Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan










LE PARCOURS HÉROÏQUE DU ZOUGLOU

CÔTE D'IVOIRE - PRISONNIERS DE L'INDIFFERENCE

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ANDY : L'HEURE A SONNÉ

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

05/07/2015 - La Dépêche d'Abidjan

BOBY YODÉ - CÉLÉBRATION DES 25 ANS DU ZOUGLOU À PARIS

29/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

LE ZOUGLOU, UNE MUSIQUE MILITANTE

14/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

TEASER - ZOUGLOU 25 ANS

11/06/2015 - La Dépêche d'Abidjan

VALEN GUÉDÉ À PROPOS DU ZOUGLOU

31/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ ET LÉAO KORÉ EN PRESTATION

22/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

MALMO EN PRESTATION

21/05/2015 - La Dépêche d'Abidjan

ARRIVÉE DE PETIT DENIS ET DEBORDO LEEKUNFA À PARIS

18/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

AWOULABA

15/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan

"LAURENT GBAGBO, C'EST MON PRÉSIDENT" - ABOU GALLIET

14/04/2015 - La Dépêche d'Abidjan








10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Derniers connectés
Jean Paul YAMEOGO
La dépêche  D'ABIDJAN
Jean Marius D'ALEXANDRIS
Val FASHION
Du male JPK
TSBAAH WAWAGNON
Sibailly ONÉ
Bienvenu AKE
N'chobi Alex BOUA
Koffi lambert YEBOUE
SERGE ETAME
Parfait RICHARD

Après son débarquement, pourquoi Wattao quitte Abidjan : Des Frci en «conseil de guerre» à Bouaké

Le lieutenant-colonel Issiaka Ouattara dit Wattao est-il encore à Abidjan ? Cette question est sur toutes les lèvres des Abidjanais. Surtout qu’une folle rumeur faisait état de son isolement ou de son arrestation. Certains le disaient en voyage sans retour à l’étranger. Quand d’autres l’annonçaient aussi dans certaines villes de l’intérieur comme Bouaké, Séguéla, Vavoua…


Après son débarquement, pourquoi Wattao quitte Abidjan : Des Frci en «conseil de guerre» à Bouaké
Après avoir plusieurs fois démenti l’information, preuves à l’appui, l’un des proches de Wattao fait savoir le samedi 16 août 2014, que cette fois-ci, l’ex-chef de sécurité de la zone d’Abidjan-sud est effectivement hors d’Abidjan. Cela, depuis le vendredi 15 août 2014.«Nous sommes à Doropo (localité du département du Bondoukou, village natal de Wattao) pour une semaine de repos. On rentre le samedi prochain», confie ce bras droit de Wattao.

N’est-ce pas un repli stratégique pour mieux préparer la résistance à cause de la traque dont les hommes de Wattao sont victimes ? A cette interrogation, l’homme de main de Wattao est encore plus direct. «Non, nous sommes juste venus nous reposer, pour faire le vide dans nos esprits et reprendre le travail. Car n’oubliez pas que le colonel est toujours le commandant en second de la Garde républicaine. Il est encore en fonction et il compte assumer cela. Il ne fuira donc pas ses responsabilités à ce niveau et il est prêt à servir partout où on le met, car il est avant tout un militaire. Pour ce qui est des traques, il faut laisser les gens faire ce qu’ils veulent, mais nous, nous restons sereins et imperturbables…». Notre passage devant la résidence de l’ex-patron du CCDO a fini de nous convaincre de ce que Wattao a effectivement quitté Abidjan.

En effet, le lundi dernier, en partance pour la rédaction, nous avons constaté que la dévanture de la résidence de Wattao qui était d’ordinaire bondée de monde (ses collaborateurs) était curieusement vide. Seules les véhicules militaires sont visibles et le portail hermétiquement fermé. On pouvait même entendre les mouches voler. Tel un silence de cimetière. On sait désormais que le président en exercice du Rassemblement des républicains (RDR), Alassane Ouattara, n’est plus en phase avec le lieutenant-colonel Issiaka. Et cela est indéniable.

Ce qui explique son débarquement à la tête du commandement des opérations de sécurisation de la zone d’Abidjan-sud, le lundi 21 juillet 2014 et du Centre de coordination et des décisions opérationnelles (CCDO), le mardi 22 juillet 2014. Désormais Wattao ne se contente plus que de son titre du commandant en second de la Garde républicaine (GR). Récemment, c’est un Wattao très serein et joyeux que nous avons découvert à son domicile de Marcory-zone 4. En train de jouer avec des collaborateurs.

«Pourquoi vais-je fuir ? Je n’ai rien à me reprocher. Il faut laisser Dieu agir…», avait-il lancé ce jour-là, avec un sourire. En effet, l’ex-chef de guerre pro-Ouattara a été remplacé le mardi 22 juillet dernier, à la tête du CCDO par le Commandant Inza Fofana dit Grouman, patron de la brigade anti-émeute de Yopougon.

La passation de charges a eu lieu dans les locaux du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité. Le nouveau promu va diriger pendant six mois, cette unité mixte spéciale chargée officiellement de lutter contre le grand banditisme et composée d’éléments issus de la police, de la gendarmerie et des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI).

Des zones d’ombre

Le départ de Wattao relève-t-il d’une rotation ordinaire des elements du CCDO comme le laisse croire le ministre Paul Koffi Koffi? Difficile d’y croire, vu les tensions qui minent les Frci ces derniers temps et qui mettent en évidence un malaise entre l’ex-chef de guerre et la hiérarchie militaire. Pour preuve, des soldats FRCI, identifiés par des témoins comme étant des proches de Wattao, s’étaient opposés au débarquement de leur chef du commandement militaire de la zone Abidjan-sud. Ce soulèvement des hommes de l’ex-com-zone de Vavoua a eu lieu au camp Egs de Marcory où devrait se rendre le général Gaoussou Soumahoro commis à la passation des charges entre Wattao et le lieutenant Tuo Souleymane, nouveau chef désigné de la zone Abidjan-sud.

Le débarquement de Wattao du CCDO qui intervient au lendemain de ces événements vient confirmer cette ambiance délétère qui prévaut au sein de l’armée. Le lieutenant-colonel Wattao entretenait, par ailleurs, des rapports tendus avec le commissaire divisionnaire Kouyaté Youssouf, premier responsable du Ccdo. De toute évidence, son éviction de deux postes de commandement importants en l’espace de deux jours est un indice éloquent d’un malaise au sein du régime Ouattara. Surtout que récemment, des collaborateurs de Wattao avaient été arrêtés. Notamment le Lieutenant Cissé Ibrahima, le chargé de mission de Wattao, qui avait été arrêté, le vendredi 8 août dernier, par des éléments des FRCI, à Bouaké. Alors qu’il revenait d’une mission qui lui été confié par son chef, au Nord du pays (avec un ordre de mission officielle délivré par Wattao lui-même).

Selon des sources militaires, le lieutenant Cissé Ibrahim a été remis à la brigade de recherche de gendarmerie de Bouaké avant d’être transféré à Abidjan, à l’état-major général des FRCI. Toujours dans le cadre de cette politique d’intoxication mise en place contre Wattao et ses hommes, sept de ses hommes avaient aussi été arrêtés dans la journée du samedi 9 août 2014. Comme Cissé Ibrahim, ils avaient été transférés à l’état-major général des Frci pour nécessité d’enquête. Mais n’ayant rien trouvé contre eux, ces huit (8) militaires collaborateurs de Wattao ont été libérés tard dans la nuit du samedi 09 à dimanche 10 août 2014.

Bouaké de plus en plus en mouvement

Pendant que Wattao est allé se reposer à Doropo, des indiscrétions annoncent le regroupement de certains militaires proches de lui, à Bouaké. Là-bas, les Forces nouvelles sont véritablement en train de se reconstituer comme une force qui compte et qui doit continuer d’exister. En effet, des proches de ce mouvement politique de la rébellion armée affirment qu’après la cérémonie du 7ème anniversaire de l’attentat manqué contre Guillaume Soro à l’aéroport de Bouaké, les responsables des Forces nouvelles ont annoncé en privé, que «Les Forces nouvelles, en tant que structure, doit maintenant s’affirmer pleinement et reprendre la place qui est la sienne. Dans cette logique, sa branche armée (FAFN) doit être reconstituée et mobilisée pour faire face à toute éventualité. Car l’ennemi est toujours vivant…». C’est certainement dans cette logique-là que «plusieurs supplétifs des FRCI non encore immatriculés et donc non encore engagés au sein des FRCI se sont repliés à Bouaké depuis quelques semaines». Notamment après le débarquement de Wattao.

Que cache un tel mouvement ? L’avenir nous édifiera certainement.

Ferdinand Bailly
In Le Temps
Mardi 26 Août 2014
Lu 2425 fois
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez


1.Posté par Full le 26/08/2014 12:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bon vent à vous ... Gérer cela entre vous en épargnant la vie des ivoiriens ...merci.

2.Posté par alain le 26/08/2014 19:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
we just need peace in our Country, we are fed up with war so Wattao we beg you to step down.best regards

Nouveau commentaire :

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | People | Ça m'interpelle | Reportages | On en parle | Tribune | Dans l'objectif | Pêle-Mêle | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Le confidentiel (avec L'I.A.) | Sports | Santé et sexualité | Espace NTIC | Économie | Mode - Beauté | Tourisme - Voyages | Vidéos en streaming | Afrique - Monde | Une | À ne pas manquer | Documents | Avis et communiqués | IVOIRE CINÉ | COURTS MÉTRAGES | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


Côte d'Ivoire, la presse à l'épreuve de la liberté - DOCUMENTAIRE 2002

ZOUGLOU FEELING - DOCUMENTAIRE - TEASER

"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/11/2016 | 1182 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/10/2016 | 1776 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/09/2016 | 2155 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 05/09/2016 | 1393 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 02/09/2016 | 639 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 20



ladepechedabidjan : RAMSES DE KIMON - NO REASON (Clip HD MG) https://t.co/nyBU1DdQcU https://t.co/grXxvHLroH
Jeudi 8 Décembre - 20:46
ladepechedabidjan : PROCÈS GBAGBO - BLÉ GOUDÉ : Le témoin nie l'existence d'un massacre d'Ebriés à Anankoua... https://t.co/i0lWaEuTjr https://t.co/dVnSw9l0Vm
Jeudi 8 Décembre - 10:52
ladepechedabidjan : Législatives ivoiriennes : La Commission électorale publie une "liste définitive" de... https://t.co/eMJXladLPn https://t.co/F4WMvUvoz0
Jeudi 8 Décembre - 10:42
ladepechedabidjan : CÔTE D'IVOIRE - 25e anniversaire de l’UNJCI : 15 journalistes distingués dans l’ordre du... https://t.co/kYve8SiJSl https://t.co/45g4qQlmeD
Jeudi 8 Décembre - 10:26

Facebook

Partager ce site