Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Assainissement de la masse salariale: Vers le licenciement de 300 agents à la mairie de Cocody


Assainissement de la masse salariale: Vers le licenciement de 300 agents à la mairie de Cocody
Le ministère d’Etat, ministère de l’Intérieur a recommandé à la mairie de Cocody de réduire son effectif actuel de 800 à 500, voire, 400 agents. « Le ministère d’Etat, ministère de l’Intérieur nous a proposé soit de réduire le personnel de façon drastique, soit d’augmenter nos recettes pour ne plus que nous sollicitions le Trésor ivoirien pour contribuer à payer le personnel de la mairie de Cocody », a indiqué le maire intérimaire de Cocody, Jacques Dogo. Il a précisé que la masse salariale mensuelle de la mairie est estimée à 114 millions FCFA, alors que les recettes mensuelles avoisinent 75 millions FCFA. « Je vais me battre pour faire face aux besoins salariaux des agents », a-t-il promis. Pour ce faire, il envisage de créer des régies, quadriller la commune en matière de recouvrement des taxes, contrôler les rentrées des recettes, revoir la composition des services et l’organigramme de la mairie.
C’est dans ce cadre de l’assainissement de la masse salariale que les agents de la mairie de Cocody sont invités à percevoir leur salaire à la Trésorerie de la même commune non loin du 8ème arrondissement de police. Le maire Jacques Dogo a précisé que cette mesure qui s’étend sur trois mois va prendre fin en août. « Avec cette mesure, nous avons déjà réussi à extirper 100 agents fictifs de l’effectif actuel de la mairie. Ce qui constitue une manne importante», s’est-il réjoui.
Agent à la mairie de Cocody, membre du Syndicat national des agents municipaux de Côte d’Ivoire (Synamci), Liadé Gnazebo préfère le contrôle au licenciement. « Nous pensons qu’il faut plutôt procéder au pointage du personnel au niveau des services, de concert avec les syndicats. Et au terme d’une période bien définie, nous saurons effectivement le nombre d’agents qui viennent au travail et qui méritent leur salaire. Sinon des agents peuvent venir se faire payer au Trésor et aller vaquer à d’autres occupations », a-t-il suggéré. Il a révélé que les agents de la mairie de Cocody n’étaient pas tous d’accord avec la mesure du ministère de l’Intérieur énoncée début juillet, de faire payer les salaires au Trésor à cause des engagements pris vis-à-vis de leurs banques et maisons d’assurance. « Nous avons accepté malgré nous ce contrôle au détriment du licenciement tout azimut », a-t-il dit.
Accusé d’avoir engagé des agents à la mairie depuis qu’il assure l’intérim, le maire Jacques Dogo rejette tout en bloc. Il a explique qu’il a procédé au remplacement des agents décédés et ceux partis à la retraite. Cependant, un conseiller municipal qui a requis l’anonymat a affirmé que le maire Jacques Dogo prend souvent des initiatives sans consulter les conseillers municipaux. Des agents ont même révélé que des agents qui ne se rendaient pas au travail ont repris leurs postes dès l’annonce de la mesure d’assainissement. Alors qu’ils perçoivent leurs salaires sans se rendre au service, grâce à des complicités internes.


Gomon Edmond in NOTRE VOIE
Lundi 23 Juillet 2012
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2146 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 1934 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 895 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Esclavage en Libye : « Tout le monde savait », dénoncent les ONG: Les organisations telles qu’Amnesty international… https://t.co/0p7KEbLdfY

Facebook

Partager ce site