Connectez-vous S'inscrire

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan








10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Attaques répétées: Violents affrontements hier à Dabou Plusieurs morts dont des civils Un policier annoncé parmi les assaillants


Attaques répétées: Violents affrontements hier à Dabou Plusieurs morts dont des civils Un policier annoncé parmi les assaillants
Le « mystérieux commando invisible » a encore frappé. L'armée ivoirienne a subi de nouvelles attaques d'individus armés. Dans la nuit du mercredi 15 au jeudi 16 août, de violents affrontements ont opposé plusieurs dizaines d'assaillants aux Forces républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI) basées à Dabou, ville située à une cinquantaine de kilomètres d'Abidjan.
Les agresseurs ont pris pour cible simultanément, le camp des FRCI, la brigade de gendarmerie, le commissariat de police et la prison civile. Selon des sources jointes par téléphone sur place, les premiers tirs nourris ont été entendus le mercredi vers 23H, et les combats se sont poursuivis jusqu'au jeudi dans la matinée, obligeant les habitants à rester terrés chez eux. Dans la mi-journée, l'état-major de l'armée ivoirienne déclarait que la situation était « sous contrôle » et que le calme était progressivement revenu à Dabou.

Les FRCI ont bénéficié de renforts pour repousser l'attaque, avant de se lancer dans des opérations de ratissage, afin de débusquer d'éventuels assaillants. Le premier bilan (provisoire et non officiel) donné par l'AFP, faisait état de trois civils tués dans l'attaque, quand d'autres habitants joints par téléphone hier matin, parlaient d'au moins cinq morts parmi la population. « A la morgue de l'hôpital de Dabou, trois corps ont été déposés : celui d'un chauffeur de car tué par les assaillants qui ont dérobé son véhicule pour bloquer une route, selon l'armée, et ceux de deux employés d'une boulangerie (…). Roulant à bord de deux véhicules 4x4, les inconnus armés "ont tiré sur nous", a déclaré cet autre employé de la boulangerie, Dieudonné Dabiré, 28 ans, hospitalisé pour des blessures à la gorge et au cou », rapportait une dépêche de l'AFP.

Le chef des opérations des FRCI à Dabou, le commandant Ousmane Coulibaly alias Ben Laden, a pour sa part annoncé que deux assaillants ont été tués, une dizaine d'autres ont été arrêtés, et que les FRCI n'ont déploré aucune perte ni de blessé dans leurs rangs. Selon lui, les agresseurs sont arrivés par la voie lagunaire. Ousmane Coulibaly a déclaré au journal télévisé du soir, sur les antennes de la RT1, que les ratissages se poursuivraient jusque dans les villes voisines. Sur l'identité des assaillants, je ne peux pas vous en dire plus. Mais il y a certains qui parlaient anglais. Il y a certains qui disaient « O Christ ! Ô Christ. C'était leur cri de guerre », a-t-il ajouté. Même s'il n'a pas nommément cité les villes avoisinnantes, Ben Laden faisait assurément allusion à Jacqueville et Grand-Lahou, qui font partie avec Dabou, de la nouvelle région des « Grands Ponts ».

Selon des habitants, des tirs sporadiques ont également été entendus dans la journée d'hier, dans ces deux localités. Nos sources ont expliqué que les assaillants, dans leur repli, ont traversé ces deux villes en tirant des rafales en l'air pour se couvrir. De son côté, l'Honorable Mohamed Sess Soukou a confirmé l'évasion d'une centaine de détenus de la maison d'arrêt et de correction de Dabou. « La prison a été cassée, tous les prisonniers sont sortis. Sur 150 personnes au moins incarcérées, il y a une cinquantaine qui ont été récupérées par l'armée », a déclaré à l'AFP, le député de Dabou issu du Rassemblement des républicains (RDR). Quant à la directrice de la prison, Adjoua Ouattara, elle a indiqué que la prison comptait 119 pensionnaires avant l'attaque, sans préciser le nombre de détenus qui ont été repris.

La France préoccupée par la situation sécuritaire en Côte d'Ivoire

La vague d'attaques tous azimuts qui secoue le pays ces dernières semaines préoccupe au plus haut point la France, l'ex-puissance colonisatrice. Dans une déclaration hier jeudi 16 août, le ministère français des Affaires étrangères a prôné l'accalmie. « Nous appelons au calme et à l'apaisement des tensions », a déclaré un porte-parole du Quai d'Orsay, qui a qualifié de « préoccupant » le climat d'insécurité qui règne en Côte d'Ivoire. « Le désarmement et la réforme des secteurs de la sécurité doivent plus que jamais être une priorité, tout comme la poursuite du processus de réconciliation nationale et la lutte contre l'impunité », a souligné le diplomate français. Faut-il le rappeler, cela fait une demi-douzaine d'attaques qui visent des postes des Forces républicaines de Côte d'Ivoire depuis le début du mois d'août. Après Abidjan, où des assaillants ont pris d'assaut des positions de l'armée ivoirienne à Yopougon (4 au 5 août) et à Akouédo dans la commune de Cocody (6 au 7 août), puis Agboville (7 au 8 août) et Pékan-Huambly à Toulepleu, dans l'ouest du pays (13 août), c'est au tour de Dabou d'être visé par des attaques répétées.

ANASSE ANASSE in L'inter
Vendredi 17 Août 2012
Lu 593 fois
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Économie | Afrique - Monde | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 1180 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 481 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 21/04/2017 | 934 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire



ladepechedabidjan : UN MOT POUR LE PRÉSIDENT GBAGBO https://t.co/LaXVADNGPS https://t.co/VLC6g00fSp
Mercredi 28 Juin - 17:27
ladepechedabidjan : COLLOQUE SUR LA RÉCONCILIATION EN CÔTE D'IVOIRE - FRANKLIN NYAMSI FACE À LA PRESSE À... https://t.co/2Bq2iEUzrv https://t.co/2dRBxE29l7
Mercredi 28 Juin - 17:02
ladepechedabidjan : "COLLOQUE SUR LA RÉCONCILIATION EN CÔTE D'IVOIRE - FRANKLIN NYAMSI FACE À LA PRESSE À PARIS" : https://t.co/sGSHsurFtv via
Mercredi 28 Juin - 17:00
ladepechedabidjan : "UN MOT POUR GBAGBO" : https://t.co/Tqo7E82RaG via @YouTube
Mercredi 28 Juin - 16:44

Facebook

Partager ce site