielle en France. Quelqu'un qui crie partout qu'il a un PHD, mais avec son PHD là, il a fait quoi?Il emmrde tout le monde. Depuis le PDCI ce garçon cherche une reconnaissance dont il n'a ps le mérite. Il est crtainement allé dans la mouvance présidentielle à cause de ses accointances suspectes avec Brigitte Kuyo du FPI. On raconte d'ailleurs dans le milieu paisien u'il se sont mariés encachette. ais pourquoi cache -tils leur amour si ce n'est pas parce qu'ils ont quelque chose à cacher, ou cette reation est contre nature; en tout cas politiqement. Pour ma part, je connais l'homme; il est sans convictions, donc il n'est pas dangeureux. C'est d'aileurs ce qui fait qu'il est obligé d'user de la violence pour se faire comprendre. Et ça c'est dans tous les compartiments de sa vie.

2.Posté par SMTGLK le 22/04/2010 15:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moi ce qui m'interpelle c'est le manque d'informations objectives ! On encense sur DirectAbidjan, on dénigre à la Dépêche d'Abidjan !!! Où est l'information ? la vraie ? sans passion... Celle qui devrait intéresser le lecteur ! Mais c'est vrai, la politique spectacle fait vendre !!! Sexy presse, article accrocheur... celui sur lequel en un clic on crée le buzzzz !!!!! Pendant ce temps, on fait oublier qu'on a rien à dire !

3.Posté par Abdigal le 23/04/2010 00:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher ami , votre observation est pertinente. Connaissant l'histoire , je tiens à vous dire que l'interview parue dans direct abidjan que vous citez à tout l'air d'une mise en scène. En effet, comme Sylla Mamdou le dit si bien, certains "journalistes "sont capables de prendre de l'argent pour raconter n'importe quoi. C'est certainement le cas avec celui à qui il a accordé cette interview dans laquelle il insulte gratuitement oui mais sans preuves les journalistes y compris celui qui à qui il a accordé cette interview ! Le problème c'est que beaucoup d'Africains en France ignorent la conduite à tenir face à la presse. Sylla Mamadou a été mis en cause dans un support. La logique veut qu'il réponde dans ce support. Chose qu'il n' a pas faite prétextant un devoir de réserve. Mais pourquoi alors que ce devoir de réserve court, parle -t-il à un autre support autre que La Dépêche d'Abidjan si ce n'est pour dénigrer gratuitement après avoir, comme il dit lui même, donné de l'argent à ce "journaliste" pour "raconter n'importe quoi" ? Sylla Mamadou, époux de Brigitte Kuyo, DDC de Laurent Gbagbo a soutenu Beugré Mambé au moment où Laurent Gbagbo lui même demandait son départ. Voici le problème. Le reste n'est que pure diversion.

4.Posté par SMTGLK le 23/04/2010 15:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis passé vérifier que mon post avait été publié... Je suis à nouveau interpellé ! Quel est le problème au juste ? Que Sylla Mamadou soit l'époux de Brigitte Kuyo ? Que le nom de Sylla Mamadou (comme celui de tous les présidents de la CEI à l'étranger) figure sur une motion de soutien à Mambé datée du 18 janvier ? Ou est-ce plutôt le croisement des 2 questions qui crée l'opportunité sur ragots.com ? Du contenu par pitié, du contenu !!!

5.Posté par Patrcik le 24/04/2010 15:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais c'est quoi cett histoire de conteu don parle SMTGLK? Le journaliste est entrain d'expliquer que Sylla Mamadou pore atteinte à la liberté de la presse, tu raconte qu'il ny a pas de contenu. le contenu c'est l'atteinte à la liberté de la presse dont s'est rendu coupable Sylla Mamadou en menaçant un journaliste dans l'exerice de son métier qui est le contenu. Qu'il soit béatifié dans un autre canard n'enlève en rien le le fait que Sylla mamdou menace un journaliste qui n'en fait pas ne icone. Vas-y comprendre quelques chose,. le contenu estlà. Sylla Mamadou n sait pas ce qu'on appele la liberté de la presse. Pour le reste, libreà chacun de l'aimer ou pas.

Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."




ladepechedabidjan : ENTRETIEN AVEC FRANÇOIS MBUKU KASA (OPPOSANT CONGOLAIS EN EXIL) https://t.co/etQ47E03kZ https://t.co/8swaDSKzUL
Vendredi 2 Décembre - 17:30
ladepechedabidjan : En Gambie, défaite historique du président autocrate Yahya Jammeh: Après une nuit très... https://t.co/pgy3gVLoGJ https://t.co/a1DLDRlz8t
Vendredi 2 Décembre - 17:10
ladepechedabidjan : Mort d’Ousmane Sow, le sculpteur de l’esprit et de la matière: Le sculpteur Ousmane Sow,... https://t.co/C00anW6gBO https://t.co/Rj0opm6qdw
Vendredi 2 Décembre - 16:25
ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - Sommée à comparaître, Simone Gbagbo répond à la Cour : Comment... https://t.co/kYZX36vrab https://t.co/x73rKqJU2M
Vendredi 2 Décembre - 10:02

Facebook

Partager ce site